Voici la toute première photo de Râto, prise le 16 février 2016, alors qu’il venait de faire la rencontre de Mélissa Viau.

Râto n’oubliera jamais son passé

CHRONIQUE / Râto passera son temps des Fêtes 2019, bien au chaud, dans sa famille qui l’a adopté il y a presque quatre ans.

Évidemment, chaque année, à cette période, nous avons une petite pensée pour sa vie qui a chamboulé en 2015, alors qu’il avait été abandonné en plein village du Lac-Saint-Jean.

Même si on peut facilement juger cet abandon, on peut aussi se réjouir d’avoir croisé son chemin, allant même jusqu’à remercier son ancienne famille d’avoir fait de lui un chien aussi équilibré. Il a sans doute connu une période de socialisation, qui se joue de 0 à quatre mois, exemplaire !

Le 24 décembre 2015, le Refuge animal de Roberval accueillait Râto après avoir reçu le signalement d’un résidant. Depuis trois mois, l’homme nourrissait quotidiennement le craintif petit vagabond en lui offrant une saucisse hot-dog. Une fois bien au chaud au refuge, l’équipe avait confié leur nouveau pensionnaire au vétérinaire pour le faire soigner et castrer.

Après une première adoption, qui dura 24 heures, on le ramena au refuge parce qu’il n’était pas propre et jappait.

Le 16 février 2016, Râto débarquait chez Picotte pour ce qui était supposé être un simple séjour éducatif afin de lui apprendre quelques notions de savoir-vivre pour augmenter ses chances d’adoption. Au bout du compte, le petit chien roux n’est jamais reparti. Faisant preuve d’une grande capacité d’adaptation, il était le chien parfait pour le mode de vie de cette famille.

En 2016, bien que les vétérinaires supposaient qu’il était un chien adulte âgé de deux ou trois ans, Râto ne savait aucune consigne. On lui a tout appris, y compris la propreté, prouvant qu’il n’est jamais trop tard pour prendre en main l’éducation d’un animal. Aujourd’hui, il s’assoit, il donne la patte, il se couche, il reste, il fait bye bye, il sonne une cloche, il est fidèle, il est en santé et il nous suit partout !

Depuis le départ de Picotte en 2017, suivi de Grignotte en 2019, Râto est devenu le seul et unique chien de la maison.