Si votre chien ne veut pas entrer dans la maison, et que vous vous fâchez contre lui, il risque de prendre cette position, pour ensuite se sauver. Ne vous inquiétez pas, Râto a simplement joué le jeu du chien fugueur !

Raisons et solutions en cas de fugue

CHRONIQUE / L’identification de votre animal, à l’aide d’une médaille comportant vos coordonnées ou celles du refuge qui dessert votre secteur, est une bonne façon d’accélérer les retrouvailles en cas de fugue. La micropuce peut aussi aider, même si l’accès à l’information est plus complexe.

Un chien peut fuguer pour plusieurs raisons :

• S’il n’est pas stérilisé, il sera tenté de fuguer pour assouvir son instinct de reproduction. Vous ne pouvez rien contre les hormones. La solution la plus efficace est la stérilisation.

• Si vous grondez constamment votre chien, verbalement ou physiquement, la fuite fait partie des réactions normales du chien quand il n’est pas confortable dans son environnement. Pour développer un lien positif avec votre animal, adoptez plutôt un comportement positif et joyeux. Même les humains se colleront à vous !

• L’extérieur est rempli d’odeurs attirantes. Ayant le sens de l’odorat très développé, le chien peut suivre une piste, jusqu’à en oublier son chemin. Si votre chien utilise beaucoup son nez, usez d’imagination et trouvez des façons de rendre l’environnement extérieur de votre chien plus attirant que le terrain du voisin. Les animaleries et éducateurs canins sauront vous conseiller pour occuper votre chien.

• Quand la neige s’installe, le chien ne fait plus la distinction de son terrain et peut même confondre la rue et se mettre en danger. Augmentez votre vigilance.

• Après s’être fait légèrement blesser, un chien peut fuir, comme s’il fuyait la douleur qui lui courait après.

• Comme vous ne pouvez pas tout contrôler, il se peut qu’un bruit ou un évènement, aussi banal soit-il, fasse peur à votre animal. Son réflexe sera alors de fuir. S’il est à l’extérieur, encore pire en terrain inconnu, il perdra rapidement ses repères.

• En visite chez des amis ou en vacances, votre chien ne connaît pas ce territoire. Il peut se perdre. Même si vous avez confiance en lui, mieux vaut prévenir en gardant toujours un oeil sur lui ou en utilisant une laisse. S’il adore le confort de la voiture, utilisez cet outil, quand la température le permet, pour garder votre animal en sécurité sans toutefois l’imposer aux autres.

Quoi faire ?

• Dès que vous perdez la trace de votre animal, installez un de vos vêtements, ou un coussin lui appartenant, ainsi qu’un bol de nourriture à l’endroit où l’animal est parti. Même s’il a perdu ses repères, l’odorat du chien reste le sens qui semble le moins défaillant en cas de détresse.

• Avisez les refuges du secteur et annoncez vos recherches sur les réseaux sociaux en y accompagnant une photo de votre animal.

• Si les jours s’écoulent et que vous remarquez que le chien vient dormir et manger à l’endroit où vous avez mis sa nourriture et son lit, mais que vous n’arrivez plus à l’attraper, il faudrait utiliser une cage-trappe. Habituellement, le refuge de votre secteur peut vous accommoder pour vous prêter une cage sécuritaire conçue à cet effet.

• Certains chiens, même s’ils ont faim, qu’ils sont blessés et qu’ils sont affaiblis, peuvent être plusieurs jours, voire même des semaines, en cavale. Heureusement, les chiens, aussi petits soient-ils, sont beaucoup plus résistants qu’on le pense face au froid.

• Il est faux de prétendre qu’un chien dans cet état retrouvera un instinct sauvage et qu’il se mettra à tuer pour se nourrir ! Le chien, laissé à lui-même, fouillera dans les poubelles.

Observations

Dans plusieurs cas de fugue, suite à une peur ou une blessure, on voit souvent les chiens entrer dans un état de survie inexplicable qui semble leur faire perdre tous leurs repères. Même les plus fidèles, qui aiment leur famille et qui ont reçu une bonne éducation, peuvent tomber dans cet état qui les coupe littéralement de la réalité. Ils ne parviendront même plus à reconnaître les membres de leur famille, ni même leur voix. Seul le sens de l’odorat reste intact et c’est souvent la clé pour leur permettre de sortir de cet état. On va par exemple utiliser des vêtements ou des couvertures appartenant à la famille. Ce qui est rassurant, c’est que la plupart des chiens qui vivent ce genre de mésaventure ne garderont aucune séquelle. Même en ayant recours à la cage-trappe, lorsque ce dernier regagne sa famille, il redevient exactement le chien qu’il était !