Le coin lecture

Voici pour vous, jeunes mordus de lecture, une sélection de livres à ne pas manquer, choisis par des gens qui s'y connaissent!

Quand Hitler s’empara du lapin rose 

À partir de 11 ans

Quand Hitler s’empara du lapin rose, de Judith Kerr, Albin-Michel Jeunesse

Le roman Quand Hitler s’empara du lapin rose raconte la prise de pouvoir de Hitler vue par une enfant, Anna, qui a neuf ans lors des événements. Puisqu’elle est juive, la famille d’Anna doit fuir l’Allemagne. Ils se retrouvent d’abord à Zurich, puis à Paris, pour finir à Londres. Le père est un écrivain très connu, mais à la suite du changement de pays, il n’arrive pas à trouver un travail payant. Il s’agit d’un roman autobiographique de Judith Kerr, qui a aussi écrit plusieurs livres pour enfants. Elle a aujourd’hui quatre-vingt-quinze ans. Cette dame allemande est un exemple de courage. Elle a vécu une enfance troublée par l’apparition d’Hitler. La suite sera publiée en janvier 2019. Marika Bégin, grande lectrice de 11 ans

*

Captain Mexico 

À partir de 9 ans

Captain Mexico, de Guillaume Guéraud (illustré par Nathalie Choux), Rouergue

À l’ombre du mur qui sépare le Mexique des États-Unis, au cœur du village de Matamoros, Pacos rejoue avec ses amis les grandes révolutions qui ont forgées son pays. De ce passé glorieux, il ne reste plus rien que les injustices. Et la situation ne fait qu’empirer depuis l’arrivée au pouvoir du président américain Donald Trompette. Jusqu’au jour où Pacos découvre un vieux sombrero poussiéreux et magique. Dès qu’il le pose sur sa tête, tout devient possible. Du laser explosif jusqu’au crachat de grenades! Armé de son couvre-chef, Pacos, alias Captain Mexico, devient le défenseur des opprimés. Tel un super-héros, il est prêt à libérer son village de l’étau maléfique du président Trompette. Vicky Sanfaçon, libraire chez Pantoute

*

La Croccinelle 

À partir de 6 ans

La Croccinelle, de Michaël Escoffier (illustré par Matthieu Maudet), aux Éditions Frimousse

Croccinelle, tel est son nom. Une petite coccinelle de rien du tout, mais qui possède des dents grosses comme ça. Et qui en profite allègrement pour mordre dans la vie… en croisant sur sa route celle du shérif sur qui elle tente de se faire les dents. Qui, lui, n’en croit pas ses yeux… Jusqu’au moment où, il faut le voir pour le croire, celui-ci est témoin d’une scène où un loup à la recherche de son dentier, se fait dévorer par une coccinelle. Il y a des jours comme ça! Un petit bijou d’efficacité autant dans la sobriété de ses phrases courtes que dans celle de ses illustrations en aplat où est mise en valeur l’expressivité des personnages et de leurs interactions. Longue vie à la croccinelle! Claire Baillargeon, bibliothécaire à la Commission scolaire de la Capitale