L’abbé Jacques Bouchard a été au service de quatre évêques durant sa carrière. On le voit ici à l’été 2012.

Hommage à l’abbé Jacques Bouchard

Après quarante ans de loyaux services à l’évêché de Chicoutimi, l’abbé Jacques Bouchard se retire pour prendre une retraite bien méritée. Après des études en communication à l’Université Saint-Paul à Ottawa (1969-1973), il est d’abord nommé responsable du Service diocésain d’information, puis responsable du Service diocésain des communications en 1978. Sans préjudice à ses fonctions, s’ajoute en décembre 1986, la responsabilité du secrétariat de l’évêque.

Durant ce long mandat, il a été responsable du périodique diocésain En Église. Il a assumé les relations avec les médias. Il a été membre du Cercle de presse du Saguenay. Dès 1969, dans l’édition du Progrès-Dimanche, il a successivement assumé la rédaction des chroniques L’Église d’aujourd’hui et, à partir du 21 janvier 1979, de la chronique Église, laissant place à travers les ans à d’autres chroniqueurs tout en assurant la coordination. Depuis la mise en place de l’édition du Progrès le samedi 8 avril 2017, il a assumé jusqu’au 4 août dernier la coordination de la chronique Spiritualité.

Au fil des ans, l’abbé Jacques a animé l’émission Reflets d’espérance à Télésag, ainsi que la préparation de l’animation de quelque 350 émissions à la radio de CJAB-FM, dont le titre était Réflexion du dimanche. S’ajoute à cela la présentation de la série Mon Église, ma communauté, à CKRS-TV.

Il a été également membre du Comité des communications de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec de 1993 à 1996. De 1980 à 2017, il a été membre du conseil d’administration de Communications et Société. En reconnaissance pour son influence importante dans l’univers des périodiques catholiques, il a reçu en 1986 le prix Marie-Guyard, de l’Association des périodiques catholiques.

Notons également que pendant et après le déluge, il a secondé Mgr Jean-Guy Couture en accueillant de nombreuses personnes, qui avaient recours à ce dernier.

Auprès des communautés
Dans l’exercice de son ministère presbytéral, l’abbé Jacques s’est fait un plaisir de rendre service à différentes communautés chrétiennes. Il a d’abord été vicaire dans les paroisses de Saint-Jean-Vianney et Sainte-Claire.

Tout en assumant sa responsabilité au Service diocésain des communications, il a servi comme vicaire dominical dans les paroisses Saint-Antoine, Notre-Dame-de-la-Paix, Sainte-Famille et différents milieux au sein de l’Unité pastorale des Deux-Rives. Il a également assuré la messe dominicale à la Villa des Peupliers à Jonquière.

Durant quarante ans de présence à l’évêché, l’abbé Jacques a été au service de quatre évêques, soit Mgr Marius Paré, Mgr Jean-Guy Couture, Mgr André Rivest et depuis le mois de février, Mgr René Guay.

D’une grande humilité, l’abbé Jacques est un homme consciencieux. Son travail a toujours été de grande qualité. Sa courtoisie a été empreinte de respect envers quiconque s’adressait à lui ou requérait un service.

Rendre hommage à l’abbé Jacques dans cette chronique, c’est prendre le temps de reconnaître l’homme qu’il est et d’apprécier tout ce qu’il a accompli depuis quarante ans et plus.

Nous lui souhaitons une belle retraite et encore de très belles années !

Jean Gagné, prêtre

Responsable diocésain des communications