Depuis le début de l’année scolaire, les élèves de Carolane Blais et de Manon Dubé ont participé à six randonnées.

Fiers randonneurs

L’enseignante Carolane Blais et l’éducatrice spécialisée Manon Dubé sont responsables d’un groupe de huit élèves âgés de 11 et 12 ans. Ces jeunes sont en cinquième et sixième années et font partie des groupes Tremplin de l’école Félix-Antoine-Savard de Chicoutimi.

« Nous sommes une classe d’adaptation scolaire. Les classes Tremplins accueillent des jeunes vivant avec des problématiques comme l’anxiété, l’opposition et le trouble de l’attachement », explique Mme Carolane. Il y a trois classes de différents niveaux à l’école Félix-Antoine-Savard. « Dans chacune des classes, nous avons une thématique visant à développer toutes sortes de facettes de l’enfant. Pour ma classe, il s’agit de randonnées », poursuit la dévouée enseignante. L’an passé, certains enfants de deuxième cycle ont cheminé en pratiquant le yoga sur une base régulière. 

Dans la classe de Mme Carolane, plus de la moitié des élèves n’avaient jamais fait de randonnée pédestre. En plus de développer leur endurance et leur persévérance, ils découvrent aussi l’importance de la bonne alimentation afin d’avoir l’énergie nécessaire pour relever leur défi. « On cuisine des collations santé ensemble, dans la classe », précise Mme Manon. Évidemment, ce n’est pas toujours facile. Certains ont besoin de motivation, d’encouragement et de réconfort. « Mais à la fin d’une randonnée, ils sont tous fiers d’eux », remarquent les deux complices. 

Le 7 février prochain, les huit élèves de Carolane Blais et de Manon Dubé enfileront leurs raquettes pour aller braver la vallée des Fantômes dans le parc national des Monts-Valin. Comme à l’habitude, ils prendront une pause pour dîner en plein air. C’est l’école qui a débloqué un budget pour équiper les petits aventuriers de raquettes. Parfois, dans leurs expéditions, ils croisent la route de certains animaux ou ils observent leurs traces. 

Développer les habiletés sociales est un des principaux objectifs des classes Tremplin. « Tous les vendredis, on déjeune dans la classe grâce au soutien de Moisson Saguenay. On cuisine tous ensemble. Ainsi, les élèves développent d’autres habiletés, et on les découvre dans un autre contexte », ajoute Mme Manon. 

Avec Carolane Blais et Manon Dubé, tout devient un prétexte pour créer des liens et s’entraider afin de devenir meilleur pour gérer ses émotions. Inspiré par ces inoubliables expériences, un des élèves rêve même de devenir guide de randonnée ou cuisinier.