La Chicoutimienne Julie Munger oeuvre à Montréal depuis trois ans, où elle participe à plusieurs projets en tant que maquilleuse.

Faire ressortir la beauté du monde

Visiblement, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une petite pépinière de talents en esthétisme. Après le coiffeur Marcus Villeneuve et les Relookeuses, qui ont fait l’objet de reportages récemment dans Le Progrès et Le Quotidien, nous nous attardons au parcours de la Chicoutimienne Julie Munger, qui a su faire sa place dans le monde du showbizz montréalais au cours des dernières années. Son rôle? Faire ressortir la beauté de chaque personne qui croise sa route. Son métier? Maquilleuse professionnelle.

Julie Munger a toujours été attirée par les cosmétiques. «Ma mère ne le sait peut-être pas, mais j’utilisais souvent son rouge à lèvres en cachette lorsque j’étais enfant!», lance la jeune femme de 28 ans, la cadette d’une famille qui compte trois filles.

La fête de l’Halloween a donné la piqûre du maquillage à Julie Munger lorsqu’elle était enfant.

Passionnée par le maquillage depuis qu’elle est toute petite, Julie Munger a fait son cours en esthétisme à l’école l’Oasis de Chicoutimi. Elle a ensuite parfait ses compétences en s’inspirant de ce qu’elle aimait.

«J’ai vraiment commencé par le maquillage plus éclaté, comme à l’Halloween, par exemple. J’adore cette fête, qui me permet de laisser aller ma créativité. Enfant, je misais beaucoup sur le maquillage dans mes costumes et c’est ça qui m’a donné la piqûre», souligne Julie Munger. C’est d’ailleurs cette passion pour le maquillage qui l’a poussée à s’installer à Montréal, il y a trois ans. Ce n’est pas qu’elle n’aimait pas la vie en région, mais elle estimait que le potentiel professionnel était plus important dans la métropole, surtout dans son domaine. Après son cours et son déménagement à Montréal, la jeune femme a lancé sa chaîne YouTube, MungerMakeup. Et puis tout a déboulé. Bals, mariages, tapis rouges; Julie Munger a vite su faire son nom.

Julie Munger est passionnée de maquillage depuis sa tendre enfance.

«Je suis une fille qui ne se prend pas trop au sérieux, alors je voulais offrir des tutoriels humoristiques. Je n’aime pas trop les gens qui donnent des leçons et qui se prennent pour d’autres alors je ne voulais surtout pas avoir cette image-là!», souligne la jeune femme, ajoutant que dans ce domaine, le bouche à oreille fait un travail monstre.

Peu de temps après son arrivée dans la métropole, elle a décroché des contrats de maquillage pour des tournages de vidéoclips et de publicités. Elle est notamment derrière les visages qu’on peut voir dans les vidéoclips d’artistes comme Koriass, Qualité Motel et QW4RTZ, mais aussi dans des publicités de Kijiji et du ministère de l’Emploi. Elle travaille également avec des personnalités web connues, comme Alicia Moffet, Lysandre Nadeau ou la Saguenéenne Laurie Doucet, par exemple. «Disons que je suis assez polyvalente. J’aime travailler avec tout le monde, que ce soit des hommes ou des femmes.»

Julie Munger maquille plusieurs artistes, dont Valérie Carpentier.

Il y a quelques semaines, Julie a été appelée en renfort pour joindre le tournage de l’émission de la rentrée télé d’En Direct de l’univers. «C’est une amie qui a pensé à moi, puisqu’il manquait une maquilleuse sur le tournage. J’ai évidemment dit oui tout de suite! Je fais beaucoup de tournages de vidéoclips et de pub, mais les plateaux télé, c’est plus rare, puisqu’il faut souvent faire partie d’une union. J’ai eu la chance de maquiller des gens très intéressants et sympathiques, c’était vraiment une belle expérience», a raconté Julie Munger.

Elle a fait aller son pinceau sur les visages des comédiens Sonia Vachon, Catherine Trudeau et Patrice Godin, des journalistes Monic Néron et Sébastien Bovet, de la romancière Chantal Cadieux et de l’animateur Pierre-Yves Lord, entre autres.

La fête de l’Halloween a donné la piqûre du maquillage à Julie Munger lorsqu’elle était enfant.

Contact avec les gens

Une maquilleuse peut avoir une trentaine de minutes avec chaque personne pour la rendre à son meilleur. Julie Munger tente surtout de savoir ce que son client ou sa cliente aime et pose plusieurs questions sur ses goûts.

«Ce que j’aime par-dessus tout avec le maquillage, c’est faire ressortir la beauté naturelle de chaque personne. Et, surtout, j’adore le contact avec les gens. S’il s’agit d’une femme qui est moins portée vers le makeup, je ne vais pas lui faire un grand maquillage flamboyant. La personne doit quand même se ressembler! J’aime beaucoup jouer avec la lumière du teint. Ma mission est vraiment de rendre la personne à son meilleur, à son avantage. Pas de la transformer. Sauf si c’est ce qu’elle veut, bien sûr!», ajoute Julie Munger, faisant ainsi référence à son penchant pour les maquillages d’Halloween.

Julie Munger a récemment participé au tournage de l’émission En Direct de l’univers, où elle a maquillé Catherine Trudeau.

«Je suis un peu un Photoshop humain! Si je fais un maquillage pour un shooting photo, par exemple, le photographe aura aussi moins de travail à faire en postproduction. C’est un travail d’équipe», souligne la jeune femme.

Si vous voulez suivre les tutoriels de Julie Munger, vous pouvez visiter sa chaine YouTube MungerMakeup.

La fête de l’Halloween a donné la piqûre du maquillage à Julie Munger lorsqu’elle était enfant.