L’auteur de cette chronique, Laval Dionne, est directeur général du Lac Pouce.
L’auteur de cette chronique, Laval Dionne, est directeur général du Lac Pouce.

Faire ensemble

Spiritualité
Le Progrès
CHRONIQUE / Les grands de ce monde vous diront que le succès se mesure en $, en €, en %, en PIB, en cote de crédit… Ils sont dans l’erreur. Le véritable succès, la plus belle réussite, c’est d’abord une affaire de gens, de femmes et d’hommes qui oeuvrent ensemble et qui placent au coeur de chacune de leurs actions de véritables valeurs.

L’auteur de cette chronique, Laval Dionne, est directeur général du Lac Pouce.

« Ensemble », c’est un mot simple, banal même, souvent trop ou mal utilisé. Chez nous, au Lac Pouce, ce mot est bien plus qu’un mot.

« Ensemble » caractérise la manière dont nous voyons les choses et comment se déroule notre quotidien.

Se démarquer du monde individualiste

Par la vie d’équipe, par des activités de groupe, par la consultation, par la coopération et en ajoutant un sens collectif aux gestes et au quotidien, on se démarque de ce monde individualiste où prédomine le « soi » et où l’on communique davantage, mais trop souvent à l’abri d’un écran.

Ça ne signifie pas qu’il faut tout faire « tous ensemble ». On peut facilement oeuvrer seul, mais pour l’ensemble, pour le bonheur et le bien-être des autres. À mon avis, c’est bien plus signifiant qu’une personne qui travaille en équipe avec en tête son intérêt personnel.

En plaçant « ensemble » à la fois comme moyen et comme motif de nos actions, on donne un peu plus de sens à nos valeurs d’accueil, de respect, de fraternité, de solidarité et d’engagement. Et on grandit dans notre coeur.

Des valeurs ancrées au coeur de l’action

Ces cinq valeurs sont l’ADN de notre organisation. Elles sont simples et paraissent évidentes et faciles à mettre de l’avant. D’ailleurs, beaucoup de gens parlent haut et fort de leurs valeurs, mais ils oublient que ces valeurs n’ont de sens que si elles sont ancrées au coeur de chacune de nos actions.

L’accueil, c’est la base, le début. On accueille l’autre tel qu’il est, avec ses talents, mais aussi avec ses défauts. Que ce soit un enfant, un jeune, un animateur ou un membre du personnel, on fait abstraction de sa provenance et de son statut social, on lui sourit et on lui souhaite la bienvenue en lui demandant : « Qu’est-ce qu’on pourrait faire ensemble ? »

Le respect est la seconde étape. Tout le monde veut respecter la nature, l’environnement. Chacun dit qu’il respecte les autres. Mais si l’autre a une opinion autre que la nôtre, s’il pose des gestes avec lesquels je ne suis pas d’accord, est-ce que je prends le temps de discuter avec lui, de le comprendre ? Suis-je capable d’oublier ces étiquettes pour voir en l’autre une personne qui est différente, qui peut m’apporter et avec qui je peux faire un bout de chemin ?

La fraternité, c’est bien plus que le respect. C’est de considérer l’autre comme un frère, une soeur, un membre de notre famille. Une fraternité, une famille, c’est bien plus qu’un groupe Facebook ; ce sont des gens qui sont unis par un lien fort et signifiant. On ne choisit pas les membres de sa famille, mais on forme avec eux un groupe indissociable et on prendra leur défense inconditionnellement.

Pour bien des gens, la solidarité, c’est important. On le démontre de temps en temps en signant une pétition et si le temps nous le permet, en prenant part à une manifestation. C’est bien, c’est un bon début, mais au-delà de la pétition, de la manifestation ou de la publication Facebook que je partage ou commente, qu’est-ce que puis-je faire d’autre ? Quel geste puis-je poser ? Quel changement puis-je faire dans mes habitudes pour que mes bottines suivent mes babines ?

L’engagement, c’est pour nous, au Lac Pouce, l’ultime valeur, la cerise sur le sundae. L’engagement, c’est bien plus que la solidarité. C’est plus que prendre position ; c’est prendre action, prendre une part active. C’est militer dans son sens le plus profond. L’engagement, c’est prendre le temps, même quand on n’a pas le temps. L’engagement, c’est croire en quelque chose et le démontrer. L’engagement, c’est aller jusqu’au bout, ne pas abandonner. L’engagement, c’est donner son temps, sans compter et sans attendre quelque chose en retour autre que la satisfaction d’avoir accompli quelque chose de bien et qui servira à l’ensemble.

N’ayez pas peur, c’est possible de vivre ces valeurs. Allez-y ensemble et avec votre coeur.

Pour ma part, je n’y réussis pas tout le temps, mais j’essaie fort chaque jour.