Ma «délicieuse» soupe, accompagnée de légumes.

Le secret est dans la soupe

CHRONIQUE / Je pense que je n’avais jamais autant mangé de toute ma vie. Les Fêtes, mes premières en congé de toute ma vie aussi, ont été absolument délicieuses, mais très dommageables sur la balance. Tous mes beaux efforts de l’automne ont été réduits à néant en 12 jours. Quatre mois d’entraînement sabotés en moins de deux semaines. Incroyable, mais vrai.

Les buffets, les grands soupers, les petits desserts qui traînent à longueur de journée sur un plateau dans la cuisine et qui ne demandent qu’à être engloutis, les assiettes de charcuteries et de brie fondant à minuit, le vin qui coule à flots; j’ai été particulièrement gâtée alimentairement parlant et complètement inactive physiquement parlant. J’avais besoin de repos, que voulez-vous.

Alors, lorsque deux de mes amies m’ont dit qu’elles faisaient un régime de soupe durant sept jours à compter du 4 janvier, j’ai embarqué.

Je me suis dit que ça me ferait du bien de purifier mes pauvres organes éprouvés par ce temps des fêtes d’opulence.

Mes amies demeurent à Montréal, alors nous avions un groupe via Messenger, afin qu’on se jase de l’évolution de notre régime.

Je dois le préciser tout de suite, je n’ai jamais complété un régime de ma vie. Mais, cette fois-ci, j’étais bien décidée. Mon chum a voulu embarquer également lorsque je lui ai dit qu’on pouvait perdre entre 10 et 17 livres en sept jours.

Donc, journée 1, c’était la préparation de ladite soupe aux légumes.

Jour 1 : soupe et fruits. Rien d’autre, mais le tout à volonté.

Jour 2 : soupe et légumes seulement. Pas de patate.

Jour 3 : soupe, fruits, légumes et une patate pour souper.

Jour 4 : soupe et au moins trois bananes.

Jour 5 : soupe, 20 onces de bœuf et des tomates.

Jour 6 : soupe et de deux à trois steaks.

Jour 7 : soupe, légumes et riz brun.

Je l’avoue bien humblement, je n’ai pas réussi. Ils m’ont perdu au jour des bananes. Au moins trois bananes, franchement. J’en ai mangé, oui, mais dans un succulent pain aux bananes et noix. Au diable, la diète de soupe!

Mes chères amies semblent l’avoir réussi, elles. Mais bon, elles peuvent bien me raconter ce qu’elles veulent, je n’étais pas là pour les surveiller.

Bien que j’ai envoyé promener ce régime complètement débile à mes yeux, j’en ai retenu plusieurs points positifs.

D’abord, j’ai adoré la recette de ladite soupe, que j’incorpore maintenant dans mon alimentation. Bonjour les légumes!

J’y ai ajouté quelques ingrédients, puisque la recette de base n’était pas tellement goûteuse, mais il n’en reste pas moins que j’ajoute au moins deux portions de légumes à mes repas quotidiennement.

Même chose avec les fruits. Quoi de meilleur qu’une salade de fruits faite maison et transformée en smootie au déjeuner lorsque les fruits deviennent un peu trop mous? Bonjour, les fruits!

Je n’ai peut-être pas réussi la diète, mais j’ai tout de même été en mesure de reprendre le contrôle de mon alimentation, encore mieux qu’avant les Fêtes.

Mieux (et un peu moins) manger et bouger, n’est-ce pas ça le secret? J’imagine que oui, puisque mes jeans sont un peu moins serrés qu’au jour de l’An. Et pas besoin de manger trois bananes dans une seule journée.