Ma belle Misty adoptée à la SPCA Saguenay il y a trois ans. - Sabi Harvey

Des adoptions réussies dans les refuges

Présentement, presque tous les refuges du Québec, qui travaillent en partenariat avec les villes, débordent. Les fourrières d'aujourd'hui ont changé de visage, ce ne sont plus des impasses mortelles pour les bêtes.
<p>Voici Shaïky pendant son voyage avec moi en Europe. Je l'ai adopté de la SPCA Saguenay quand il avait huit mois. - Laurent Dillier</p>
<p>Toby, adopté à la SPCA Saguenay. - Stephan Ray Perron</p>
De toute évidence, ces endroits ont gagné la confiance de la population. Les familles dans le besoin peuvent compter sur des gens professionnels et dévoués pour prendre en charge leurs animaux. Il faut maintenant convaincre l'autre partie de la population de s'y rendre pour adopter.
L'équipe de Picotte s'est dernièrement agrandie avec l'arrivée de Râto, qui a été trouvé errant par le Refuge animal de Roberval. Avec ce nouveau chien, qui nous suit partout, nous prouvons que les refuges accueillent des animaux exceptionnels. De plus, puisque Râto est un croisement de races inconnues, nous ne faisons plus la promotion d'une race en particulier.
En racontant nos expériences positives, vécues dans des refuges, nous favorisons l'adoption de milliers d'animaux qui y séjournent. Tous ensemble, il faut vider ces endroits qui devraient être un court passage dans la vie d'un animal.
Bonnes vacances!
Râto, Picotte et Grignotte vous donnent rendez-vous à la même page le 14 août. Bonnes vacances à tous !