Gaétan Mclaughlin, qu’on surnomme affectueusement Pop, est fidèle au poste à la patinoire Sainte-Thérèse sept jour sur sept, durant la saison froide. Le sympathique Arvidien tirera sa révérence le 12 mars.

Bonne retraite Pop!

Le 12 mars, Gaétan Mclaughlin tirera sa révérence après 41 ans de loyaux services comme surveillant de patinoire. Affectueusement appelé Pop, l’homme de 64 ans est fidèle au poste à la glace du quartier Sainte-Thérèse d’Arvida, sept jours sur sept, durant toute la saison froide. Les patineurs s’ennuieront certainement de ce gentil gardien, qui a vu défiler des milliers d’enfants et de petits hockeyeurs, en plus de lacer des centaines et des centaines de paires de patins au cours de sa carrière.

Gaétan Mclaughlin a commencé à travailler au Foyer des loisirs comme surveillant et responsable de l’entretien de la patinoire lorsqu’il avait 23 ans. C’était il y a 41 ans. Celui qui travaille maintenant et depuis 35 ans comme employé municipal à la glace du quartier Sainte-Thérèse est prêt à prendre sa retraite. « Je vais bientôt avoir 65 ans, c’est pas mal le temps », a affirmé le sympathique surveillant, lorsque rencontré pendant l’une de ses soirées de travail, dans le petit bâtiment qu’il prend la peine de tenir très propre depuis toutes ces années.

Pop est le gardien de la patinoire du quartier Sainte-Thérèse depuis 35 ans. Il est un fidèle employé municipal de Saguenay.

Pop a été surnommé ainsi lorsqu’il était jeune et qu’il jouait au hockey. « On m’appelait Popeye parce que je me battais et au fil du temps, c’est devenu Pop. »

« J’ai vu des enfants dont les enfants viennent aussi patiner aujourd’hui. C’est le fun de voir ça. Au début, je m’amusais à jouer au hockey avec eux, mais maintenant, ce n’est plus permis en raison des possibles accidents de travail. Alors, je m’assure que tout se déroule bien et je passe beaucoup de temps à entretenir la patinoire et la glace. Je dois en avoir utilisé, des gallons d’eau, pour que la glace soit toujours belle ! », lance Gaétan Mclaughlin, qui demeure à quelques pas de la patinoire.

Chaque jour de l’hiver, l’homme passe ses soirées à la patinoire. Le week-end, il travaille également en après-midi. C’est donc dire que durant les trois mois que dure l’hiver, Pop ne s’accorde pas de congé. Lorsque c’est tranquille, il se permet toutefois d’écouter les parties du Canadien à la radio, lui qui est un amateur du club montréalais. Il portait d’ailleurs fièrement sa casquette du Tricolore lors de l’entrevue. Et pas question de l’enlever, même lorsque le photographe le lui a demandé, à la blague.

Au cours des années, Pop a aussi lacé les patins de petits garçons qui se sont ensuite bien débrouillés sur la scène du hockey, notamment Dave Lasalle, Sébastien Lavalière, François Gravel et Sébastien Parent.

Évidemment, les soirées et les journées ne sont plus ce qu’elles étaient il y a une vingtaine d’années. « Les familles sont moins nombreuses et les enfants jouent peut-être moins dehors. Il y a des soirées pas mal tranquilles. Mais je me tiens toujours occupé », souligne celui qui est fidèle au poste de 17 h 30 à 21 h 30, tous les soirs.

Lorsque c’est tranquille, Pop se permet toutefois d’écouter les parties du Canadien à la radio, lui qui est un amateur du club montréalais. Il portait d’ailleurs fièrement sa casquette du Tricolore lors de l’entrevue.

Après 41 ans de service, Pop est certainement le gardien de patinoire ayant le plus d’expérience au Saguenay. Et même s’il n’a pas eu d’enfants, Pop a pris soin de tous les petits patineurs qui foulaient sa glace, d’hier à aujourd’hui.

+

L'IRREMPLAÇABLE SURVEILLANT

Le conseiller municipal Carl Dufour a connu Pop lorsqu’il était petit. Ses propres enfants ont aussi patiné sur la glace de Sainte-Thérèse, sous l’oeil attentif du surveillant. Dans le quartier, personne n’ignore qui est ce sympathique personnage. « Pop, tout le monde l’aime. On l’a toujours surnommé le gardien de nos enfants. On va s’ennuyer. Et il mérite qu’on parle de lui. »

On dit souvent que personne n’est irremplaçable. Pourtant, il sera bien difficile de trouver un successeur aussi passionné et efficace que Gaétan Mclaughlin, croit le conseiller municipal Carl Dufour. 

« Durant les 40 dernières années, on n’a jamais entendu un seul commentaire négatif à propos de Pop. Il est d’une grande efficacité, il s’occupe bien de nos jeunes et prend son travail très au sérieux. On n’a pas encore regardé pour le remplacer, mais ça ne sera pas facile ! », lance M. Dufour.

Il y a quelques semaines, le conseiller municipal a partagé une publication sur sa page Facebook, où il souhaitait une bonne retraite à Pop.

« Je partage souvent des nouvelles sur mon profil Facebook, mais je vous jure, je n’ai jamais eu autant de réactions que lorsque j’ai parlé de lui », a précisé le conseiller. Sous la publication, quelques centaines de personnes ont tenu à remercier Pop pour ses bons services, tout en se rappelant de bons souvenirs. 

Voici d’ailleurs quelques commentaires des Arvidiens. 

« Merci d’avoir lacé mes patins et de nous avoir fait si rire Pop. Bonne retraite. Prends soin de toi. »

« Il doit avoir lacé des millions de patins dans sa vie ! Il était le seul à être capable de les lacer aussi serré ! C’était un pro ! »

« Bonne retraite Pop ! Merci pour ces belles années ! Que de souvenirs des journées entières à passer sur ta patinoire ! »

« Passez tous booster les ampoules de la cabane en frappant avec vos bâtons au plafond. Il a toujours adoré qu’on fasse ça. Bonne retraite Pop. »

« Pop, le meilleur. C’est lui qui m’a élevé durant mon enfance ! »