La Guanabana est le fruit d’une collaboration entre la Brasserie Dunham et Collective Arts.

Un vent de collabos

CHRONIQUE / L’équipe de brasseurs passionnés d’une brasserie «A» rencontre l’équipe de passionnés d’une brasserie «B» dans un événement brassicole. Les gens s’entendent si bien qu’ils décident de brasser une bière ensemble. Pourquoi ? Pour le plaisir d’être ensemble. Tout simplement.

Les collaborations entre brasseries ne se comptent plus. Elles permettent à ses membres de profiter de l’expertise de la brasserie amie et de stimuler la grande fraternité de la bière. Depuis peu, on a vu également des collaborations entre brasseries et vignobles, distilleries ou maisons de torréfaction. La nouveauté a la cote, les collabs’ aussi!

Guanabana

Guanabana

Brasserie Dunham, Dunham

Cette Double IPA aromatisée au Guanabana – un fruit tropical légèrement sucré et acidulé présentant des arômes variés, selon son origine – est le fruit d’une collaboration entre la brasserie ontarienne Collective Arts et Dunham. Deux brasseries habituées à faire des collaborations. Respectant le modèle d’affaire de Collective Arts, la canette propose une très belle illustration mettant en valeur le produit.

Brise-Vent

Brise-Vent

Dieu du Ciel, Montréal et Saint-Jérôme

Dieu du Ciel a été invitée partout dans le monde pour brasser une bière collaborative. Les collabs,’ c’est comme des trophées de chasse. Les brasseurs affichent fièrement les équipes de brassages en visite dans leurs installations, et le résultat de la chasse se traduit par une bière éphémère. Cette Brise-vent est plutôt une collaboration entre le restaurant Toqué, de Normand Laprise, et de Dieu du ciel. Des baies d’argousier ont été ajoutées à la fermentation offrant une bière légérement acidulée aux notes épicées. Disponible au restaurant et sur les tablettes de vos détaillants préférés.

Botanik

Botanik

4 Origines, Montréal

Une bière née de l’union entre la discrète brasserie 4 Origines et la distillerie Cirka. C’est vers des arômates habituellement utilisés pour distiller du gin que les brasseurs se sont tournés pour proposer cette blanche «Botanik». Ce n’est pas la première bière qui propose une sélection d’épices plus communes en distillerie, mais c’est la première qui affiche clairement sa collaboration, il me semble.

La Globe Trotteuse

La Voie Maltée, Saguenay

Une collaboration entre deux brasseries de Jonquière: Pie Braque et La Voie Maltée. Cette Triple du Nouveau Monde est un hommage aux nouvelles tendances et à l’utilisation de houblon du Nouveau Monde. L’exemple parfait d’une collaboration entre deux brasseries de la même région, pour le plaisir de la bière, tout simplement.

Riverblend du Far West

À la Fût, Saint-Tite

Il s’agit ici plus d’un assemblage de deux produits de chaque brasserie qu’une journée de brassage. La triple blanche avec cassis et argouses se mélange ici avec la triple belge houblonnée aux houblons Mandarina Bavaria et Hallertau Blanc et affinée en foudre. Tout un programme. La collaboration est originale, puisqu’elle propose deux produits connus des brasseries et « blendés» — vous aurez donc compris le jeu de mot sur le nom de la bière — pour en offrir un nouveau.