Couleur de bière la plus populaire au monde, la bière « blonde » est complice de vos gorgées depuis de très nombreuses années.

La blonde

CHRONIQUE / Couleur de bière la plus populaire au monde, la bière « blonde » est complice de vos gorgées depuis de très nombreuses années. Vous êtes tellement habitués à commander de la bière de couleur blonde que, pour plusieurs, vous êtes persuadés que c’est un style, mais ce n’est qu’une couleur. Toute une couleur !

Lorsqu’on nomme la couleur de la bière, on nomme celle du grain. Sans être le principal facteur de saveurs, il influence cependant le goût de la bière et définit le profil de celle-ci. Par exemple, un grain pâle aura tendance à offrir des saveurs de céréale et de pain, tandis qu’un malt plus foncé offrira des saveurs plus prononcées de caramel. Mais si on ajoute une très grande dose de houblons ou une levure très expressive dans chaque bière, leur profil est alors grandement influencé par les ingrédients ajoutés. Voilà pourquoi plusieurs spécialistes n’hésitent pas à dire que la couleur de la bière n’influence pas le gout de la bière.

Mais pourquoi est-ce que la bière blonde est si populaire ? Parce qu’elle est la plus douce pour plusieurs consommateurs. Projetons-nous au début du 20e siècle, les brasseurs brassent des bières maltées, de couleurs ambrées à brunes, souvent fermentées avec des levures sauvages ou mal contrôlées et développant des « faux gouts ». On retrouvait, bien entendu, des bières de blé dans toutes les grandes villes d’Europe, mais à fort caractère également, surtout après quelques semaines de brassage.

L’arrivée d’un style de bière d’Europe de l’Est au nom de pilsner va considérablement changer le paysage brassicole de l’Europe. La pilsner est douce, blonde, brillante, faible en alcool, offrant une légère amertume, une incroyable finale bien sèche et se boit sans grande difficulté. Les consommateurs vont l’adopter très rapidement, partout en Europe occidentale. C’est le branle-bas de combat chez les brasseurs : certains vont convertir leurs salles de brassage — mais surtout de fermentation — pour brasser ce style, d’autres vont créer des bières de même couleur pour essayer de contrer « l’invasion » de la pilsner dans les années 30. L’effet placebo et la publicité ont fait le reste. La bière de couleur « blonde » était née. Après la Seconde Guerre mondiale, dans un effort de diminution des couts de production, les brasseries internationales vont offrir une bière de même couleur, mais de moins en moins goûteuse… On présente l’absence de gout comme une qualité.

Aujourd’hui, pour beaucoup de consommateurs, commander une bière blonde, c’est commander une bière faible en goût, faible en alcool, de couleur blonde et pas trop amère. Mais ce n’est qu’une couleur. Toute une couleur !

Amateurs de bières blondes, découvrez ces styles :

Pilsner

Le style à l’origine d’un bouleversement des courants et tendances au début du 20e siècle. Bière de fermentation basse composée de malt pâle et de houblons nobles, sa finale est sèche et son amertume douce.

Helles

Proche de sa cousine la Pilsner, la Helles est cependant un peu moins houblonnée et plus maltée. On en buvait beaucoup en Bavière.

Bière de garde

Originaire du nord de la France, la bière de garde est proposée en différentes couleurs. Les bières de garde blondes proposent une robe bien maltée, une belle couleur blonde brillante et un taux d’alcool plus élevé.

Triple

Son origine est librement inspirée des bières brassées par les moines. Elle est de couleur blonde, bien maltée, bien alcoolisée, souvent appuyée par une levure expressive et quelques épices ajoutées au brassin. Une bière de caractère.