Installée dans sa résidence des Laurentides, l’autrice Evelyne Gauthier est plongée quotidiennement dans le monde de la littérature.
Installée dans sa résidence des Laurentides, l’autrice Evelyne Gauthier est plongée quotidiennement dans le monde de la littérature.

Une auteure aide les gens à écrire

Mélissa Viau
Mélissa Viau
Le Quotidien
CHRONIQUE / En ce temps de pandémie, alors qu’on imagine toutes sortes de façons de s’évader et de s’occuper, pourquoi ne pas écrire ?

Evelyne Gauthier, auteure depuis plus de 17 ans, offre son aide pour encadrer les aspirants écrivains. Pour mieux structurer cet accompagnement, elle vient de mettre en ligne une boîte à outils pour ceux et celles qui souhaitent structurer leur projet d’écriture.

Ses services littéraires sont accessibles sur son site Internet À la page (ala-page.com), où elle propose des fiches de création de personnages, des modèles de plans et des trucs pour se créer une routine d’écriture et rester motivé.

« C’est en donnant des ateliers de formation sur l’écriture que je me suis rendu compte que parfois, des explications, c’est bien, mais qu’un modèle serait encore mieux », souligne Mme Gauthier.

C’est ainsi qu’elle a eu l’idée d’ajouter des canevas aux services qu’elle offrait déjà.

Comme les auteurs québécois sont peu nombreux à gagner leur vie uniquement de leur plume, Evelyne Gauthier est aussi coach littéraire, directrice littéraire, chargée de projet et correctrice. Dans le passé, elle a occupé des postes de relationniste, d’adjointe à la rédaction pour des magazines, de chroniqueuse, d’animatrice d’ateliers d’écriture et d’adjointe à la production et à la promotion.

Il y a trois ans, elle devenait travailleuse autonome en lançant son service littéraire. Présentement, elle travaille surtout sur des contrats de rédaction scolaire pour la réédition de manuels ayant besoin de mises à jour.

Au cours de sa carrière, l’autrice a accompagné et conseillé de nombreux auteurs et lu des centaines de manuscrits. « J’aime beaucoup travailler avec les auteurs et j’aimerais éventuellement pouvoir en faire plus, songe-t-elle. Des fois, je les aide en début de processus d’écriture et je n’entends plus parler d’eux. Certains décident d’arrêter leur projet. Je désire éventuellement les aider jusqu’au bout. »

Celle qui compte 14 romans à son actif et plusieurs nouvelles publiées dans des recueils collectifs a touché à plusieurs styles, dont le roman jeunesse, le roman adulte, les histoires d’aventure et les ouvrages historiques. « J’écris depuis l’âge de 11 ans. J’ai toujours aimé lire et écrire, se remémore l’auteure. C’est à 12 ans que j’ai écrit mon premier roman. Évidemment, il n’a jamais été publié, mais il fait partie de mes premiers essais. »

Academos

Mentore chez Academos depuis 2016, elle a accepté de participer à cette plateforme bénévolement pour transmettre sa passion aux jeunes. Intéressés par le milieu de l’édition ou du travail d’auteur, ces étudiants, à la recherche d’un travail motivant, ont souvent des questions relatives au salaire. « Une des premières questions qu’on me demande, c’est si mon travail est payant ! Je suis forcée de dire que ce n’est pas payant, mais passionnant. On me demande aussi à quoi ressemble une journée typique et je leur dis qu’il n’y a pas une journée pareille. Je leur explique aussi les différentes étapes, qui s’étalent sur plusieurs mois, de la rédaction d’un manuscrit jusqu’à la librairie. »

Le travail autonome est très convoité par la clientèle qui la contacte. « Le plus difficile, quand tu as ton bureau dans ta maison, c’est d’apprendre à prendre des pauses », affirme celle qui habite dans les Laurentides.

Besoin d’écrire

Le premier roman officiel d’Evelyne Gauthier est sorti en 2003. Le roman Amour, chocolat et autres cochonneries…, à ce jour son plus populaire, voyait le jour quatre ans plus tard. « C’était mon premier livre pour adulte et mon meilleur succès à vie. »

Écrire est devenu un besoin bien présent pour cette femme passionnée par tout ce qui touche la littérature.

C’est stupéfiant de voir qu’une simple question qu’elle se pose peut devenir l’intrigue d’un roman complet. Ils sont tantôt inspirés de sa vie, tantôt sortis tout droit de son imaginaire. « J’ai des histoires qui apparaissent dans ma tête et ça devient tellement prenant qu’il faut que ça sorte », explique-t-elle.

Le roman le plus populaire d’Evelyne Gauthier est Amour, chocolat et autres cochonneries…, sorti en 2007.

Au printemps 2018, elle publiait Emma, un roman jeunesse quasi autobiographique. « On peut dire que le personnage principal est pratiquement moi à l’adolescence. Je parle de problèmes que j’ai rencontrés à l’adolescence en raison de mon anxiété de performance », conclut-elle.

En plein processus d’écriture, Evelyne Gauthier se prépare à publier le sixième et dernier tome d’Ariel à l’école des espions.