Encadrés par leur père, Éric Maltais, Thomas et Édward Maltais ont participé à toutes les étapes pour la réalisation de leur terrain de basketball.

Terrain de basket dans une cour

Thomas et Édward Maltais jouent dans différentes équipes de basketball de Saguenay (Chicoutimi). Les frères de 12 et 10 ans rêvaient d’avoir un terrain accessible en tout temps pour pratiquer leur sport préféré.

Pour faire de la place en vue de réaliser leur demande au début de l’été, leur père, Éric Maltais, leur a proposé de vendre leur module de jeu dans la cour. « C’était un module avec balançoire et un mur s’escalade, mais on ne s’en servait plus. Il voulait qu’on utilise l’argent de la vente pour se fabriquer un terrain de basket », racontent les garçons qui trouvaient l’idée vraiment bonne. « On a aussi vendu des meubles au sous-sol qu’on n’utilisait plus », poursuit Thomas.

Le résultat final fait la fierté de la famille Maltais. Les voisins et les amis peuvent même en profiter.

Éric et ses fils ont d’abord enlevé le gazon sur une superficie de 10 mètres par 6,5 mètres. « C’est plus petit qu’un terrain de basket standard, mais c’est assez pour se pratiquer », précise Thomas. Le trio de travailleurs a ensuite enlevé une épaisseur de sable. Tout ce travail a pris plusieurs semaines. « Notre père a ensuite commandé de la poussière de pierre, qu’on a étendue. On a mis les poteaux des paniers dans le sol et on a coulé le béton. »

À la fin du mois d’août, le projet était enfin terminé. Depuis ce temps, Édward et Thomas pratiquent quotidiennement leurs techniques de jeu avec des voisins et des amis. « On en profite avant que la neige arrive », concluent-ils.

N’hésitez pas à nous faire part de vos réalisations pouvant cadrer dans cette page destinée aux personnes 100 % originales. J’attends de vos nouvelles à mviau@lequotidien.com