Élaine Beauregard était fière de rappeler de bons souvenirs à Francis Bergeron en l’invitant au casse-croûte l’As de Cœur pour la journée des aînés.

Journée des ainés dans un casse-croûte

Après avoir vendu des hotdogs pour une bonne cause et reçu une employée d’un jour issue du milieu des médias, voilà que le casse-croûte l’As de Coeur de Saint-Gédéon au Lac-Saint-Jean a récidivé avec sa journée des ainés.

Quand Sara Charbonneau a engagé Élaine Beauregard pour l’aider à se lancer dans sa première expérience de restauration rapide cet été, elle ne se doutait pas de tout ce que sa colorée employée allait lui faire vivre.

Cumulant plusieurs années d’expérience dans le domaine de la restauration, et étant une passionnée de l’interaction avec la clientèle estivale des casse-croûtes, Élaine suggéra plusieurs journées spéciales à Sara. « J’ai 44 ans d’expérience en restauration. J’ai commencé à 12 ans, parce que ramasser des fraises n’était pas assez payant », raconte Élaine en riant.

Le 1er septembre dernier, trois membres de la famille d’Élaine Beauregard ont mis la main à la pâte en prenant place dans la cuisine du casse-croûte pour vivre une journée de travail tout en s’amusant.

« Quand j’avais mon casse-croûte, je faisais toujours des journées originales comme ça, dont la journée des ainés qui permet de faire vivre une expérience de travail à des personnes souvent retraitées depuis plusieurs années », mentionne Élaine.

Josée Bergeron, Lili Boivin et Francis Bergeron en ont profité pour inviter les membres des différents clubs dont ils font partie à venir les encourager et manger en bonne compagnie. « Francis Bergeron, l’oncle de mon conjoint, s’est rappelé de bons souvenirs du temps où il travaillait dans un restaurant », conclut Élaine. Le casse-croûte l’As de Coeur a fermé ses portes le 14 septembre dernier et sera de retour dès le mois de mai 2020.