Grâce à leur brunch, Laura Théberge, Mathieu Bouchard et Emmanuelle Gauthier ont versé 7145$ à Fibrose kystique Canada section Québec.

Inspirée par sa cousine

CHRONIQUE / Certaines personnes sont capables de transformer de dures épreuves en quelque chose de positif, et même d’utiliser leur souffrance pour venir en aide à leur communauté. Emmanuelle Gauthier en est un bon exemple.

Lorsqu’elle a commencé sa dernière année au secondaire, en septembre dernier, Emmanuelle devait penser à un projet dans le cadre de son cours en entrepreneuriat. La jeune femme de 16 ans s’est inspirée de sa courageuse cousine de 9 ans, Raphaëlle Côté, qui doit vivre au quotidien avec des troubles de santé reliés à la fibrose kystique.

« Dans notre famille, tout le monde fait attention à Raphaëlle. Il ne faut pas qu’elle soit malade, sinon, c’est l’hospitalisation instantanée », souligne Emmanuelle.

L’élève de l’école Jean-Gauthier d’Alma souhaitait organiser un brunch-bénéfice pour amasser de l’argent et faire avancer les recherches sur la fibrose kystique. « J’ai pensé à ce projet il y a quelques années déjà parce que cette cause me tient particulièrement à coeur, mais aussi parce que je vois que les recherches avancent énormément. C’est motivant de voir des résultats à court terme et l’espérance de vie augmenter d’année en année », poursuit-elle.

Raphaëlle Côté a inspiré des élèves du secondaire à organiser un brunch-bénéfice pour faire avancer les recherches sur la fibrose kystique.

Comme son projet était ambitieux, deux autres élèves, Laura Théberge et Mathieu Bouchard, se sont joints à elle. Dès le mois de septembre, le trio s’est mis à l’ouvrage pour tout organiser. « Dès le départ, nous avons demandé le soutien de nos parents via la Charcuterie L. Fortin (la mère de Mathieu) et le Resto Roberto (la mère de Laura). Ils ont tout de suite décidé de nous aider comme commanditaires. Par la suite, nous avons sollicité d’autres entreprises », mentionnent Laura et Mathieu.

L’activité a eu lieu le 25 novembre. Raphaëlle, la personne la plus précieuse de l’événement, était présente lors du brunch.

Au bout du compte, ils ont remis un montant de 7145 $ à la section québécoise de Fibrose kystique Canada.

« Constater que nos élèves ont autant de motivation pour une cause me touche énormément et je n’ai pas pu faire autrement que de les aider avec mes collègues Julie Maltais et Pascal Tremblay. Nous avons vendu tous les billets et nous avons réussi à avoir de nombreux commanditaires. Au final, lorsque les gens achetaient un billet, c’est le 20 $ en entier qui était remis pour la recherche », explique Élise Audet-Lalancette, technicienne en loisirs à l’école Jean-Gauthier.

Le brunch était agrémenté de la présence d’Univers en fête pour amuser les enfants.

De plus, Laflamme J.E. Nouveautés a présenté sa nouvelle collection hiver 2019. Deux semaines auparavant, une équipe de bénévoles avait emballé chez Maxi pour bonifier le montant remis à la cause.

+

UN MARCHÉ DE NOËL À SAINT-FULGENCE

Nancy Bergeron souhaite faire vivre une expérience magique aux gens qui entrent au Noël des artisans de Saint-Fulgence. Avec le support de son conjoint, Paul Tremblay, même l’extérieur a été aménagé pour faire ressortir le magnifique paysage de ce petit coin de paradis.

Conceptrice de marionnettes, Mme Bergeron a fabriqué plus de 45 spécimens uniques à faire adopter pour le temps des Fêtes. 

Au 372, rue Saguenay, on retrouve 65 artisans, provenant majoritairement de Saint-Fulgence, qui exposent leurs produits dans l’atelier personnel de l’artiste. 

Ouvert jusqu’au 31 décembre, le marché est l’endroit rêvé pour les idées de cadeaux, qui sont nombreuses. 

D’ailleurs, grâce à Nancy Bergeron, Râto a maintenant une marionnette, qui sera utilisée lors d’animations auprès des enfants. 

Pour en savoir plus sur le Noël des artisans de Saint-Fulgence, visitez leur page Facebook : https://www.facebook.com/fresquedart/.