Rébeca Boily livre ses boîtes à lunch tous les lundis avec son fidèle chien Bob, un sympathique pinscher qui aime tout le monde.

Elle remplit les boîtes à lunch de ses amis

Après sept ans à bouder sa cuisine et à mal manger, Rébeca Boily vient de reprendre du service avec des projets culinaires plein la tête. Son ambition l’a même poussée à démarrer son entreprise qu’elle a baptisée Ma petite Boîte à lunch.

Débrouillarde et autonome, Rébeca est l’amie à amener dans tous les festivals. « Je suis celle qui s’occupe du lunch et qui apporte tout ce qu’il faut pour ne rien manquer. Je fais des petits repas individuels, comme ça tout le monde peut manger quand il a faim », raconte la festive femme de 34 ans.

L’an dernier, quand elle a ressorti ses chaudrons, ses idées de grandeurs faisaient déborder son frigo. Si bien qu’elle s’est mise à remplir les boîtes à lunch de ses amis. « Mes amis aimaient beaucoup ce que je faisais et me proposaient de vendre mes repas. Je n’avais jamais pensé faire ça. J’ai donc créé un groupe Facebook en septembre dernier », explique Rébeca. Au bout de quelques mois, sa page, qui comptait une quinzaine de membres, a grimpé à 270 membres ! C’est là qu’elle a commencé à entreprendre des démarches pour devenir une petite entreprise et répondre aux normes du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Considérée comme artisanale, elle doit tout de même respecter certains critères et passer un examen.

« Comme j’avais besoin d’espace dans ma cuisine, j’ai foutu la table de cuisine dehors, a-t-elle annoncé à son chum quand il est arrivé de travailler. Heureusement que j’ai un bon chum, très compréhensif. »

De Saint-Félix-d’Otis à Jonquière, tous les lundis, Rébeca assure la livraison de ses boîtes à lunch. Elle s’inspire des commentaires de ses clients pour concocter des repas à leur goût. « La nourriture suit des modes et je m’ajuste à ces tendances », précise-t-elle. Remarquant un engouement pour les saines habitudes de vie, elle a approché un entraîneur de La Baie pour adapter ses menus pour ceux qui souhaitent bien manger. « J’ai regardé son menu et j’ai inventé des repas fitness, mais goûteux », mentionne la douée cuisinière. La petite Boîte à lunch Fitness devrait voir le jour vers la mi-août.

Ayant longtemps travaillé en restauration, les pizzas sont devenues une des spécialités de Rébeca.

Rébeca constate que les gens ne sont plus habitués de bien manger. « Même si bien manger demande un peu de planification, c’est pourtant juste une habitude de vie. Les diètes, ce n’est bon à rien », raconte-t-elle.

De mère en fille
Rébeca Boily est tombée dans la restauration quand elle était petite grâce à une mère passionnée. Vers l’âge de 13-14 ans, elle travaillait avec sa mère, Flory Montero, avec qui elle a tout appris. « J’ai fait tous les postes possibles en restauration parce que ma mère souhaitait que je sois fonctionnelle », précise Rébeca.

Mme Montero, native du Costa Rica, est venue s’installer au Saguenay après avoir rencontré celui qui est devenu le père de ses enfants. Elle a même déjà eu son propre restaurant à Jonquière pendant quelques années. Elle est maintenant chef cuisinière au restaurant Au Pavillon Noir de La Baie.

Lors de sa dernière année au secondaire, Rébeca a mis fin à ses études pour consacrer sa vie à la restauration. Elle a été gérante d’une pizzeria, en plus d’explorer d’autres avenues dans la vente. Passionnée et fonceuse, quand elle se lance dans quelque chose, c’est toujours avec intensité. « J’ai même déjà vendu du Tupperware et des produits Épicure. J’étais toujours ma meilleure cliente », lance la dynamique entrepreneuse en riant.

Vers l’âge de 27 ans, ayant l’impression de ne pas avoir choisi ce domaine, Rébeca a pris une pause des restaurants pour retourner à l’université en administration. Elle rêve maintenant de trouver un local pour opérer son service de boîtes à lunch hebdomadaire, changer son véhicule, acheter une remorque fermée pour les livraisons et éventuellement engager des employés.

Rébeca Boily a adapté sa cuisine pour faire de la place à son entreprise Ma petite Boîte à lunch .

Tous les lundis, Ma petite Boîte à lunch affiche son menu sur sa page Facebook. Les clients ont jusqu’à jeudi soir pour passer leur commande. Pour en savoir plus, visitez la page Facebook facebook.com/mapetiteboitealunch/