Dominic Labarre, un enseignant en français, souhaitait conscientiser ses élèves à l’importance de donner du sang. Voici une partie des 26 élèves bénévoles qui accueillaient les donneurs.

Des collectes de sang dans les écoles

Le 19 février, l’École secondaire de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine de Chicoutimi était la deuxième école de la région à organiser une collecte de sang en collaboration avec Héma-Québec. La première avait eu lieu en mai 2017 à l’École secondaire des Grandes-Marées de La Baie.

C’est Dominic Labarre, un enseignant en français, qui souhaitait conscientiser ses élèves à l’importance de donner du sang. « Mon père a reçu des dons de sang quand il était malade. Depuis qu’il est décédé du cancer, disons que je suis plus sensibilisé à la cause, et c’est ma façon de contribuer », explique M. Dominic qui a déjà une vingtaine de dons de sang à son actif. 

Pour l’occasion, une équipe d’Héma-Québec s’était déplacée pour installer tout le matériel. « C’est notre travail à temps plein. On est toujours sur la route », indique une des six infirmières présentes. 

Donneurs réguliers

À l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine, plusieurs membres du personnel font partie de la liste des donneurs réguliers. C’est le cas d’Alain Bélanger, le directeur de deuxième secondaire, qui approche de son 140e don de plasma! Le 19 février, le directeur de l’école secondaire, Jean-François Proulx, a lui aussi posé un geste de bravoure en offrant son tout premier don! « Aller chercher de nouveaux donneurs, c’est exactement l’objectif d’Héma-Québec. De plus, on offre la possibilité à une tranche d’âge difficile à atteindre, soit les parents, qui manquent souvent de temps pour donner du sang », remarque la conseillère en organisation de collectes de sang au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Sylvie Fortier. 

Sylvie Fortier s’est montrée très présente pour encadrer l’événement organisé par M. Dominic et une trentaine d’élèves. « En novembre, Héma-Québec nous a d’abord envoyé une trousse pour nous guider pendant plusieurs semaines. Mme Sylvie nous a rendu visite à trois reprises », précise M. Dominic. 

Volet pédagogique

Les élèves devaient créer des slogans, des publicités et apposer leurs affiches dans les commerces avoisinants. « C’est une démarche qui touche à plusieurs volets pédagogiques. Les élèves doivent être, entre autres, capables de bien s’exprimer pour faire connaître leur cause. Ils apprennent aussi l’importance du bénévolat », précise Mme Sylvie. 

La collecte a eu lieu de 13h à 20h pendant une journée pédagogique. 

« Même si c’est une journée de congé, les 26 élèves bénévoles sont présents et bien motivés. Je suis vraiment fier d’eux », lance l’enseignant. 

75 donneurs

Près de 75 personnes sont venues faire des dons, et plus de la moitié étaient de nouveaux donneurs. 

Les jeunes bénévoles étaient là pour accueillir les donneurs, les soutenir, les encadrer, les remercier et valoriser leur geste. 

Prochaine collecte

La prochaine collecte dans une école de la région aura lieu en mai à l’École secondaire des Grandes-Marées de La Baie, qui a reçu 138 dons de sang lors de sa première édition. « Plusieurs écoles en région montrent un intérêt pour l’organisation de collecte de sang, mais comme nous sommes basés à Québec, c’est difficile à gérer », ajoute Mme Fortier.

Ce projet scolaire, offert par Héma-Québec, existe depuis huit ans à Québec, et une centaine d’écoles par année se lancent dans l’aventure. « Évidemment, les jeunes de moins de 18 ans ne peuvent pas donner de sang, mais ils sont les donneurs de demain. L’organisation d’une collecte les prépare à devenir des adultes soucieux du bien-être de leur communauté », conclut Mme Sylvie.