Dans le garage de L’Artisan Signature

CHRONIQUE / Bruno Foster se réveille la nuit pour écrire ses idées dans son cahier de bord. Dans son coffre d’outils, il a une dizaine de métiers différents.

Depuis 2013, il porte officiellement le titre de plombier, mais il est aussi soudeur, ébéniste, rembourreur et mécanicien à ses heures.

De ses excès de folie naissent de belles aventures.

« En 2017, j’étais sur le chômage et j’avais le goût de découvrir la pêche sur glace. Ça dure 45 jours. Eh bien, je suis resté 45 jours sur La Baie, dans ma cabane », raconte le sympathique pêcheur. Sa copine, Valérie Rouleau, s’occupait d’aller lui mener du ravitaillement.

Après s’être installé des lignes au large, l’homme cherchait une façon de voir si le poisson avait mordu, sans devoir se déplacer. C’est alors qu’il a créé une brimbale version améliorée. « J’en ai vendu plusieurs que je personnalisais selon les demandes. J’ai aussi fait beaucoup de supports et de trépieds à canne à pêche », poursuit Bruno.

Depuis ce temps, il signe ses oeuvres L’Artisan Signature, et il n’est pas question de faire de la production. « Je veux créer des pièces uniques, sur commande, et personnalisées », précise le résidant de Larouche.

Tous les soirs, après sa journée de travail en plomberie, il bricole dans son garage. C’est un besoin vital. Entraînant sa famille dans sa passion, sa blonde a son coin vitrail, et la fille de cette dernière a son coin peinture.

Son imagination débordante le pousse à transformer tout ce qu’il voit. Ayant gardé son coeur d’enfant, il a fabriqué des jeux d’eau à l’arrière de sa cour pour s’amuser avec Mila, la fille de sa conjointe. Il a déjà récupéré de vieux chauffe-eau pour en faire des barbecues et des fumoirs. Pour lui, le printemps est un moment privilégié pour faire le ménage des berges du lac Kénogami, qui borde son terrain, et ramasser les souches de bois polies par l’eau. Ces trésors se marient bien à certains de ses projets.

L’envie de devenir autosuffisant l’anime constamment. « J’ai tout appris dans le but de me débrouiller. C’est en m’achetant des bazous que j’ai dû apprendre à faire la mécanique, raconte Bruno. Au début, je n’étais même pas capable de changer un pneu ! »

La flamme de l’entrepreneuriat, sans doute transmise par son grand-père, qui a eu un magasin de meubles pendant 30 ans, bout en lui. Ces temps-ci, il surfe sur une vague de fabrication de poissons en bois pour décorer les chalets. Ses oeuvres sont significatives pour ses clients. Organisé et perfectionniste, il garde tous les canevas de ses poissons, d’abord dessinés sur papier, puis sur un carton plus rigide. Il a aussi lancé une ligne de vêtements avec son logo d’entreprise.

« J’aime quand les clients veulent quelque chose de spécial et qu’ils me lancent un défi en me laissant une certaine liberté », ajoute-t-il.

Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est le contact et les échanges avec les gens. « Je veux voir leurs yeux quand ils viennent chercher leurs commandes », mentionne le passionné bricoleur.

Skateboard

Mordu par les compétitions de skateboard, c’est à l’âge de 17 ans que Bruno Foster quittait le nid familial pour s’installer à Québec. Son talent l’a propulsé dans plusieurs films et revues mettant en vedette ce sport extrême. « Je travaillais un peu pour me ramasser de l’argent. Dès qu’on le pouvait, on partait en voyage au Canada et aux États-Unis pour faire des films et de la photo », se remémore-t-il.

Au bout de huit ans, quand son grand-père est décédé, il est revenu s’installer au Saguenay. Comme son corps en avait assez de toutes ces blessures, il devait mettre de côté son skateboard et trouver une autre façon de combler ce besoin mental de s’évader et de performer.

C’est dans le golf qu’il s’est lancé à fond. Comme il travaillait beaucoup et qu’il n’avait plus le temps de jouer ses 90 parties par saison, il a eu l’idée de transformer son terrain en véritable parcours de golf de neuf trous. Ne faisant rien à moitié, le tout est éclairé par 18 lampadaires, ce qui a exigé près de 2000 pieds de filage.

Pour suivre L’Artisan Signature : https://www.facebook.com/ArtisanSignature/.