Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

100% Original

Se démarquer dans un monde d’hommes

CHRONIQUE / À sa sortie du secondaire, Andréanne Potvin ne savait pas trop en quoi poursuivre ses études, mais elle savait qu’elle avait des aptitudes et de l’intérêt pour les sciences.

En 2004, voyant qu’un nouveau programme technique en Technologie du génie métallurgique venait de voir le jour au Cégep de Chicoutimi, la curieuse adolescente native de Saguenay plongeait dans cette aventure, sans savoir ce qui l’attendait. « C’est la meilleure affaire j’ai fait dans ma vie, cette technique-là », lance-t-elle fièrement.

100% Original

L'adjointe en support aux PME

CHRONIQUE / Avec son entreprise, L’adjointe – Consultation & Support, Jessika Desloges souhaite propulser les petites et moyennes entreprises de la région vers le succès.

Installée au Saguenay, elle supporte une quarantaine de PME du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « J’offre d’être cette employée de plus, au bout du téléphone, que l’entrepreneur n’a pas toujours les moyens d’engager », mentionne Jessika.

100% original

Dessiner pour financer son voyage

CHRONIQUE / Même si son école offre une panoplie de produits de financement à vendre, Amanda Lapointe a choisi de mettre à profit ses talents en art pour financer une partie de son voyage éducatif en Espagne prévu en octobre 2020.

L’élève de troisième secondaire, de l’école Charles-Gravel de Chicoutimi-Nord, qui évolue dans le programme d’études internationales, a utilisé quatre de ses dessins pour créer des cartes qu’elle vend 5 $ chacune.

100% original

Une artiste invite les tricoteuses dans son atelier

CHRONIQUE / Depuis les 20 dernières années, au travers de sa boutique et de son école de peinture, Nancy Cayouette s’est adaptée à tous les courants artistiques.

Depuis un mois, elle offre des cours de tricot dans son spacieux local nouvellement installé au 200 rue Régent à Chicoutimi-Nord.

100% original

Deux entrepreneuses qui respirent le bonheur

CHRONIQUE / Pomme F, c’est le raccourci clavier pour faire une recherche sur un Mac, mais c’est aussi l’entreprise de deux sympathiques et dynamiques Saguenéennes de souche qui ont choisi de travailler et d’élever leur famille dans leur magnifique région.

Bien plus que des associées, Carolane Tremblay et Catherine Girard sont avant tout des amies ayant l’objectif commun de remplir leur vie de bonheur en misant sur un mode de vie moins stressant. Pour y arriver, elles sont devenues patronnes de leur propre entreprise.

100% original

Le Big Bazar s’agrandit

CHRONIQUE / Yves Leduc accueille depuis deux mois les gens dans son Big Bazar brocante et rétro nouvellement installé au 2034 rue Sainte-Famille à Jonquière.

Avec ce déménagement stratégique, en plus de tripler la superficie de son local, le brocanteur souhaite élargir sa clientèle. D’ici quelques mois, la Maison de Quartier s’installera tout juste en face du Big Bazar, dans les anciens locaux du Centre de liquidation Gagnon Frères, ce qui augmentera l’achalandage dans ce secteur.

100 % original

Benjamin peut verbaliser l’autisme

Dernièrement, Carmen Simard, orthopédagogue service-conseil-TSA à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, a offert une formation aux enseignants pour favoriser la réussite de l’élève ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) intégré en classe régulière.

Comme à l’habitude, elle a demandé à Benjamin Collard s’il voulait livrer un petit témoignage. Étant TSA, le jeune homme de 18 ans peut mettre des mots sur ce que vivent les jeunes comme lui qui ne sont pas toujours capables de verbaliser leurs états d’âme.

100% original

Un Saguenéen propulsé par eBay

Simon Duguay vient de remporter un prix décerné par eBay afin d’honorer sa boutique virtuelle Newxon, laquelle est spécialisée dans la vente de figurines.

Ce 15e concours annuel vise à reconnaître l’excellence des petites entreprises canadiennes qui tirent profit des opportunités offertes par le marché eBay pour attirer de nouveaux clients partout dans le monde.

100% original

Voyager et travailler grâce au programme YMCA

CHRONIQUE / Noémie Bois a 16 ans quand elle annonce à sa famille qu’elle projette partir en voyage vers l’Europe, pour l’été 2009, avec son sac à dos comme seul compagnon de voyage.

Elle est en quatrième secondaire et la jeune fille de Saguenay souhaite acquérir son indépendance.

100 % Original

Une enseignante jeannoise devient auteure et éditrice

CHRONIQUE / À sa retraite, Sarah Lamontagne projetait d’écrire un livre pour aider les jeunes à développer un intérêt pour la lecture.

Les plans de l’enseignante en français à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets se sont précipités quand elle a fait la rencontre de Réjeanne Belley, en mars 2015.

100% original

La cour unique de l’École Vision Saguenay

CHRONIQUE / La toute nouvelle cour de l’École trilingue Vision Saguenay, qui a vu le jour pendant l’été 2019, ne plaît pas juste aux enfants.

« On a même vu des policiers à vélo venir essayer notre piste de cross-country », raconte en riant la codirectrice de l’école, Annie-Claude Perron. Le soir, certains jeunes du voisinage reviennent dans leur cour d’école de la rue Chabanel à Chicoutimi pour s’amuser.

100% original

Journée des ainés dans un casse-croûte

Après avoir vendu des hotdogs pour une bonne cause et reçu une employée d’un jour issue du milieu des médias, voilà que le casse-croûte l’As de Coeur de Saint-Gédéon au Lac-Saint-Jean a récidivé avec sa journée des ainés.

Quand Sara Charbonneau a engagé Élaine Beauregard pour l’aider à se lancer dans sa première expérience de restauration rapide cet été, elle ne se doutait pas de tout ce que sa colorée employée allait lui faire vivre.

100% original

Terrain de basket dans une cour

Thomas et Édward Maltais jouent dans différentes équipes de basketball de Saguenay (Chicoutimi). Les frères de 12 et 10 ans rêvaient d’avoir un terrain accessible en tout temps pour pratiquer leur sport préféré.

Pour faire de la place en vue de réaliser leur demande au début de l’été, leur père, Éric Maltais, leur a proposé de vendre leur module de jeu dans la cour. « C’était un module avec balançoire et un mur s’escalade, mais on ne s’en servait plus. Il voulait qu’on utilise l’argent de la vente pour se fabriquer un terrain de basket », racontent les garçons qui trouvaient l’idée vraiment bonne. « On a aussi vendu des meubles au sous-sol qu’on n’utilisait plus », poursuit Thomas.

100% original

Des marionnettes fabriquées à Saint-Fulgence

CHRONIQUE / Depuis quelques jours, 175 marionnettes font progressivement leur entrée dans les écoles primaires de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay et les centres de la petite enfance (CPE).

Derrière ces mignonnes peluches, conçues par une artiste du Saguenay, se cache une grande mission, soit d’assurer la transition des petits vers la maternelle, en utilisant une formule innovatrice.

100% original

D’artiste peintre à femme de chantier

CHRONIQUE / Après 25 ans à gagner sa vie comme travailleuse autonome dans le domaine des arts, Sara Fillion a choisi d’ajouter un peu de défi dans sa vie en plongeant dans le monde de la construction.

Depuis quelques semaines, celle qui n’avait jamais eu d’horaire rigide se surprend à aimer cette routine qui la force à se lever tous les matins à 5 h et à travailler à la sueur de son front pendant parfois près de 12 heures.

100% original

Le parcours de « Mamzelle Tricot »

CHRONIQUE / On l’appelle « Mamzelle Tricot ». Elle est suivie par plus de 12 000 internautes sur Facebook. La plupart de ses clients croient qu’elle habite dans une grande ville branchée, alors qu’elle vit dans la majestueuse région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Tous les jours, Stéphanie Coudé tricote, même pendant l’été, afin de monter son inventaire d’hiver. Heureusement, parce qu’une partie de ses réserves de tuques, de foulards, de châles, de mitaines et de bandeaux ont déjà trouvé preneurs alors que l’automne n’est pas encore commencé.

100% original

L'inspirant message d'espoir de Sara

CHRONIQUE / Du haut de ses 25 ans, malgré ses limitations physiques, Sara Gagné vient de signer son premier récit autobiographique Trouver et faire sa place dans lequel elle raconte sa vie depuis sa naissance.

Atteinte d’une forme de dystrophie musculaire, rien ne l’empêche de réaliser ses rêves. Le message qu’elle souhaite véhiculer repose sur l’espoir et la volonté de foncer pour s’accomplir.

Chroniques

Taxidermiste en formation chez Bilodeau Canada

CHRONIQUE / Installée au Lac-Saint-Jean depuis quatre ans, Stacey Patry-Côté est fière de travailler dans la plus grosse entreprise de taxidermie du Québec. Selon elle, c’est une façon de rendre hommage aux animaux, tout en déployant son côté artistique.

« Je suis présentement une formation en taxidermie chez Bilodeau Canada de Normandin, au Lac-Saint-Jean, qui compte 85 employés. Il faut compter cinq années de formation pour maîtriser toutes les facettes de ce métier », souligne la jeune femme de 21 ans.

100% original

Des bateaux de carton au Lac-Saint-Jean

CHRONIQUE / Le 3 août dernier, le Camping Domaine Lemieux de Labrecque, au Lac-Saint-Jean, présentait une originale course de bateaux de carton. Dans l’ultime épreuve, les capitaines des constructions artisanales devaient défier un trajet d’une centaine de mètres de long, sans couler.

Ce sont deux campeurs saisonniers, Jean-François Tremblay et Frédéric Dubé, qui ont proposé cette activité au comité du camping. « Tout l’été, le comité suggère beaucoup d’activités familiales et une seule journée du calendrier estival très chargé n’avait rien à offrir. J’ai donc eu l’idée d’organiser cette course », raconte Frédéric Dubé.

100 % original

Des savons amusants

Installée au milieu de sa cuisine, dans sa spacieuse résidence de Laterrière, Kathy Bergeron réalise un rêve qu’elle caresse depuis longtemps, celui de fabriquer du savon.

Tout commence en 2017, alors qu’elle façonne d’appétissants et colorés petits savons en forme de macarons, un gâteau très convoité par les amateurs de pâtisseries. Elle baptise son entreprise Le Farfelu.

100% original

Des bacs pour amuser les enfants

Depuis 2016, Isabelle Tremblay est fière de voir son entreprise Au bric à bac d’idées prendre de l’expansion sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le but ultime de ce concept, spécialisé dans la location de bacs thématiques et de jeux éducatifs, est d’améliorer l’environnement dans lequel évoluent les enfants de 0 à 12 ans et de venir en aide aux intervenants qui les accompagnent.

100% original

Appelez-le Elvis

Au Lac-Saint-Jean, tout le monde l’appelle Elvis. Au volant de sa limousine personnelle, enveloppé par la musique de son idole, il adore quand les regards se tournent vers lui.

« J’ai besoin de ça », confie l’homme qui arbore les cheveux noirs et les favoris. Partout où il passe, il fait tourner les têtes en raison de son style. Depuis plus de quarante ans, c’est ainsi qu’il fait revivre Elvis. C’est littéralement devenu un mode de vie qui fascine quiconque s’en intéresse.

100% original

Entrepreneur à seulement 10 ans

CHRONIQUE / Derrière le kiosque « Le petit goûté chez Xavier », se cache un fier entrepreneur de dix ans qui rêve un jour d’avoir son propre restaurant.

Avec son superbe kiosque, construit par son père François, Xavier Tremblay avoue qu’il aimerait pouvoir faire plus souvent des journées de vente. Pour l’instant, son entreprise, dressée dans le stationnement de la maison familiale, prend vie une seule fois par année lors de la Grande journée des petits entrepreneurs. Autrement, il aurait besoin d’un permis de la ville pour réaliser des ventes.

100% original

Je vous lève mon chapeau

CHRONIQUE / L’autre jour, j’étais assise à la table à pique-nique d’un casse-croûte et j’écoutais une dame qui se lamentait du temps d’attente pour avoir ses deux hot-dogs.

Elle s’est décidée à aller voir la personne derrière le comptoir.

100% original

Encourageons les petits entrepreneurs

CHRONIQUE / Le 15 juin prochain, des milliers d’enfants de 5 à 12 ans lanceront leur petite entreprise d’un jour devant leur résidence, ou dans un rassemblement, pour vivre une expérience d’entrepreneuriat.

Partout au Québec, ce sera La Grande journée des petits entrepreneurs. Jusqu’à maintenant, plus d’une cinquantaine d’entreprises d’un jour ont prévu s’installer sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

100% original

Ma première expérience au casse-croûte

CHRONIQUE / Le 8 juin prochain, de 11 h à 19 h, je vais vivre une première expérience en restauration. Sarah Charbonneau, la propriétaire du casse-croûte l’As de Cœur de Saint-Gédéon, m’invite à passer une journée avec son équipe pour m’initier à sa réalité.

Tous les pourboires de la journée seront remis à un organisme de mon choix.

100% Original

Populaires, les mascottes de Shipshaw!

CHRONIQUE / En 2016, le propriétaire du Dépanneur Shipshaw, Dominic Dion, faisait l’acquisition de six mascottes. « J’avais vu passer ça. C’était une fille qui les vendait », se remémore-t-il.

N’ayant pas d’objectif précis en tête, il fait de la place et installe les six personnages dans un local de son dépanneur situé au 3421 route Saint-Léonard, à Shipshaw.

100% original

Service à l’auto à l’école Vision

CHRONIQUE / Du 6 au 8 mai, les parents des élèves de l’école trilingue Vision Saguenay étaient invités à un service à l’auto original. Leur tour était venu de savourer les délicieux et populaires frappés aux fruits concoctés par les élèves de la classe de troisième et quatrième année.

Par souci de l’environnement, les clients devaient apporter leur propre tasse à café. « Un élève prenait les commandes à l’auto, d’autres s’occupaient de la caisse et un autre livrait les smoothies », explique l’enseignante, Cathy Lévesque.

100% original

L’As de Coeur veut reconquérir Saint-Gédéon

CHRONIQUE / Ce printemps, Sarah Charbonneau n’a pas pris le chemin du Nord comme elle le fait depuis six ans. Elle a plutôt ouvert les portes de son casse-croûte situé au 34, chemin de Quen, à Saint-Gédéon.

La nouvelle entrepreneure souhaite envelopper L’As de Coeur d’amour, comme l’a si bien fait Johanne Boily pendant dix ans.

100% original

Le cheerleading, de la passion à l’entreprise

CHRONIQUE / Depuis un an, Dimension Cheerleading a pignon sur rue au 1481 de la Manic à Chicoutimi dans un spacieux local de 7000 pieds carrés.

L’histoire de cette entreprise commence en 2006 alors que Dany Hudon étudie à l’école secondaire Jean-Gauthier. Âgé de 15 ans, souhaitant se rapprocher d’une prétendante faisant partie de l’équipe de cheerleading de son école, le jeune homme d’Alma décide de s’initier à cet exigeant sport qui combine la gymnastique, les acrobaties et la danse.