Renard arctique.

Tourisme et vacances d'été

Zoo Sauvage de Saint-Félicien: une foule de nouveautés attend les visiteurs

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien devrait attirer de nombreux visiteurs cette année avec ses nouveautés; un habitat dix fois plus grand pour les ours polaires, de nouvelles vedettes les géladas et un restaurant avec une vue à couper le souffle.

Le site touristique a investi 10M$ cet hiver pour réaliser ces travaux d’importances qui changent complètement l’allure d’une partie du Zoo Sauvage. «Nous sommes vraiment fiers des nouveautés que nous allons proposer à nos visiteurs cette année. Ils vont être transportés par la beauté des lieux. Le nouvel habitat des ours polaires est très spectaculaire», lance la directrice générale Lauraine Gagnon.

Le nouveau terrain de jeux des ours blancs est situé tout près du pavillon d’accueil. Les visiteurs s’y rendront en empruntant une passerelle qui offrira une magnifique vue sur la rivière à l’Ours. L’immense habitat dispose d’un bassin à 2 niveaux qui permettra de voir les imposantes bêtes s’amuser et un aménagement qui permettra aux ours de cohabiter avec des renards arctiques. «Nous sommes reconnus pour la qualité et la beauté de nos habitats et celui-ci est vraiment exceptionnel. Les visiteurs vont pouvoir être très proches des bêtes un peu comme pour les grizzlis. Ça va être saisissant», promet la directrice.

Ce nouveau secteur sera ouvert au public vers la fin juin.

Le ours blancs profiteront d'un nouveau terrain de jeux.

Nouvelles vedettes

L’ancien habitat des ours polaires a été réaménagé afin d’accueillir les futures vedettes du zoo. Une colonie composée de 6 males géladas sera visible. Les primates, qui ressemblent à des babouins, proviennent de l’Allemagne et de la France. Ils arrivent dans quelques jours. Ensuite après une période de quarantaine, ils seront intégrés dans leur habitat. Ces primates un peu plus gros que les macaques risquent d’en mettre plein la vue aux visiteurs. «Ce sont de beaux animaux grimpeurs qui bougent beaucoup. Les gens pourront les voir évoluer sur les roches et dans les arbres dans un vaste habitat adapté.  Comme nous avons converti l’habitat des ours polaires, la grande vitre est toujours là, ce qui va permettre de bien voir les primates», mentionne-t-elle.

Ces singes herbivores qui vivent dans les montagnes de l’Éthiopie sont habitués au froid. Ils seront donc visibles également en période hivernale.

Un des six géladas, nouvelles vedettes du Zoo.

Restaurant

Le nouveau restaurant du Zoo sauvage ne passera pas non plus inaperçu. L’équipe de conception a réalisé un nouveau bâtiment spacieux qui s’intègre parfaitement avec le site.  «Les gens vont vouloir manger sur la terrasse tant la vue est superbe. Nous avons aménagé une cour intérieure paisible qui correspond bien à notre mission. Je ne veux pas en dire trop pour l’instant et laisser le soin aux gens de venir manger ou prendre un verre durant la saison estivale. Avec cet investissement notre service à la clientèle est amélioré grandement», souligne-t-elle.

Ces trois nouveautés devraient permettre d’attirer beaucoup de visiteurs cet été et parmi eux des gens de la région. L’investissement de 10M$ s’inscrit dans le plan de développement qui va nécessiter des investissements de 32,5M$. Une belle occasion pour ces derniers de se procurer le passeport et ainsi visiter le site à plusieurs reprises.

Anima Lumina

Le spectacle immersif Anima Lumina revient pour une 3e année. Ce parcours nocturne sera bonifié afin de le rendre plus ludique notamment pour les jeunes. Des nouveautés sont ajoutées pour rendre l’expérience encore plus saisissante. Les représentations débutent le 23 juin.