Observation des Bélugas a Baie-Sainte-Marguerite

Vacances d'été

Les parcs de la SÉPAQ, un terrain de jeu immense

Les parcs du Saguenay–Lac-Saint-Jean gérés par la SÉPAQ dont le Parc national du Fjord-du-Saguenay, le parc national des Monts-Valin, le parc national de la Pointe-Taillon et le Centre touristique Kénogami offrent un terrain de jeu immense pour les amateurs de plein air.

Ces établissements de plein air en plus d’offrir une panoplie d’activités savent comment recevoir la «visite» en proposant différents types d’hébergement répondant aux besoins actuels de la clientèle.

Cette année, les gens qui vont se rendre au Parc national du Fjord-du-Saguenay et au parc national de la Pointe-Taillon pourront dormir dans les nouveaux chalets Écho. Il s’agit d’un chalet quatre saisons en bois fabriqué dans la région et pouvant accueillir une famille. Il compte deux chambres dont une séparée, une salle de bain et une douche.

Aussi, les prêts-à-camper font peau neuve en présentant le nouveau concept Étoile. Il s’agit d’un modèle revampé et bonifié qui remplacera la tente Utopia; un hybride ingénieux entre la tente et le chalet.

Comme il y a tellement de choses à faire dans les différents parcs, il faut choisir ceux à mettre en lumière pour l’été 2018.

Parc national des Monts-Valin

Le parc national des Monts-Valin est un véritable paradis pour les amateurs de pêche. La dizaine lac permet de faire de belles captures de truites indigènes. Tout est pensé pour faciliter la vie des pêcheurs, dont un forfait camping. Des embarcations sont disponibles sur les lacs ainsi que la location de moteur.

Nouveauté cette année au Centre touristique du Lac-Kénogami, il est possible de louer une embarcation et un moteur et pêcher la ouananiche ou le corégone sur l’immense lac Kénogami.

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Au  parc national du Fjord-du-Saguenay, le secteur de la Baie-Sainte-Marguerite est un endroit merveilleux à découvrir. Se trouvant à peine à une 1h15 en voiture de Chicoutimi et très près de Tadoussac, le site est parfait pour observer les bélugas.  Selon les journées, les gens peuvent voir jusqu’à vingt spécimens, dont des femelles avec leurs veaux. Un sentier de moins de 3 km longe la rivière Sainte-Marguerite avant de déboucher sur l’immensité du Fjord. Le setier est accessible à vélo ou à pied. On trouve un terrain de camping d’une cinquantaine d’emplacements aménagés sans services et deux services (eau et électricité).

Parc national de la Pointe-Taillon

Au Parc national de la Pointe-Taillon, c’est en mode relaxe qu’on s’y rend. Véritable station balnéaire, c’est l’endroit de rêve pour s’étendre sur la plage de sable fin et profiter de la beauté du lac Saint-Jean. Plusieurs activités nautiques sont offertes et la piste cyclable qui longe la rive est particulièrement enivrante.

Par ailleurs, l’agrandissement du parc de 5 km va amener de nouvelles possibilités au cours des prochaines années, notamment pour l’hébergement, le camping aménagé, le camping rustique sur des îles, le kayak de mer et la baignade.