Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Vacances d'été

Le Saguenay−Lac-Saint-Jean, un «Royaume» riche d’expériences pour vos vacances

Cet été, partez à la découverte du Saguenay−Lac-Saint-Jean et laissez-vous charmer par des kilomètres à la ronde de plages sablonneuses, par l’un des plus long fjord du monde, un circuit cyclable de 435 km, des centres de villégiature entre forêts, plages et collines, des saveurs aux arômes inspirés du terroir ainsi qu’une scène culturelle festive et flamboyante.

«La nature est généreuse, à l’image des habitants du Saguenay−Lac-Saint-Jean, je me plais à dire que les gens parlent en chantant tout comme le relief qui les entoure», voici ce que Marcel
Bouchard, chroniqueur plein air à l’émission Salut Bonjour, nous a confié précédemment lors d’une entrevue. Il est vrai que le
Saguenay−Lac-Saint-Jean, caractérisé en 1535 par Jacques-Cartier de «Royaume», est un vaste territoire riche de par la beauté de ses paysages, mais également de par l’accueil chaleureux des habitants, fiers représentants du pays des bleuets! 

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, regorgent de trésors qui n’attendent que vous pour être dévoilés. Avec la multitude d’activités, chacun pourra y trouver son joyau et faire de ses vacances une expérience mémorable plus grande que nature! 

Voici un portrait de ce qui vous attend pour vos vacances d’été!  

Vacances d'été

De nouvelles visites patrimoniales offertes cet été

Récemment désigné site patrimonial par le gouvernement du Québec, le 13e à recevoir cet honneur, Arvida est non seulement un lieu riche du dynamisme de sa communauté, mais il est aussi le témoin d’une véritable utopie socio-industrielle qui encore aujourd’hui, n’a pas son égal. Cet été, le Centre d’histoire Arvida vous invite à en découvrir l’histoire, l’architecture et toute la splendeur!

Ayant reçu l’agrément du ministère de la Culture et des Communications, le Centre d’histoire Arvida entame les premières étapes de son plan de développement muséal. Ainsi, dès le 24 juin, un pavillon sera installé au cœur du Carré Davis. Chaque jour, un guide-interprète s’y trouvant entrainera les visiteurs sur le Parcours de la cité modèle. Les départs se feront à 10 h 30 et à 14 h.

Un second circuit sera aussi proposé, cette fois en autobus. Le Parcours de la cité de l’aluminium permettra d’explorer jusqu’au pont d’aluminium, symbole d’audace et d’avant-gardisme. 

Ceux et celles qui préfèreront découvrir d’eux-mêmes la ville industrielle auront encore la possibilité de le faire grâce à l’application BaladoDécouverte : Arvida, cité de l’aluminium. L’exposition virtuelle du même nom est par ailleurs toujours accessible via le centrehistoirearvida.ca.

D’autres activités devraient également voir le jour au cours de l’été, dont des visites patrimoniales à vélo rendant hommage aux Arvidiens qui utilisaient beaucoup ce mode de transport dans leurs déplacements quotidiens ainsi que pour se rendre à l’usine.

Pour ne rien manquer des activités et des nouveautés du Centre d’histoire Arvida, visitez la page
Facebook de l’organisation ou consultez le centrehistoirearvida.ca.

Vacances d'été

Une programmation qui décoiffe

Cet été, la région vibrera au rythme des festivals! À Saguenay et à l’Anse-Saint-Jean, les Productions Hakim ont encore une fois prévu toute une programmation pour divertir la population régionale ainsi que les touristes. Il va sans dire qu’il n’y aura pas lieu de s’ennuyer!

La saison estivale sera d’ailleurs lancée pas plus tard que les 14 et 15 juin avec le festival de musique La Grande Ourse. S’en suivra le très attendu Festival des bières du monde de Saguenay, qui aura lieu du 18 au 21 juillet, et l’incontournable Festival international des rythmes du Monde, qui se tiendra du 1er au 10 août. Êtes-vous prêts pour un été survolté?

Vacances d'été

Plaisir et découvertes à Saint-Félix-d’Otis

L’été s’annonce définitivement bien occupé à Saint-Félix-d’Otis. La Société touristique de L’Anse-à-la-Croix, gestionnaire du Site de la Nouvelle-France et du camping municipal, propose en effet une foule d’activités divertissantes pour la saison estivale, de quoi plaire aux vacanciers de tout âge.

Soirées contes et légendes

Le Site de la Nouvelle-France offrira cette année une toute nouvelle activité. Les Soirées contes et légendes plongeront les visiteurs dans un univers fantastique. Accompagnés d’un guide, ils seront d’abord entraînés dans le sentier pédestre se rendant aux abords du Fjord. Sur place, autour du feu de camp, ils seront ensuite emportés par la musique d’époque et les contes et les légendes racontés par les artistes de la Nouvelle-France.

L’activité, d’une durée de deux heures, s’adresse à toute la famille. Elle sera offerte sur réservation et il sera possible d’y prendre part selon le calendrier suivant :

  • Samedi 13 juillet
  • Mercredi 24 juillet
  • Mercredi 31 juillet
  • Samedi 10 août
  • Samedi 17 août

Les visiteurs pourront également profiter de leur passage à Saint-Félix-d’Otis pour découvrir le Site de la Nouvelle-France qui demeure un attrait incontournable du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Vous y serez transporté au cœur de ce qui ressemble en tout point à un village québécois du 17e siècle. L’endroit accueille pas moins de dix bâtiments à visiter où six personnages d’antan prennent plaisir à raconter leur histoire.

Il est aussi possible pour les visiteurs d’observer les archéologues en action sur le site, de parcourir le sentier pédestre les amenant aux abords du Saguenay et de compléter leur visite par un repas au restaurant.

Des activités pour tous les goûts

Avec une nouvelle équipe en place, le camping municipal de Saint-Félix d’Otis a complètement revu sa programmation d’activités pour 2019. Tout au long de la saison estivale, du mercredi au dimanche matin, il y aura de l’animation sur le site. Le dynamisme du camping se traduira aussi par une pléiade d’activités qui se dérouleront la fin de semaine. Rallye familiale, fête d’Halloween, «beach party», tournoi de volleyball, soirée familiale et ciné-parc sont au nombre des activités prévues.

Il sera également toujours possible d’accéder à la plage du lac Otis, de faire la location de kayak ou de prendre une bouchée au casse-croûte de l’endroit.

Le camping propose par ailleurs la location d’emplacements de camping deux services, trois services ou en milieu naturel ainsi que la location de chalets avec plage privée.

Pour en savoir davantage ou pour planifier votre visite : 

sitenouvellefrance.com

campingstfelixdotis.com

Vacances d'été

Cet été, redécouvrez Petit-Saguenay!

Soulignant cette année ses 100 ans, la municipalité de Petit- Saguenay a prévu toute une programmation estivale pour divertir et émerveiller les vacanciers. À l’offre touristique habituelle, déjà fort intéressante par sa diversité, s’ajoutent différentes activités qui permettront aux petits comme aux grands de passer d’agréables moments en famille. Une occasion à ne pas manquer pour découvrir ou redécouvrir Petit-Saguenay!

Fondée en 1919, la municipalité a joué un rôle de premier plan dans le développement industriel du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Aujourd’hui c’est davantage pour la beauté de ses paysages, le dynamisme de sa communauté et la richesse de son terroir qu’elle se distingue.

Petit-Saguenay jouit notamment de deux des plus beaux accès au Fjord du Saguenay soit le quai municipal ainsi que la plage Saint-Étienne. Du quai, on peut admirer le coucher du soleil, particulièrement envoutant durant les mois de juin et de juillet. Quant à la plage Saint-Étienne, elle est un attrait incontournable offrant 3,7 km linéaires de plage d’où il est possible d’observer à l’occasion les bélugas. Un privilège immense!

Les amateurs de pêche peuvent quant à eux taquiner la truite de mer dans le Saguenay, pêcher l’éperlan au quai ou le saumon dans la rivière Petit-Saguenay. La randonnée en forêt, le kayak, l’agrotourisme, la visite des artisans locaux et la découverte de l’histoire locale figurent également au nombre des activités proposées dans la municipalité.

Une offre bonifiée

Pour marquer le 100e anniversaire de Petit-Saguenay, quatre nouvelles activités culturelles seront proposées cet été. Elles mettront de l’avant le talent et l’imaginaire des artistes locaux ainsi que l’histoire de la municipalité.

Tout d’abord, le spectacle Marguerite rendra justice à la mémoire collective en interprétant de façon originale l’histoire de Petit-Saguenay. Présenté à l’Aréna Roberto-Lavoie, il alliera les arts de la marionnette, le chant choral ainsi que le conte.

Le parcours Origines nous transportera pour sa part dans un univers fantastique grâce à la réalité augmentée. Les visiteurs se retrouveront plongés au sein du village de l’Anse-Saint-Étienne décimé en 1900.

Un tour guidé avec le conteur Élias Côté figure aussi parmi les nouvelles activités proposées en 2019. Le tour Odyssée permettra de découvrir les lieux marquant de l’histoire de Petit-Saguenay.

Et finalement, la Place du 100e présentera une exposition de photos historiques et d’artéfacts relatant le quotidien des pionniers.

Différents événements marqueront aussi la saison estivale 2019. Pour en savoir davantage, visitez le petit-saguenay.com/100e

Vacances d'été

Une communauté à découvrir, une histoire à partager

L’histoire des Pekuakamiulnuatsh est celle d’une communauté forte et fière dont les us et coutumes continuent aujourd’hui de fasciner. Cet été, partez à la découverte du mode de vie et de la culture de cette Nation Ilnu. Laissez-vous vibrer aux rythmes des tambours, émerveiller devant l’art autochtone, inspirer par les créations des artisans locaux et surprendre par la riche histoire de cette communauté.

Activités et attraits touristiques

De nombreuses possibilités s’offrent aux visiteurs souhaitant découvrir Mashteuiatsh. Un arrêt au Carrefour d’accueil Ilnu vous permettra d’en savoir plus sur les différents attraits et sites touristiques de la communauté.

Parmi ceux-ci, le Musée amérindien de Mashteuiatsh demeure un incontournable. Celui qui a subi une cure de rajeunissement à l’hiver 2018 propose plusieurs nouvelles expositions temporaires. C’est le cas notamment de Ashineun – La vie des Pekuakamiulnuatsh, une exposition présentée du 27 juin au 27 octobre, qui relate un pan de l’histoire de la communauté grâce à divers objets d’époque et photographies d’objets.

Les amateurs d’art apprécieront quant à eux les expositions Classic Rock et Reflet ainsi que AUASATSH UTASHINEUNAY – La fierté des jeunes. Le Musée amérindien de Mashteuiatsh invite également les visiteurs à parcourir le site Nutshimitsh, dans la forêt, un site d’interprétation de la flore indigène. Des activités spéciales sont aussi offertes durant l’été dont une activité d’animation sur la fourrure, incluse dans la visite du musée, et un atelier d’initiation à l’artisanat traditionnel, offert en sus.

Parmi les autres attraits offerts à Mashteuiatsh, la visite de l’Église Kateri Tekakwitha s’avère aussi très intéressante. Construite en 1987, à la suite d’un incendie qui a complètement ravagé l’ancienne église, elle permet aujourd’hui aux visiteurs d’en savoir plus sur la vie de Sainte Kateri Tekakwitha en plus d’admirer bon nombre d’œuvres réalisées par des artistes de la communauté de Mashteuiatsh.

La visite du circuit patrimonial «Sur les traces Ilnu» est une autre façon de découvrir l’histoire des Ilnuatsh de Mashteuiatsh. Le parcours que l’on découvre grâce à l’application BaladoDécouverte vous transportera il y a 50, 100 et même 150 ans. Une partie du circuit s’effectue très bien à pied ou à vélo alors que quelques autres points d’intérêt doivent être visités en voiture.

Deux évènements à ne pas manquer

Du 12 au 14 juillet, le site Uashassitsh – Site de transmission culturelle ilnu communautaire accueillera le Grand Rassemblement des Premières Nations. Pour l’occasion, les Pekuakamiulnuatsh recevront la visite de membres d’autres communautés des Premières Nations afin de célébrer la richesse des cultures autochtones. La population régionale est elle aussi invitée à prendre part à la fête. Au programme : compétitions sportives traditionnelles telles que le portage, les courses de canots sur les eaux du Pekuakami ainsi que le triathlon, démonstrations de cuisson traditionnelle de gibiers, spectacles musicaux et spectacle pyrotechnique avec animation musicale. Mashteuiatsh vibrera également au rythme des batteurs et des danseurs qui auront revêtu leurs plus beaux habits lors du Pow Wow, une grande fête traditionnelle ouverte à tous.

Autre évènement à ne pas manquer cet été, le Festival de contes et de légendes Atalukan qui se déroulera du 6 au 11 août. Avec pour porte-parole la comédienne et artiste Natasha Kanapé Fontaine, la 8e édition du festival sera l’occasion de découvrir la richesse de l’imaginaire culturel des Ilnuats et des autres Nations autochtones.

Pour en savoir plus sur les activités de la communauté et sur les attraits à visiter, consultez le kuei.ca

Vacances d'été

Les navettes maritimes du Fjord, découvrir le fjord différemment

Les Navettes maritimes du Fjord reviennent en force pour la prochaine période estivale. Dès le 8 juin, et jusqu’au 14 octobre, les visiteurs pourront découvrir tous les trésors cachés du fjord du Saguenay grâce à cette attraction qui ne cesse de grimper en popularité.

Avec ses nombreuses destinations, soit celles de La Baie, Sainte-Rose-du-Nord, Saint-Fulgence (Parc Aventures Cap Jaseux), Rivière-Éternité (Parc national du Fjord-du-Saguenay), L’Anse-Saint-Jean et Tadoussac, les Navettes maritimes du Fjord offrent un nombre impressionnant de combinaisons qui laissent au client la liberté de faire ce qui lui plaît. Certaines escapades permettent de profiter du temps sur la mer, mais aussi sur la terre, et ils  peuvent s’étendre sur plusieurs jours.

«Les cyclistes sont les bienvenus. On peut utiliser le bateau comme moyen de transport. Si les gens veulent arrêter camper à leurs escales et prendre leur retour un autre jour, ils peuvent apporter leurs bagages sans frais supplémentaires. Ils n’ont qu’à aviser l’équipe lors de la réservation», explique l’assistante au marketing pour Promotion Saguenay, Alexandra Côté.

Coups de cœur et nouveautés

Les amateurs de sensations fortes semblent très appréciés le nouvel arrêt au Parc Aventures Cap Jaseux, qui permet aux voyageurs de profiter de ces différentes activités hautes en couleur. De plus, le trio Fjord, Baleine et Tadoussac semble être le trajet idéal pour ceux qui auraient envie d’en voir le plus possible, alors  qu’on se déplace sur le fleuve Saint-Laurent, visite Tadoussac et navigue sur le fjord, en une seule journée!

D’ailleurs, l’expédition chouchou des touristes est sans aucun doute la Croisière Fjord et Monde, qui vous invite à découvrir le fjord par l’eau et la terre. En partant de La Baie, vous vous rendrez jusqu’à L’Anse-Saint-Jean en bateau pour revenir en minibus touristique avec guide accompagnateur (ou l’inverse!) pour tout savoir sur la région et ses attraits.

Rendez-vous sur le site Internet navettesdufjord.com pour découvrir toutes les possibilités de voyages afin de vivre des vacances de rêves.

Invitation à la grande ouverture de la saison d’été

Toute la population est invitée au lancement de la saison d’été, qui se tiendra les 29 et 30 juin prochain. Pour l’occasion, les croisières sur le fjord sont offertes pour seulement 20 $, une chance unique de découvrir ou redécouvrir tous les atouts du fjord. L’activité est spécialement organisée pour les habitants du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Vacances d'été

Symposium international de peinture et de sculpture du Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’Art à la rencontre du public

Du 20 au 23 juin prochain se tiendra, dans le hangar de la zone portuaire à Chicoutimi, la 14e édition du Symposium international de peinture et de sculpture du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui présente une palette d’artistes diversifiés, en provenance des quatre coins du pays. Depuis sa création en 2000, cet événement culturel permet aux artistes d’aller à la rencontre du public et de partager leur passion commune pour l’art.

Le Symposium est fier d’accueillir cette année comme marraine d’honneur, Danielle Ouimet, animatrice, comédienne ainsi que peintre. Mme Ouimet sera présente pendant l’entièreté de l’événement et le public pourra s’immerger dans son univers, puisqu’elle créera des tableaux sous le regard des visiteurs.

La diversité au rendez-vous 

La moitié des 36 artistes invités en seront à leur première rencontre avec le public saguenéen. Des artistes de la France, du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de l’Espagne et de la Russie sont attendus, en plus d’une vingtaine de Québécois dont plusieurs en provenance du
Saguenay–Lac-Saint-Jean. Comme chaque pièce d’art est unique en soi et porteuse d’une histoire, le public sera invité à découvrir les univers distinctifs des artistes. Art abstrait, contemporain, naturaliste, les visiteurs pourront admirer une grande variété de styles. « Au début de sa création, les œuvres présentées au symposium étaient uniquement figuratives. Aujourd’hui, nous prônons la diversité et toutes les formes d’art sont acceptées, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les styles »,
mentionne Gisèle Gravel, présidente de l’événement. 

Volet jeunesse 

Encore une fois cette année, le public pourra découvrir les talents de la relève artistique de la région lors du concours jeunesse mis sur pied par le comité organisateur du Symposium en collaboration avec de nombreux enseignants. Les 20 œuvres, réalisées par les artistes en herbes qui auront été sélectionnées dans le cadre de ce concours, seront exposées lors du Symposium et le public sera invité à voter pour sa création «coup de cœur» durant l’événement. 

Démystifier l’art 

« Notre objectif est de démystifier l’art, nous souhaitons que les gens arrêtent de croire qu’il faut absolument être un artiste ou un richissime collectionneur pour en apprécier toutes les subtilités. Que l’on soit passionné d’art ou néophyte dans ce domaine, le Symposium est l’occasion de vivre une expérience artistique exceptionnelle qui apporte beaucoup de bonheur et de plaisir pour le cœur, les yeux et l’âme», conclut Mme Gravel. 

Pour en apprendre davantage sur l’événement et connaître les participants de la 14e édition, consultez le site Internet du Symposium international de peinture et sculpture du Saguenay–Lac-Saint-Jean : 

www.symposiumsaguenay.com

Vacances d'été

Le Village historique de Val-Jalbert, une expérience immersive au cœur des années 20

Le site historique de Val-Jalbert est une destination touristique incontournable au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les différentes activités offertes sur le site permettent aux visiteurs de s’imprégner des lieux et de jeter un regard à la fois historique, industriel et socioéconomique sur cet authentique village qui vivait jadis, au rythme de son usine de pâte à papier. Animation, circuits de visite, randonnées, expositions, ascension en téléphérique, une grande variété d’activités attendent les plaisanciers qui sont invités à compléter leur expérience en savourant un délectable repas inspiré des saveurs patrimoniales.

Une expérience sensorielle complète  

Après avoir parcouru le site et visité les différents belvédères bordant l’impressionnante chute Ouiatchouan, les visiteurs peuvent prendre place dans le magnifique Restaurant du Moulin pour déguster un savoureux repas mettant en vedette les produits du terroir. Le tout nouveau chef cuisinier, Gilbert Nault, vous promet une expérience gustative décadente avec des aliments issus de l’industrie agroalimentaire locale. Venez émoustiller vos papilles gustatives en savourant des pâtisseries ainsi que des charcuteries fraîchement préparées sur place. Le chef vous offre également chaque soir des choix de repas en formule végétarienne et/ou sans gluten. Pour une expérience sensorielle complète, vous pourrez également admirer la beauté sans pareille de la chute, illuminée tous les soirs d’été. 

Un village qui reprend vie 

Laissez-vous raconter l’histoire de Val-Jalbert par l’équipe de comédiens qui vous proposent une incursion dans l’intimité des personnages. Prenez part aux ragots du village, aux débats politiques et aux discussions entourant l’Église. Plusieurs mises en scènes sont présentées à différents moments de la journée. Pour ne rien manquer, procurez-vous votre passeport annuel qui vous donne la chance de revivre l’expérience encore et encore! 

En nouveauté cette année, l’exposition «Souvenirs partagés» présentera des témoignages touchants d’anciens descendants ayant autrefois vécu au village. Les visiteurs pourront parcourir les vieilles maisons ainsi que le couvent et voir les cadres s’animer devant eux lors de leur passage. 

Une expérience renouvelée

Avec la vaste gamme d’activités disponibles, il y a de quoi meubler tout un été entier, c’est pourquoi le Village historique de Val-Jalbert vous offre la formule passeport disponible selon les options suivantes : individuel, couple, familial, monoparental et grands-parents. Le passeport vous donne un accès illimité au village, au spectacle immersif, au téléphérique et à d’autres activités. De plus, vous pourrez bénéficier d’un rabais dans le menu table d’hôte au Restaurant du Moulin. Procurez-vous votre passeport en ligne au
www.valjalbert.com

Cet été, faites un saut dans le passé, venez voir et goûter les plaisirs du Village historique de Val-Jalbert! 

Vacances d'été

Le musée la vieille fromagerie Perron, l’histoire du fromage artisanal bien gardé

Le musée la vieille fromagerie Perron de Saint-Prime est un véritable vestige d’époque. Ayant comme mission de transmettre une richesse patrimoniale acquise de génération en génération, le musée propose aux visiteurs de comprendre par l’étendue de ses activités, les nombreux progrès réalisés dans le domaine de la fabrication du fromage d’hier à aujourd’hui. Parmi les activités, le musée offre d’ailleurs une expérience unique au Canada; un atelier de fabrication de fromage.

Cette activité instaurée il y a quelques années est très populaire auprès des visiteurs. « Les gens adorent l’expérience. C’est vraiment notre activité vedette. C’est tellement populaire que nous l’avons inclus dans la visite du musée. Ça attire autant les jeunes, les parents que les ainés. Les gens nous disent qu’ils ne voient plus le fromage de la même façon après avoir vécu l’expérience de la fabrication. Il constate que c’est assez compliqué, car il y a plusieurs étapes», indique la directrice générale Diane Hudon.

Lors d’un atelier de 45 minutes supervisé par des animateurs, les visiteurs font la grande majorité des étapes pour fabriquer un fromage de type mozzarella. De l’égouttage au démoulage en passant par le pressage. Les gens peuvent goûter le fruit de leur travail et repartir à la maison avec un fromage à la forme d’une rondelle de hockey.

La demande étant grandissante pour les ateliers de fabrication, la direction a dû revoir l’aménagement d’une partie de l’espace muséale pour accueillir un plus grand nombre de visiteurs. Pas moins de 8000 personnes ont d’ailleurs franchi les portes du musée l’année dernière. 

Avant de se lancer dans ce jeu de rôle et de s’improviser fromagers d’un jour, les vacanciers sont invités à découvrir les installations de la vieille fromagerie ayant été construite en 1895. À l’époque, on comptait au Québec 1266 fromageries de ce type. Celle de Saint-Prime, classée aujourd’hui comme bien patrimonial, est la seule survivante du lot alors qu’il existait autrefois sept fromageries dans le village. 

Les deux expositions «Des gestes et des heures» ainsi que «Le logis du fromager» relatent l’histoire de la conception du fromage artisanale au début du 19e siècle et le mode de vie de la famille Perron. Une vidéo démontre également les procédés de fabrication du cheddar dans un contexte plus moderne. Aussi, la visite comprend la dégustation de 5 fromages Perron.

Pour la saison estivale, le musée est ouvert du 24 juin au 16 août tous les jours de 9 h 30 à 18 h. La visite historique débute toutes les demi-heures.

Vacances d'été

Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean, l’autre côté du lac Saint-Jean

Paradis des amateurs de tourisme d’aventure, le Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean offre une expérience hors du commun dans un univers digne du grand nord québécois. Vous êtes prêt? La grande aventure commence ici!

Du camping sauvage sur une île

Pour vivre une aventure de camping sauvage sans pareille, c’est au Parc régional des Grandes-Rivières qu’il faut aller. Des emplacements de camping sauvage sont disponibles au secteur L’Écluse, des Eaux-Vives, Albanel et L’Énergie. Chaque site est localisé au bord des rivières, sur plateforme de bois et comprend une table de pique-nique en plus d’être accessible à pied par les sentiers à faible distance du stationnement. En nouveauté cette année, le secteur L’Énergie, près de Girardville, propose dix nouveaux emplacements sur une île à la hauteur de la 11e chute de la rivière Mistassini. Il est possible de réserver 418 276-8222 ou sur grandesrivieres.com

Boucle associé à la Véloroute des Bleuets

Amateurs de vélo, voici un circuit à découvrir dans le secteur du haut du lac. Le circuit «Au fil des rivières», qui est accessible à partir du secteur Albanel du Parc régional, est un parcours de 45 km surfacé en criblure de pierre qui donne accès aux chutes de la rivière Mistassini, observables à partir d’une plage de sable fin. Une fois à Girardville, profitez-en pour visiter les loups du Parc Mahikan.

Descente en rafting de la rivière Mistassibi

Destination mythique chez les adeptes de sports d’eau vive, la majesté des paysages n’a d’égal que les poussées d’adrénaline qu’offre une descente en rafting de la rivière Mistassibi. Pour une aventure douce, un sentier permet aux randonneurs de ressentir toute la puissance des rapides de la rivière. Avis aux filles souhaitant apprivoiser l’eau vive, le Challenge Pink Water 2019 se tient les 14, 15 et 16 juin tout près de Péribonka!

Circuits historiques en baladodécouverte

Mordus d’histoire? Le Parc régional des Grandes-Rivières propose cinq circuits via lesquels vous découvrirez l’histoire locale à votre rythme, guidés par votre téléphone ou votre tablette... sans Internet. Laissez l’application BaladoDecouverte guider vos pas sur les traces des coureurs des bois, des Premières Nations et de religieux colonisateurs!

La passerelle du49e circuit quad et motoneige

La Passerelle du 49e vous connaissez? Ce circuit unique propose quelques 236 kilomètres de sentiers parcourant l’arrière-pays en pleine nature! Sept passerelles permettent désormais aux mordus de plein air d’avoir accès à une offre variée et à plusieurs forfaits incluant l’hébergement et la restauration. Pour en savoir davantage sur ces possibilités, consultez le GOP49.com 


Vacances d'été

De nouveaux pensionnaires pour le Zoo sauvage de Saint-Félicien

Les amateurs d’animaux ont un arrêt à faire cet été, et c’est au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Sa grande famille s’agrandit, alors que des bébés ours polaires, des pandas roux ainsi qu’une meute de loups arctiques feront graduellement leur entrée dans le sanctuaire au cours des prochaines semaines. Ils s’ajoutent à la centaine d’espèces déjà présente au site touristique.

Le Zoo de Saint-Félicien a accueilli plus tôt dans l’année deux bébés ours blancs, qui n’ont pas passé inaperçus auprès du monde entier. Présentés dans des vidéos sur la page Facebook du zoo, ils ont attiré l’attention de milliers d’amateurs d’animaux qui les ont regardés grandir. Maintenant prêts à faire face au monde extérieur, ils seront graduellement transférés dans le nouvel enclos du zoo. Kinuk et Shouka sont sortis plus tôt ce mois-ci et ont déjà conquis le cœur de plusieurs amateurs. 

Christine Gagnon, biologiste et directrice en conservation et éducation, est persuadée que les visiteurs craqueront pour ces deux tout-petits. «À cet âge-là, ils sont pleins d’énergie et sont très actifs. Ils seront toujours en train de jouer», affirme-t-elle. Elle ajoute: «C’est aussi magnifique de voir les mères qui s’occupent chacune de leur enfant. On peut voir comment elles sont proches d’eux et comment elles les réconfortent.»

De nouvelles espèces débarquent

Les fidèles du zoo auront encore des surprises lors de leur passage cet été, alors que de nouvelles espèces s’installeront entre les murs du zoo. Premièrement, ce sont deux adorables pandas roux qui pourront être aperçus dans un nouvel habitat, spécialement conçu pour eux. Ils charmeront sans aucun doute les visiteurs grâce à leur pelage coloré ainsi que leur mignon petit visage.  

Une meute de loups arctiques fera également son entrée au Zoo sauvage de Saint-Félicien. L’organisation en a fait l’acquisition cette année et a préparé un tout nouvel habitat qui sera visible de la balade dans le Parc des sentiers de la nature. Ils seront situés en face de l’emplacement des loups gris. «Quand on arrive en train, on a vraiment l’impression d’entrer dans leur habitat», continue la biologiste. 

Rappelons aussi que l’année dernière, le Zoo sauvage de Saint-Félicien a accueilli un groupe de géladas, ces primates au physique bien surprenants. Installés confortablement dans l’ancien habitat des ours blancs, ces animaux bien rigolos surprennent avec leurs mimiques amusantes et leurs sons bien à eux.

Les incontournables

Lors de votre prochaine visite au zoo, ne manquez surtout pas le Parc des sentiers de la nature, un incontournable du zoo. Cette balade en train permet de découvrir une multitude d’espèces en semi-liberté sur un trajet d’environ 7 kilomètres. Bisons, ours noirs, bœufs musqués, il faut garder l’œil ouvert pour apercevoir la foule d’animaux vous entourant durant ce trajet unique.  Un guide expérimenté vous donnera une multitude d’informations intéressantes sur chacune des espèces à proximité.

Également, le parcours nocturne multimédia appelé Anima Lumina, est à découvrir. Cette attraction, créée il y a quelques années, continue de surprendre et de charmer les visiteurs. Éclairages, projections vidéo, trames sonores originales et envoûtantes animent cette marche à la nuit tombée qui rend hommage aux mystères enchanteurs de la nature. L’activité commencera à partir du  22 juin prochain.

Les passeports pour la saison estivale sont toujours en prévente, pour un temps limité. Ils sont présentement au meilleur prix disponible et permettent de profiter du Zoo sauvage de Saint-Félicien tout l’été. Plusieurs types de passeports sont disponibles. Communiquez avec le zoo pour plus de détails.


Vacances d'été

Spectacle aérien international de Bagotville, un événement qui a des ailes

Depuis sa création en 1953, le spectacle aérien de Bagotville (SAIB) n’a cessé de s’améliorer en réinventant constamment sa formule afin de devenir un événement familial par excellence. Si la première édition avait attiré quelque 300 personnes, il en est autrement pour l’année 2017 qui a fracassé un record d’achalandage avec plus de 132 000 visiteurs. Ce succès retentissant est le résultat de plusieurs nouveautés qui ont permis, au fil du temps, de faire rayonner cet événement à la grandeur du Canada.

La raison d’être du SAIB 

Depuis le début de sa création, l’essence même du SAIB a toujours été de créer un pont entre la communauté militaire et la communauté civile. « On dit souvent que le mode de vie militaire est une vie parallèle avec le civil, comme une sorte de microcosme. Les gens sont excités à l’idée de découvrir le monde militaire qui peut paraître très mystérieux vue de l’extérieur. Cependant, après la visite, ils réalisent que les militaires, sont aussi des pères et des mères de famille, la différence étant qu’ils ont choisi une vocation qui diffère de celle que l’on retrouve dans le civil», explique Nadine Belley Traore, Coordonnatrice des communications du Cmdt de l’Ère, 3e Escadre. L’événement est donc l’occasion d’ouvrir les portes de la base pour que les gens puissent venir rencontrer les militaires et par le fait même, démystifier ce qu’ils font au quotidien. «Les membres de la communauté militaire sont heureux de l’accueil reçu en région, c’est une belle façon de rendre la pareille et de dire merci aux habitants du Saguenay. De manière générale, il s’agit également d’un excellent moyen de mettre en lumière les capacités de l’Aviation royale canadienne. Les prouesses aériennes réalisées lors du SAIB démontrent le professionnalisme des pilotes et la performance des avions », ajoute Mme Belley Traore.  

Une présence marquée 

Le SAIB fait partie des événements majeurs dans la province qui rassemble des foules record sur une courte période de temps. Parmi les visiteurs présents, 85 %
proviennent de la région et 15 %
de l’extérieur. La base de Bagotville est le troisième employeur en région et représente un moteur économique important avec un investissement annuel de 212 000 $ injecté dans la communauté du Saguenay.   

Améliorations constantes 

Un moment déterminant dans le développement du SAIB est sans contredit la gratuité de l’événement en vigueur depuis 2013, lors de l’association avec Ville Saguenay pour le 175e anniversaire de la région. L’accès aux navettes de la STS ainsi que l’introduction de l’écoresponsabilité participent aussi à la bonification de l’événement. D’ailleurs, l’édition 2019 sera entièrement carbo neutre avec une compensation carbonique rendue possible grâce à la plantation d’arbres. 

Pour tout savoir sur l’édition 2019 qui approche à grands pas, visitez le saibagotville.com


Vacances d'été

L’appel à lâcher prise : découvrir le Québec d’un nouvel œil

Si vous manquez d’inspiration pour vos vacances d’été, la série L’appel à lâcher prise est pour vous. Cette série, lancée par l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, sous la marque QuébecOrginal de Tourisme Québec, démontre qu’ici, les vacances, ça se passe différemment. On y suit des globetrotteurs aguerris qui plongent dans des expériences culturelles, visitent les plus beaux paysages et surtout, tissent des liens autant entre eux ainsi que la région qu’ils visitent.

Tyrolienne, montgolfière, kayak, randonnée, parapente, on assiste à une foule d’activités invitantes et nouvelles. Il n’y a pas que les amateurs de plein-air qui seront conquis puisque les activités culturelles sont aussi à l’honneur. Les protagonistes s’immiscent dans des festivals de musique, s’initient aux spécialités culinaires et visitent des refuges. De l’Outaouais au Bas-Saint-Laurent, en passant par les Cantons-de-l’Est ou encore par les villes de Montréal et Québec, on voit les amateurs de voyages prendre le temps de s’arrêter et de s’émerveiller aux quatre coins de la province, ce qui donne certainement envie de faire ses valises.

Loin des reportages classiques, cette websérie documentaire surprend par son charme et son vent de fraicheur. Elle repose sur trois piliers importants : elle met en valeur des territoires spectaculaires, la culture québécoise créative ainsi que l’accueil généreux des gens d’ici qui procure un profond sentiment de bien-être pour les visiteurs.

L’appel à lâcher prise compte 8 épisodes de 3 à 5 minutes. Les quatre premiers épisodes présentent Alex Vizéo et Steven Herteleer, ces deux amis de France qui se sont servis de ces expériences pour décrocher de leurs vies effrénées. L’autre moitié suit Paola Franqui et Sandra Rodriguez, un duo mère-fille attachant qui se reconnecte à travers différentes expériences. Toutes les émissions sont disponibles sur la chaîne YouTube de QuébecOriginal.

«On regarde la nouvelle série de la marque QuébecOriginal L’appel à lâcher prise comme on voyage au Québec : avec un regard nouveau! C’est beau, c’est vrai et c’est humain. On en ressort avec une envie profonde d’y (re)venir parce que le Québec c’est tout ça à la fois», a indiqué par voie de communiqué de presse, Paul Rousseau superviseur média chez Touché.

À l’automne, trois nouveaux épisodes seront dévoilés, afin de faire valoir l’industrie du tourisme hivernal. On suivra cette fois l’acteur et blogueur mexicain Alan Estrada dans ses nombreuses aventures.

Vacances d'été

Un été bien remplie à la Pulperie de Chicoutimi

Une programmation estivale des plus diversifiées attend les visiteurs qui franchiront cet été, les portes de la Pulperie de Chicoutimi. Plaisir, rire et divertissement gagneront le cœur des plaisanciers à travers une multitude d’activités culturelles. Expositions, pièce de théâtre et spectacles d’humour seront à l’horaire. D’ailleurs, une toute nouvelle exposition de marionnettes géantes, en collaboration avec le Festival des arts de la marionnette à Saguenay, sera présentée du 8 juin au 22 septembre 2019.

Des marionnettes fascinantes 

Plus de 70 marionnettes géantes, atteignant jusqu’à 10 pieds de haut, prendront vie lors de l’exposition «Géante! 48 ans de marionnette du Théâtre Sans Fil». Venez découvrir l’univers merveilleux de cette compagnie unique au monde qui a acquis, au cours des 48 dernières années, une réputation d’excellence internationale grâce à l’esthétique de ses marionnettes et à ses productions résolument modernes. Vous pourrez également voir de près des décors et des accessoires issus des plus importantes productions, comme celles du Hobbit et du Seigneur des Anneaux de Tolkien. Une expérience fantastique qui saura ébahir les petits et les grands! 

Une pièce de théâtre invétérée

Du 16 juillet au 21 août, les comédiens du Théâtre 100 Masques brûleront les planches avec un classique du théâtre français «Le père Noël est une ordure». Mise en scène par Dario Larouche, cette pièce aux tirades humoristiques sera présentée dès 20 h tous les mardis et mercredis. En voici un bref résumé :

Le soir de Noël, à la permanence téléphonique parisienne de l’association SOS Détresse Amitié, les bénévoles Pierre Mortez et Thérèse sont perturbés par l’arrivée de personnages farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne et leur font vivre mille péripéties. 

Fous rires garantis! 

Le rire à l’honneur 

Du 4 août au 5 septembre, les rires feront résonner le bâtiment 1912 lors des soirées humoristiques La Pulpe Rire qui présentent une série de cinq spectacles. Au programme, Étienne Dano (4 août), Ben&Jarrod (11 août), Julien Tremblay (18 août), Pier-Luc
Pomerleau (25 août) ainsi que Guillaume Pineault (5 septembre), de quoi se bidonner pendant tout l’été! 

Pour connaître la programmation détaillée de la saison estivale de La Pulperie, rendez-vous sur le site Web du musée régional : www.pulperie.com.

À noter que du 19 juin au 2 septembre 2019, le musée est ouvert tous les jours de 9 h à 18 h pour le plus grand plaisir de tous! 

Vacances d'été

La formule gagnante de la Dam-en-Terre

Le Centre de villégiature Dam-en-Terre n’a plus besoin de présentation. Près d’Alma, ce site est particulièrement apprécié en été, grâce à sa croisière, son théâtre d’été et sa plage majestueuse. Un tour du lac Saint-Jean ne serait pas complet sans y faire un arrêt.

Pour tous les types de voyageurs

Afin de répondre aux besoins de tous les types de touristes, une offre d’hébergement diversifiée a été mise en place. Des terrains avec ou sans services sont notamment disponibles à la location.  Ils conviennent à différents équipements, d’une tente à un motorisé. Il est aussi possible de réserver une nuitée dans l’un des chalets ou condos du site. C’est souvent la formule que choisissent les cyclistes qui empruntent la Véloroute des bleuets qui traverse le Centre.

Pour les amateurs de sport, Équinox aventures est installée sur le site même du centre de villégiature. La compagnie offre d’ailleurs des forfaits vélos, pour permettre aux visiteurs d’explorer la région sur deux roues. Elle offre aussi un service de transport de bagages, pour ceux qui souhaiteraient faire le tour du lac en un ou plusieurs jours! Des kayaks de mer sont également disponibles à la location.

Les classiques de la Dam-en-Terre

Au fil des ans, le Théâtre d’été Dam-en-Terre a acquis une solide réputation grâce à la présentation de productions à la fois amusantes et surprenantes. En 2019, alors qu’il célèbre ses 30 ans, il nous propose la pièce Des hommes tout nus du Théâtre Dream Team avec qui il collabore depuis maintenant sept ans. À n’en pas douter, les spectateurs apprécieront cette comédie signée Sébastien Thiéry. De plus, la salle de spectacle accueillant les visiteurs a subit quelques améliorations au niveau de l’air conditionnée. Le confort y sera donc accru. Il est possible de réserver pour le spectacle seulement ou de se procurer un forfait souper-spectacle ou croisière-souper-spectacle. Informez-vous!

 Un autre incontournable de la Dam-en-Terre est d’ailleurs la croisière, toujours aussi appréciée des touristes! C’est à bord du bateau «La Tournée» que l’on peut profiter de la musique, de l’animation et des paysages épatants, en faisant le tour du lac Saint-Jean. Cette activité est à faire ou à refaire. Pour les cyclistes et les piétons, le Maligneau permet quant à lui de traverses les rives de la rivière Grande-Décharge.

Le président du conseil d’administration du site et conseiller municipal, François Carrier, tient à rappeler que tous sont bienvenus au Centre de villégiature Dam-en-Terre, y compris les résidents d’Alma. Il ne faut pas toujours partir loin pour décrocher.  Avec le nombre d’activités intéressantes qu’il y a à faire à la Dam-en-Terre, on peut tous en profiter!

Pour plus d’informations,  visitez le damenterre.qc.ca ou téléphonez au 418 668-3016.

Vacances d'été

30 ans pour le Festival international des arts de la marionnette de Saguenay

Le plus grand et plus vieux festival d’art de la marionnette du Canada revient en force avec sa 15e biennale, du 23 au 28 juillet prochain. Près de 200 artistes provenant de 15 pays viendront participer au Festival des arts de la marionnette de Saguenay (FIAMS), qui est unique en région, au plaisir des petits et des grands. Il y aura près d’une cinquantaine de spectacles présentés à plus d’une centaine de représentations dans différents lieux de Jonquière et Chicoutimi.

C’est une occasion unique pour découvrir cet art méconnu. Dans la diversité des performances offertes, tout le monde y trouve son compte. Le festival comporte trois volets de spectacles bien diversifiés.

Celui des spectacles en salle est un incontournable du festival. «Ce que le public ne se rend pas toujours compte, c’est le contact privilégié qu’ils ont avec les artistes lorsqu’ils vont voir un spectacle en salle. C’est quelque chose de riche, une expérience intime unique», note le codirecteur artistique du FIAMS, Dany Lefrançois.

Ce dernier a déjà dévoilé quelques détails sur deux des spectacles en salle. Un premier, en provenance de la Chine, sera une expérience culturelle hors du commun. Les maîtres de la manipulation viendront montrer leurs talents d’ombres traditionnelles chinoises. De plus, il a révélé  que ce sera une coproduction de la France, du Mexique, de la Suisse, du Burnika Faso, et du Québec qui se chargera de l’ouverture du festival.

À noter que trois jours de spectacles seront réservés au volet extérieur. Tous au parc de la Rivière-aux-Sables, ces spectacles gratuits en provenance de pays différents amuseront certainement les jeunes. Ateliers de manipulations, marionnettes géantes, le choix des activités sera très garni. En nouveauté, un happening prendra place à la Place du Citoyen, le jeudi 25 juillet. Dans cet événement spontané très rassembleur se succéderont plusieurs représentations qui formeront, selon le codirecteur, un événement unique et extraordinaire.

Pour la première fois, le FIAMS aura un volet consacré aux spectacles insolites. Souvent pour de petits groupes, ces prestations se feront dans des endroits très inusités. Que ce soit à la pâtisserie Vite des péchés, à la brasserie HopEra ou au restaurant Les 400 coups, ce volet ne cessera de surprendre. Imaginez: une prestation pour deux personnes à la fois au confessionnal de l’Église Saint-Dominique, ce sera sans aucun doute une expérience unique.

Soyez à l’affût, la programmation complète sera dévoilée le 19 juin prochain. Toutes les informations se retrouveront au www.fiams.com.

Vacances d'été

Parc de la caverne du «Trou de la Fée», s’amuser sous terre, sur terre et dans les airs

Des aventures trépidantes vous attendent lors de votre prochaine visite au Parc de la caverne du «Trou de la Fée». Près de Desbiens, ce site touristique unique saura charmer autant les petits que les grands avec ses activités enrichissantes, amusantes et exaltantes.Son attrait majeur est bien sur sa caverne naturelle, un trésor unique au Canada. La caverne du «Trou de la Fée» est formée dans le granite et est le résultat d’un accident géologique extraordinaire.

On invite les visiteurs à descendre dans les profondeurs de cette merveille naturelle pour y découvrir toutes ses facettes, en toute sécurité. On parcourt ses trois chambres bien distinctes en s’engouffrant dans ses 68 mètres de profondeur et en descendant ses 39 mètres de dénivelé. Un guide accompagnateur donne des informations intéressantes tout au long  du trajet.

De plus, on peut découvrir les vestiges d’une centrale hydroélectrique construite durant les années 20, avec la promenade de la conduite d’amenée d’eau et les  passerelles accrochées aux caps de roc. Leurs coups d’œil sur la nature et le canyon de la rivière Métabetchouan sont épatants.

Paysage épatant

Les amateurs de plein air sauront conquis par le site, dès leur premier coup d’œil. La nature entourant le Parc de la caverne du «Trou de la Fée» est généreuse, la rivière Métabetchouan est quant à elle tumultueuse et son paysage vaut vraiment le détour.

Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, il est possible d’essayer les deux tyroliennes de 150 et 200 mètres de long, perchées à 50 mètres au-dessus de la rivière. Pour les rejoindre, on doit prendre un sentier câblé et s’aventurer avec la Via Ferratta où la vue offerte est à couper le souffle.

En nouveauté :

une projection multimédia

Une nouvelle attraction permet d’en apprendre plus sur la formation de la caverne et des phénomènes qui l’ont touchée au travers des années. Une projection multimédia sur 360° a été créée pour présenter aux touristes toute l’histoire de la caverne du «Trou de la Fée», de l’ère de glace à aujourd’hui. Son décor ne laissera personne indifférent. Gerry Desmeules, directeur général pour la Société récréo-touristique de Desbiens, explique : «On a dynamité un trou dans le roc, composé de granite. Il a sept mètres de haut par seize mètres de diamètre. La projection se fait directement sur le roc. C’est impressionnant.»

Mariage parfait entre nature, découvertes et sensations fortes, le Parc de la caverne du «Trou de la Fée» vous fera passer d’inoubliables moments, en famille ou entre amis. 

Vacances d'été

Les parcs de la SÉPAQ; à la découverte des trésors naturels

Le Saguenay−Lac-Saint-Jean regorge d’endroits magnifiques, de forêts à perte de vue, de chaînes montagneuses entourées d’un fjord majestueux ainsi que d’innombrables rivières sillonnant le territoire. Les parcs nationaux de la région, dont le parc national des Monts-Valin, celui du Fjord-du-Saguenay et de la Pointe-Taillon, abondent en activités de tous genres. Randonnées pédestres, pêche, kayak, croisière, camping, les points de vue insaisissables ainsi que les paysages environnants participent à créer une expérience de plein air d’exception. Cet été, partez à l’aventure et découvrez tous les trésors naturels qu’offre notre région!

Parc national des Monts-Valin

Compte tenu des développements des dernières années afin de bonifier l’hébergement ainsi que les sentiers, le parc national des Monts-Valin a pris beaucoup d’ampleur pour la saison estivale, de sorte que l’achalandage pour l’été arrive maintenant à parts égales avec l’hiver. Avec les nombreux plans d’eau ainsi que les 30 kilomètres de sentiers plongés au cœur de la forêt boréale, la pêche ainsi que la randonnée sont des activités prisées par les visiteurs. Le sentier Pic-de-la-Tête-de-Chien, qui recevra au cours des trois prochaines années un investissement de 250 000 $, et celui de Pic-de-la-Hutte, offrent tous deux des points de vue magnifiques qui dominent la région. En nouveauté depuis peu, les randonneurs peuvent maintenant parcourir les sentiers accompagnés de leur fidèle compagnon. Certains parcs nationaux, dont celui de-la-Tête-de-Chien et de l’Anse-de-Tabatière acceptent désormais la présence des chiens.

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Le parc national du Fjord-du-Saguenay  est composé de deux secteurs importants permettant d’admirer la beauté du Fjord. Le secteur de Baie-Éternité propose entre autres un spectaculaire circuit de via ferrata hissé sur les parois rocheuses et surplombé d’une vue impressionnante sur la baie du Fjord. Le secteur de Baie-Sainte-Marguerite, est quant
à lui plus récent en terme de développement et gagne à être connu, notamment pour le camping de la Pointe-du-Moulin. Ce trésor caché est accessible uniquement à vélo ou à pied. Les visiteurs pourront y découvrir une plage extraordinaire située sur une pointe sablonneuse. Il s’agit également d’un lieu privilégié pour l’observation des bélugas. 

Parc national de la Pointe-Taillon

Le parc national de la Pointe-Taillon est l’endroit tout indiqué pour les amateurs de sports nautiques qui pourront profiter des kilomètres de rivage et de l’eau particulièrement chaude du lac Saint-Jean. Avec ses cinq chalets ÉCHO ainsi que ses dix prêts-à-camper, le nouveau secteur les Amicaux est un endroit très convoité par les vacanciers. Victime de son succès, se secteur d’hébergement est d’ailleurs déjà complet pour la saison estivale.

Pour prévoir votre prochaine activité plein air, rendez-vous au sepaq.com et découvrez les innombrables richesses naturelles de notre territoire. 


Vacances d'été

Partons en camping

Les longues balades à vélo, les soirées autour du feu, des plages sablonneuses à perte de vue, l'odeur des guimauves grillées, cet été, partez en camping et découvrez des lieux de villégiature unique au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En voici d'ailleurs quelques-uns.

Centre touristique du Lac-Kénogami

Un site de villégiature enchanteur pour toute la famille

Cet été, nourrissez vos plus beaux souvenirs de vacances et passez des moments mémorables dans un site de villégiature des plus enchanteur. Imaginez des kilomètres et des kilomètres de lac pour pratiquer des activités nautiques, l’immensité d’une plage au sable fin ainsi qu’un lieu d’hébergement magnifiquement aménagé dans la forêt. C’est ce qui vous attend au Centre touristique du Lac-Kénogami!

 

9000 Route de Kénogami, Jonquière, 1 800-665-6527