Contenu commandité
Nouveau développement domiciliaire

Vivre à Saint-Félix-d’Otis

Nouveau développement domiciliaire

Bordée par le fjord du Saguenay, entourée de forêts et de montagnes et comptant quelque 189 lacs sur son territoire, la municipalité de Saint-Félix-d’Otis est un véritable paradis naturel. Chaque été, nombreux sont d’ailleurs les villégiateurs qui viennent y séjourner pour profiter de la quiétude de l’endroit ou encore pour y pratiquer une foule d’activités sportives et de loisirs. Mais saviez-vous que Saint-Félix-d’Otis est également un lieu où il fait bon vivre douze mois par année, une municipalité dynamique qui a cœur à l’environnement et le bien-être de sa communauté?

Entre nature, culture et qualité de vie

À seulement quelques minutes de Saguenay, un nouveau développement domiciliaire voit le jour en plein cœur du village de Saint-Félix-d’Otis; une chance unique de se procurer un terrain dans un secteur qui vous offrira le meilleur des deux mondes, à mi-chemin entre ce que l’on retrouve en ville et en milieu rural.

Le prolongement de la rue Simard, qui annexera la rue Claveau, prévoit la mise en chantier d’un total de 19 terrains résidentiels dont 7 qui seront aménagés lors de la phase un du projet. Chaque terrain aura un minimum de 15 000 pieds carrés et sera relié aux services d’aqueduc et d’égouts. La plupart seront sans voisin arrière.

À deux pas de l’épicerie, de la station-service, de la Caisse Desjardins et autres services de proximité, l’endroit sera idéal autant pour les jeunes familles souhaitant s’établir dans un secteur résidentiel, que pour les personnes plus âgées cherchant un milieu de vie sécuritaire à proximité de la nature.

Vie communautaire, sportive et culturelle

Saint-Félix-d’Otis est reconnue comme étant un village nautique et de villégiature, mais elle a encore bien plus à offrir. Certes, les résidents y jouissent d’un terrain de jeu naturel d’une grande beauté permettant la pratique d’activités nautiques et de loisirs variés, mais la municipalité offre également de nombreux services et plusieurs installations permettant à sa communauté de s’y épanouir.

Le Chalet des loisirs, lieu de célébrations et de soirées-spectacles; la plage municipale, seule plage publique du Bas-Saguenay Sud, l’école primaire de Saint-Félix mettant de l’avant le projet «Plein air, nature et développement durable», le parc intergénérationnel, le débarcadère à bateaux, les terrains de baseball, de soccer, de tennis et de pétanque ne sont que quelques exemples témoignant du dynamisme de la municipalité.

À cela s’ajoutent bien évidemment, le Camping municipal de Saint-Félix-d’Otis et le Site de la Nouvelle-France, deux employeurs d’importance et principaux sites touristiques du secteur. D’ailleurs, cet été, bien que le Site de la Nouvelle-France soit fermé, l’Escouade de la Nouvelle-France prendra le relais pour divertir les campeurs tous les samedis après-midi dans le respect des règles sanitaires en vigueur. L’Escouade pourra également se déplacer ailleurs en région afin de faire rayonner l’histoire de la Nouvelle-France et de ses colorés personnages.

S’établir à Saint-Félix-d’Otis, c’est aussi:

  • Profiter de la nature à deux pas de chez soi (lacs, fjord, Zec du Lac-Brébeuf, sentiers pédestres, etc.);
  • Avoir la possibilité d’acheter un terrain résidentiel à prix très concurrentiel;
  • Avoir accès à un parc intergénérationnel possédant sentiers et anneau de marche, en plus de modules d’exercices;
  • Vivre à proximité des sentiers fédérés de quads et de motoneiges;
  • Avoir accès à des infrastructures adaptées aux activités nautiques comme une rampe de mise à l’eau, située à la halte routière, et un lave-bateau;
  • Profiter d’une foule de services : gym, joujouthèque, bibliothèque municipale, patinoire, etc.

Pour en savoir davantage sur le développement domiciliaire de Saint-Félix-d’Otis, n’hésitez pas à communiquer avec M. Léo Waltzing, courtier immobilier agréé. Une visite des terrains et du
secteur vous charmera.

Redécouvrir sa région lors des prochaines vacances

Vacances d'été

Redécouvrir sa région lors des prochaines vacances

Pour plusieurs, les vacances en temps de pandémie semblent moins attirantes de ce qu’elles étaient auparavant. Plans incertains,restrictions concernant les voyages à l’extérieur de la région, il est de plus en plus difficile de planifier ce moment tant attendu de l’année. Et si cette année, nous changions nos habitudes? Pour Julie Dubord, directrice de Tourisme Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’été 2020 s’avère être une opportunité unique pour les gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean de visiter leur propre région. Même si plusieurs entreprises attendent toujours leur feu vert, et que d’autres ont dû complètement annuler leurs activités pour l’été, il y a toute une offre d’activités touristiques extérieures qui ne demande qu’à être découverte ou redécouverte.

Si auparavant, bon nombre de Saguenéens et de Jeannois profitaient de leurs vacances estivales pour sortir de la région, cette année, ils devraient être nombreux à y rester. Avec la Santé publique qui recommande d’éviter tous voyages non essentiels dans d’autres régions, l’envie d’encourager l’industrie touristique régionale est très présente. L’occasion est parfaite pour découvrir ou redécouvrir les attraits de la région.

«Parfois, on se dit que nous sommes allés quelque part il y a 15 ans, par exemple à la Caverne le trou de la fée, et qu’on n’y retournera plus. Ces gens ne savent peut-être pas que depuis deux ans, il y plein de changements qui ont été apportés au site et qui l’ont grandement amélioré, donc que l’expérience est complètement changée par rapport à ce qu’elle était, ce qui donne une bonne raison d’y retourner. En plus, il y a depuis ce temps, plusieurs expériences qui se sont ajoutées dans l’offre touristique régionale, ce qui fait qu’il y a de nouveaux produits extraordinaires à découvrir», continue-t-elle.

Selon Mme Dubord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean est un endroit parfait pour recevoir les amis et la famille. En leur faisant découvrir l’offre touristique, les gens de la région deviennent des ambassadeurs essentiels à la survie du tourisme régional, alors qu’ils font découvrir à leurs proches les produits d’ici.

Un été de changement

Une chose est certaine : il y aura du tourisme au Saguenay–Lac-Saint-Jean pour l’été, mais il sera différent de celui des années antérieures. «C’est sûr que ce sera une expérience différente de ce qu’on vit habituellement, mais je pense que le cadre naturel dont on dispose, la qualité de l’accueil qu’on peut offrir et avec la variété des expériences qu’on retrouve ici, la majorité des clients pourront y trouver leur compte, compte tenu du caractère particulier de l’été 2020», indique Mme Dubord.

Ce qui motive les gens à venir au Saguenay–Lac-Saint-Jean est, selon elle, les grands espaces qu’on y retrouve, comme le lac Saint-Jean, le fjord et la variété de produits offerts. La Véloroute des Bleuets, les parcs nationaux et le Zoo de Saint-Félicien sont des exemples qui sont toujours accessibles et qui apportent leur lot de visiteurs. Par contre, certaines des attractions attendent encore de connaître la suite.

La directrice est confiante d’avoir un échéancier d’ici les prochains jours même ce qui est permis vient avec un lot de règles strictes. «Pour ce qui est permis, on est encore dans des formules individuelles, sans guidage et sans expérience complémentaire», rappelle-t-elle, ce qui aura certainement des impacts sur la saison touristique cette année.

La directrice espère que d’autres services obtiendront leur feu vert, et ce, le plus rapidement possible. «Je pense que les entreprises, dès qu’elles vont avoir le droit d’ouvrir, elles vont être prêtes et à la hauteur autant de l’expérience à offrir que du respect des balises qui vont être imposées, afin qu’elles soient les plus sécuritaires possible», souligne Mme Dubord.

Le support des touristes sera plus que nécessaire, alors que la pandémie les a tous durement touchés et l’achat local devra continuer à être priorisé. «L’achat local, c’est un entrepreneur passionné qui a mis tout son cœur, son âme et ses économies», renchérit-elle.

Musée du Fjord - La saison estivale bientôt lancée

Vacances d'été

Musée du Fjord - La saison estivale bientôt lancée

Le Musée du Fjord ouvrira officiellement ses portes le 24 juin prochain. Après avoir revu son offre, ses services et l’aménagement de ses salles afin de les conformer aux directives gouvernementales, l’institution muséale accueillera les visiteurs dans un environnement sécuritaire et respectueux des nouvelles normes sanitaires en vigueur pour la saison estivale.

Bien entendu certains ajustements ont été faits pour permettre la réouverture du musée. À leur arrivée, les familles devront notamment se laver les mains. Elles seront ensuite invitées à découvrir les expositions du musée en parcourant le circuit à sens unique spécialement aménagé pour maintenir la distanciation physique. Les visites guidées seront par ailleurs préenregistrées. Leur contenu sera diffusé dans les salles d’exposition. Des stylets jetables permettront aussi aux visiteurs d’utiliser les différents supports numériques.

Le bassin de manipulation, situé tout près de l’aquarium, sera quant à lui fermé. Il ne sera pas possible d’y manipuler les différentes espèces. Toutefois, un guide pourra les présenter aux visiteurs par petits groupes.

Parmi les expositions et autres activités offertes, le Musée du Fjord continuera de présenter l’exposition permanente Des racines et des rêves : un regard neuf sur le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les visiteurs auront également l’occasion de voir ou de revoir l’exposition itinérante Les envahisseurs sont là, une production du Musée du Fjord, présentée pour la première fois à Saguenay en 2015.

Par un heureux concours de circonstances, l’exposition qui a visité de nombreuses villes québécoises depuis sa création était libre cet été, ce qui a permis de la présenter à nouveau au Musée du Fjord.

Une autre exposition ayant vu le jour durant le confinement sera présentée dans les fenêtres du musée donnant sur la baie des Ha! Ha!. Il s’agit d’une présentation des micro-espèces qui peuplent le Fjord.

Le confinement aura également permis à l’équipe du musée de renouveler son spectacle multimédia. Une toute nouvelle vidéo sera diffusée à bord du vaisseau Navis.

Quant aux activités extérieures, il est encore trop tôt pour dire si elles seront de nouveau offertes cet été. La direction du musée entend prendre le temps d’évaluer la pertinence et la faisabilité d’une reprise en contexte de COVID.

Pour visiter le musée à vocation scientifique, il est fortement recommandé de réserver puisque le nombre de visiteurs pouvant être accueillis en même temps sera limité.

Le Musée du Fjord sera ouvert tous les jours de 9 h à 17 h, du 24 juin au 7 septembre 2020.

Laissez-vous charmer par Petit-Saguenay

Vacances d'été

Laissez-vous charmer par Petit-Saguenay

La municipalité de Petit-Saguenay est prête à accueillir les visiteurs pour la saison estivale.Producteurs agroalimentaires, artisans, restaurateurs et gens d’affaires, tous se sont rapidement mobilisés pour rendre leurs établissements accessibles au public selon les normes sanitaires en vigueur. Seule l’offre culturelle,grandement développée l’an dernier pour les 100 ans de la municipalité, ne pourra malheureusement être maintenue.

Néanmoins, les visiteurs qui souhaitent s’imprégner de la riche histoire de Petit-Saguenay pourront le faire de façon autonome en parcourant le village ou en téléchargeant l’application Racines. 

Celle-ci permet aux utilisateurs de partir à la découverte des esprits qui habitent l’Anse Saint-Étienne. Le parcours de réalité augmentée Racines offre une expérience immersive d’une durée d’une heure.

Aventure, plein air et agrotourisme

Malgré les circonstances actuelles, Petit-Saguenay a bon espoir que la saison touristique 2020 en sera une formidable. Il faut dire que le vaste territoire occupé par la municipalité est riche de grands espaces verts, de panoramas époustouflants et de terres fertiles, autant de joyaux naturels qui attirent année après année bon nombre de visiteurs.

Que ce soit pour parcourir les nombreux sentiers pédestres, pêcher le saumon sur la rivière Petit-Saguenay ou l’éperlan au quai, taquiner la truite, s’aventurer en kayak sur le fjord, s’amuser librement à la plage Saint-Étienne ou encore admirer ce que la rumeur veut comme étant les beaux couchers de soleil, les vacanciers ont rarement le temps de s’ennuyer à Petit-Saguenay.

Outre la multitude d’activités de plein air qui y est offerte, dont font également partie la chasse et la pêche alors qu’une Zec et deux pourvoiries se trouvent dans l’arrière-pays, la région accueille en ses terres de nombreux producteurs agroalimentaires. Nombreux sont ceux qui opèrent des kiosques durant la saison estivale et accueillent les touristes pour une visite à la ferme. Les Jardins de la Montagne, la Bleuetière Saguenoise, les Cerfs rouges de Saint-Étienne et le Fjord en pousse font partie de ceux qui produisent des aliments de grande qualité qui ne manquent pas de séduire les papilles des visiteurs.

Plusieurs artisans locaux ont également pignon sur rue à Petit-Saguenay. Il est aussi possible de séjourner dans la région. Le Village-Vacances Petit-Saguenay offre notamment la location de chalets et de terrains de camping. Bien que les gîtes ne pourront ouvrir cet été, d’autres lieux d’hébergement sont aussi offerts à la location.

Et pour compléter l’offre, les restaurants du coin seront ravis d’accueillir les visiteurs cet été, en salle ou pour une commande à emporter.

Un nouveau casse-croûte ouvrira par ailleurs ses portes sous peu.

Pour en savoir davantage sur l’offre touristique de Petit-Saguenay, visitez le petit-saguenay.com/touristes.

Idées d’activités à faire lors de vos prochaines vacances

Vacances d'été

Idées d’activités à faire lors de vos prochaines vacances

Même si beaucoup de nos habitudes ont changé dans les derniers mois, il y en a une qui ne changera pas et c’est celle des sorties! Le beau temps qu’amène les mois de juin, juillet et d’août est toujours propice à la pratique d’activités extérieures et aux découvertes culturelles. Plusieurs activités de la région sont accessibles pour la saison estivale et vous invitent à les découvrir et redécouvrir. Voici quelques idées d’activités à essayer.

Du camping pour tous 

Une nuit à la belle étoile, ça vous intéresse? N’ayez crainte, il y a une offre complètement diversifiée en camping dans la région, ce qui fait que même les plus casaniers peuvent y trouver leur compte.

Que ce soit en camping sauvage, en roulotte dans un camping familial ou dans un prêt-à-camper des plus luxueux, il ne faut pas toujours aller très loin pour être complètement dépaysé. Autant les petits que les grands aimeront sortir de temps à autre de leur confort.

Un nouveau site Web pour découvrir les activités québécoises de plein air

Vacances d'été

Un nouveau site Web pour découvrir les activités québécoises de plein air

Après plusieurs mois encabanés, tous ont très hâtes de sortir profiter du beau temps. Avec les quelques activités qui sont officiellement relancées, les Québécois auront une occasion en or d’essayer de nouveaux loisirs et de découvrir de nouveaux endroits pour prendre l’air. Pour les éclairer dans leurs choix d’activités, Aventure Écotourisme Québec, en compagnie des Parcs régionaux du Québec, a lancé un tout nouveau site web appelé Plein air d’ici accessible au aventurequebec.ca/plein-air-dici, qui permet aux utilisateurs de découvrir la foule d’activités extérieures du Québec.

Ce site web permet d’aider les amateurs de plein air à découvrir les activités et les séjours en nature disponibles aux quatre coins de la province. Ce portail sert, en plus, comme une source d’informations, alors qu’il émet un portrait fiable de la situation touristique, qui change à toute vitesse.

Il est possible de profiter des sites naturels, des hébergements en camping et de prêt-à-camper ainsi que des différents sentiers en pratique libre. Toutes les informations concernant ces activités se retrouvent sur la page Web.

Les organisations assurent que tous les entreprises et organismes de plein air se préparent activement à une reprise de leurs activités, qui pourrait varier dans le temps. Les activités guidées n’ont pas encore le feu vert pour revenir, mais les entreprises travaillent d’arrache-pied pour que dès qu’elles pourront être dispensées, elles soient sécuritaires et appliquent les nombreuses précautions demandées.

Avec Plein air d’ici, les gens pourront avoir un portrait fiable de la situation, connaitre les mesures prises par les différentes entreprises de plein air, en plus d’y apprendre différents conseils pratiques pour la planification de leurs prochaines vacances. On y retrouve les informations de 140 entreprises et de 52 parcs nationaux.

Ce site rend les recherches d’informations beaucoup plus faciles. Avec des options de recherches par activités, par région, par saison et plus encore, il permet aux visiteurs de découvrir une foule de joyaux cachés dans toutes les régions du Québec. Les jeunes familles, les amateurs de camping ou de randonnées, tous y trouveront leur compte.

Pulperie de Chicoutimi - La population invitée à redécouvrir le musée régional

Vacances d'été

Pulperie de Chicoutimi - La population invitée à redécouvrir le musée régional

La Pulperie de Chicoutimi est prête pour la saison estivale 2020. C’est officiellement hier qu’elle a rouvert ses portes après avoir aménagé ses installations pour accueillir les visiteurs de manière sécuritaire, conformément aux recommandations de la Santé publique. Bien que certaines activités ne peuvent avoir lieu, dont la présentation de spectacles et de la pièce de théâtre d’été, la visite du Bâtiment 1921 est l’occasion pour la population de redécouvrir le musée régional.

Une exposition créée durant le confinement

Une toute nouvelle exposition temporaire est d’ailleurs présentée au public. L’équipe muséale a redoublé d’efforts durant la période de confinement pour élaborer, en un temps record, l’exposition Confiner le quotidien qui se veut en quelque sorte un pied de nez à la COVID-19 qui a pour le moins chamboulé nos habitudes de vie au cours des dernières semaines.

Divisée en quatre volets, cette dernière met en lumière une collection d’objets usuels qui ont permis aux familles d’hier à aujourd’hui de maintenir leurs activités à domicile : se nourrir, apprendre, se divertir et s’exprimer.

Ce sont donc 50 objets des collections de La Pulperie qui sont présentés aux visiteurs jusqu’au 20 septembre.

La plus grande exposition consacrée à l’archéologie québécoise

Une autre exposition temporaire vient bonifier l’offre de La Pulperie pour la saison estivale. L’exposition itinérante du musée de Pointe-à-Callière Fragments d’humanité. Archéologie du Québec est la plus importante exposition entièrement dédiée à l’archéologie québécoise. Elle rassemble quelque 200 objets amassés aux quatre coins du Québec, pièces triées sur le volet parmi les résultats de fouilles archéologiques réalisées sur plus de 10 000 sites.

Racontant l’histoire du Québec, certaines de ces pièces sortent pour la première fois de la Réserve d’archéologie du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ).

Un volet régional a également été ajouté par La Pulperie. Plus de 50 objets trouvés au Poste de traite de Chicoutimi s’ajoutent à l’exposition.

Petits et grands prendront plaisir à les observer et à découvrir tout ce qu’ils racontent sur la richesse de notre passé.

Un attrait incontournable

Malgré les nombreux imprévus engendrés par la crise sanitaire, La Pulperie de Chicoutimi a su demeurer attractive en proposant notamment de nouvelles expositions temporaires. Le circuit à sens unique, aménagé pour permettre de maintenir la distance réglementaire entre les visiteurs, permet également de découvrir ou de redécouvrir Chek8timi, La main à la pâte et Arthur Villeneuve – Loin d’être naïf!, les trois expositions permanentes du musée. Les sentiers pédestres et d’interprétation sillonnant le parc de La Pulperie, longeant la rivière Chicoutimi, sont aussi accessibles aux visiteurs qui sont déjà nombreux à s’y promener.

Pour la saison estivale, La Pulperie de Chicoutimi sera ouverte tous les jours de 9 h à 18 h, et ce, jusqu’au 7 septembre.

Évadez-vous à seulement quelques minutes de Saguenay

Vacances d'été

Évadez-vous à seulement quelques minutes de Saguenay

Le télétravail a peut-être bien des avantages, mais tôt ou tard, il vient un temps où le besoin de sortir de la maison se fait sentir. Cet été, oubliez la frénésie des dernières semaines et évadez-vous en pleine nature, à Saint-Félix-d’Otis, à seulement quelques minutes du centre urbain de Saguenay. Véritable paradis pour les adeptes de plein air et d’activités nautiques, la municipalité a d’ores et déjà ouvert son camping municipal pour la saison 2020. La Société touristique de L’Anse-à-la-Croix qui en assure la gestion se dit prête à accueillir les vacanciers pour un autre été mémorable.

Bien que la crise actuelle aura pour le moins chamboulé les plans des gestionnaires du site, ces derniers auront réussi à se retrousser les manches pour proposer à leur clientèle saisonnière et sporadique des installations sécuritaires ainsi qu’une programmation somme toute diversifiée. Ainsi, le Camping municipal de Saint-Félix-d’Otis pourra accueillir les campeurs dans le respect des mesures gouvernementales en vigueur.

Il sera possible d’y réserver un emplacement avec ou sans service ou encore de louer un des cinq chalets de villégiature avec plage privée. Il est à noter que cette année, les chalets pourront accueillir un maximum de six personnes d’une même famille seulement.

Une pléiade d’activités

Situé au bord du lac Otis, il va sans dire que le Camping municipal de Saint-Félix-d’Otis est un terrain de jeu parfait pour les amants de la nature.

On peut y pratiquer de nombreuses activités nautiques. La location de kayaks et de planches à pagaie y est notamment offerte. Depuis l’an dernier, la municipalité a également de nouveaux quais dont certains offerts à la location pour les visiteurs qui peuvent se rendre sur la plage du camping directement à bord de leur embarcation.

D’autres préféreront sans doute se prélasser tout bonnement sur la plage de sable ou s’amuser librement dans les espaces verts.

Différentes activités auront également lieu au camping bien que celles auxquelles les campeurs sont habitués ne pourront pas toutes être maintenues.

Néanmoins, la direction croit qu’elle sera en mesure d’offrir des soirées ciné-parcs pour le plus grand plaisir de tous. Et alors que le Site de la Nouvelle-France demeurera fermé cet été, les vacanciers auront la chance de voir certains de ses personnages déambuler dans les rues du camping municipal. Ils y viendront à l’occasion pour raconter leurs histoires et échanger avec les campeurs. D’autres activités pourraient s’ajouter au cours de l’été.

De nouveaux forfaits pour l’été 2020

Afin de simplifier les vacances des familles québécoises et de les aider à transformer ces instants en moments de bonheur, la Société touristique de L’Anse-à-la-Croix a imaginé deux forfaits qui leur permettront de profiter pleinement de leur séjour au Camping de Saint-Félix-d’Otis.

Escapade en VR comprend deux nuitées en espaces VR, quatre heures de kayak ou de planches à pagaie, une brassée de bois ainsi qu’une journée d’accès au WIFI. Pour sa part, le forfait Bonheur estival en famille inclut un séjour de deux nuitées en chalet (avec accès au WIFI), la location de kayaks ou de planches à pagaie pour l’ensemble du séjour, le bois pour le feu extérieur, un sac de guimauves ainsi que des bulles pour toute la famille, mousseux et moût de pommes.

Information: campingstfelixdotis.com

Contact Nature - Prêt pour un été au grand air

Vacances d'été

Contact Nature - Prêt pour un été au grand air

Activités en plein air, découvertes et plaisir en famille, Contact Nature entend profiter de la situation exceptionnelle de cette année pour faire vivre un été inoubliable à ses visiteurs avec la reprise des activités de ses différentes divisions. Plusieurs nouveautés ont d’ailleurs été mises sur pied pour répondre aux envies d’évasion des Québécois tout en offrant des environnements sécuritaires qui respectent les mesures sanitaires en vigueur.

De nouveaux forfaits écotouristiques

Okwari Aventures, maintenant Okwari Le Fjord, a non seulement changé de nom, mais il a également revu son offre afin de séduire une clientèle plus locale. Des forfaits multiactivités ont en effet été développés pour permettre au plus grand nombre de découvrir le Fjord du Saguenay et ses alentours. C’est le cas entre autres des forfaits en kayak de mer, en formule initiation, journée découverte ou excursion de deux jours, rendus possibles grâce à La Baie en kayak.

D’autres forfaits combinant aventure et plein air sont également offerts sur réservation dont Parcours boréal et Journée terre et mer. Il est d’ailleurs à noter que dans le contexte actuel, Okwari Le Fjord offre la réservation sans dépôt.

Camping Au Jardin de mon père 

Le camping Au jardin de mon père est officiellement ouvert. Les campeurs qui n’ont pas encore eu la chance de découvrir le site, seul camping de la région certifié cinq étoiles, pourront le faire à l’été 2020. En plus des différents terrains offerts à la location, Au jardin de mon père offre également la location d’unités prêt-à-camper, roulottes et yourte.

Pour toute la saison estivale, le restaurant sera ouvert pour les commandes à emporter. Parmi les autres services offerts sur place, les campeurs de même que les visiteurs pourront s’adonner à la pêche à la truite aux étangs à Paul. L’équipement de pêche y est fourni gratuitement. 

Plein air et pêche

Le Centre plein air Bec-Scie est lui aussi en activité depuis quelques semaines. Que ce soit pour la randonnée pédestre, la course en sentier ou le vélo de montagne, nombreux sont ceux qui y affluent chaque jour. Il faut dire que les paysages y sont grandioses, aux abords de la Rivière-à-Mars. Le canyon a de quoi surprendre à lui seul. Afin de profiter de l’endroit tout l’été, Contact Nature invite la population à se procurer un passeport saisonnier offert au coût de 27$. L’accès y est gratuit pour les enfants de 18 ans et moins.

Les amateurs de pêche peuvent quant à eux se réjouir de l’ouverture de la pêche sur la Rivière-à-Mars depuis le 1er juin dernier. Les forfaits de pêche avec guide sont toujours offerts. Ils ont cependant été ajustés afin de respecter les consignes de distanciation sociale. Ainsi, une partie de la formation préparatoire s’effectue désormais par vidéo.

Par ailleurs, le Tournoi-bénéfice annuel de la Rivière-à-Mars se tiendra cette année du 15 juillet au 15 août. Il s’agit de la 5e édition de l’événement qui se déroule cette année sous le signe de la Relève. Informez-vous : contact-nature.ca/riviere-a-mars/

Un premier camp de jour offert

À compter du 29 juin, Contact Nature offrira un camp de jour destiné aux jeunes âgés entre 7 et 15 ans. C’est afin d’accommoder les familles de son secteur que l’organisme a choisi d’offrir ce service pour une première fois.

Profitant d’un immense terrain de jeux, duquel font partie le Centre plein air Bec-Scie et le Camping Au jardin de mon père, le camp de jour offrira une panoplie d’activités qui se dérouleront en totalité en plein air : baignade, vélo, pêche, kayak, rabaska, ateliers de survie en forêt et plus encore.

Les activités seront bien sûr adaptées à chaque groupe d’âge (7-9 ans, 10-12 ans et 13-15 ans) et supervisées par des moniteurs qualifiés dans le respect des directives de la Santé publique et du guide de relance des camps en contexte de COVID-19 émis par l’Association des camps du Québec. Pour inscription, contact-nature.ca/campdejour

La nature a deux pas de chez soi

Vacances d'été

La nature a deux pas de chez soi

La population du Saguenay–Lac-Saint-Jean peut se targuer de vivre sur un territoire grandiose où la nature est généreuse, les paysages époustouflants et les possibilités de découvertes infinies. Avec comme terrain de jeu trois parcs nationaux et un parc marin, il n’y a pas à dire, de partout en région,la nature est à deux pas de chez soi. Cet été, partez à la découverte de ces territoires où aventure et plaisir vous attendent.

Des activités pour tous

Alors que le Parc national de la Pointe-Taillon est reconnu pour son circuit cyclable totalisant 45 km ainsi que pour la beauté de ses rives sablonneuses, le Parc national du Fjord-du-Saguenay séduit par son vaste réseau de sentiers pédestres s’échelonnant sur 100 km et les points de vue exceptionnels qu’il offre sur le Fjord. Pour sa part, le Parc national des Monts-Valin fait le bonheur des pêcheurs alors que le Parc marin Saguenay- Saint-Laurent permet de découvrir la richesse de la biodiversité marine en mer ou sur terre.

Location de vélo, courtes randonnées en famille ou longues excursions en forêt, baignade, kayak, observation de la faune, l’offre d’activités des parcs nationaux est variée et s’adresse à tous types de clientèle, qu’elle soit contemplative ou aventurière.

Ajustements pour la saison 2020

Cette année, due à la situation particulière que l’on vit, l’ouverture des parcs a eu lieu plus tardivement. Ainsi, certains sentiers pédestres sont encore fermés aux visiteurs puisque l’entretien et les vérifications d’usage n’ont pu y être faits. C’est le cas notamment du Sentier des caps, dans le Parc national du Fjord-du-Saguenay, qui demeure fermé. Deux autres sentiers longue distance y sont cependant accessibles. Autre particularité, liée aux normes sanitaires en vigueur, les activités guidées comme le rabaska à la Pointe-Taillon ne pourront avoir lieu cet été. En tout temps, il est préférable de s’informer sur le maintien des services avant de se présenter dans un parc. D’ailleurs, la date d’ouverture pour le circuit de Via ferrata (secteur Baie Éternité) et le kayak de mer au Fjord-du-Saguenay est toujours indéterminée. Qui plus est, pour la location d’embarcation, kayak, pédalo, canot ou surf à pagaie, il sera nécessaire d’apporter sa propre veste de flottaison individuelle (VFI).

Plusieurs options d'hébergements

D’ici le 19 juin, l’ensemble des hébergements proposés dans les parcs nationaux de la région seront disponibles pour réservation à l’exception des refuges qui demeureront fermés cet été. Les familles apprécieront sans doute de séjourner en camping sur l’un des nombreux emplacements disponibles. Les campings du Parc national de la Pointe-Taillon sont particulièrement  appréciés pour leur caractère rustique, trois campings sur quatre étant accessibles uniquement en vélo ou à pied. Du côté du Parc national du Fjord-du-Saguenay, il y en a pour tous les goûts. Le Camping Baie-Éternité peut accueillir tentes et véhicules récréatifs tout comme le Camping  Le Bleuvet, à Baie Sainte-Marguerite, qui offre des emplacements aménagés à proximité d’un belvédère d’observation de béluga. Le Camping de la Pointe-du-Moulin propose quant à lui des emplacements rustiques avec vue sur la baie Sainte-Marguerite. Le Parc national des Monts-Valin peut lui aussi accueillir les visiteurs sur l’un de ses deux campings.

La Sépaq est également gestionnaire du Centre touristique du Lac-Kénogami qui connaît une popularité croissante. Cette année, il est encore possible d’y réserver un emplacement bien que le  nombre de campeurs y soit restreint. D’importants travaux y ont été réalisés pour refaire la plage qui s’érodait. C’est donc une toute nouvelle plage qui accueillera les vacanciers pour la saison 2020.

Plusieurs unités de prêt-à-camper et chalets sont également disponibles à la location sur les sites de la Sépaq. Ces hébergements entièrement équipés représentent une façon simple d’expérimenter les joies du camping. Informez-vous!