Saguenay en Neige

Cégep de Jonquière: la sculpture sur neige en évaluation scolaire

Depuis les tout débuts de l’événement, le Cégep de Jonquière est fier de s’impliquer à différents niveaux et d’être un partenaire important de Saguenay en Neige. L’établissement scolaire a toujours encouragé les étudiants à participer à la compétition. Cela fait maintenant 12 ans que les étudiants en arts visuels doivent participer à la compétition dans le volet hors-concours et ce, dans le cadre de leur évaluation scolaire.

Le Cégep a intégré la compétence de la sculpture sur neige à leur programme. Cette année ils devaient se mettre en équipe et sculpter un dragon. Des enseignants évaluaient ensuite leur performance. Grâce à ce partenariat, ces 25 étudiants ont pu vivre une expérience unique. 

Pour Saguenay en Neige, l’ajout de ces créations à sa galerie d’art est un cadeau inestimable. En plus, c’est avec ce genre d’initiatives que l’événement veut encourager sa relève, et assurer la pérennité du festival.

Différentes bourses ont été attribuées aux étudiants s’étant le plus démarqués.Afin d’encourager les étudiants à se surpasser, trois prix ont été distribués. 

Prix «Maîtrise de la matière»

Les récipiendaires, Benjamin Bruyère et Léa Harvey-Villeneuve, ont reçu une bourse de 500 $ offerte par le Département des arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Benjamin Bruyère, Léa-Harvey Villeneuve
Prix Maîtrise de la matière

Prix «Équilibre des formes»

Christine Lavallière et Lena Anaëlle Vizzini ont obtenu 500 $ dans le cadre du prix «Équilibre des formes», une contribution de Culture-Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la fondation Asselin du Cégep de Jonquière.

Christine Lavallière, Lena Anaëlle Vizzini
Prix Équilibre des formes

Prix « Progression artistique »    

Le Cégep de Jonquière tenait à souligner la progression artistique d’une équipe. L’établissement a donc remis une bourse de 250 $ à Carolanne Gagnon (absente sur la photo) et à Alicia Guérin-Forget pour leur œuvre. 

Alicia Guérin-Forget
Prix Progression artistique