Retraite

L’épargne d’aujourd’hui pour la retraite de demain

Comme le dit si bien le slogan de Retraite Québec «comme tout projet, une retraite, ça se planifie!». En effet, il n’est jamais trop tôt ou même trop tard pour préparer la transition entre le travail et la retraite. Même si la retraite ne semble se profiler à l’horizon, avoir un plan d’action peut s’avérer très bénéfique pour mettre en place des stratégies d’épargnes et de placement qui vous permettront d’établir des objectifs à long terme afin de profiter pleinement, le moment venu, de votre retraite! Avoir recours aux conseils d’un professionnel peut être très utile pour vous outiller adéquatement et poser des actions concrètes. Voici d’ailleurs trois recommandations, gracieuseté de Desjardins, qui pourront vous aider à orienter vos choix.

1. Faites votre bilan financier et votre budget mensuel

Pour avoir un point de repère auquel vous référer et déterminer votre épargne, faites le bilan de vos finances. Il s’agit de faire une liste exhaustive de tous vos avoirs (maison, auto, placements, etc.), ainsi que de vos dettes. Ce bilan vous permettra de savoir si votre net est positif ou bien négatif. Vous pourrez ainsi établir votre niveau de latitude  pour épargner. Si vous n’en avez pas, il est recommandé de faire un budget mensuel afin de prendre le contrôle de vos finances. Même si votre avoir net est positif, un budget mensuel vous aidera à répartir convenablement vos dépenses et à gratifier votre épargne. «Faire votre budget, c’est savoir où va votre argent et cela vous donne un vrai contrôle sur vos finances. En ayant un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses, vous saurez quel montant vous pouvez consacrer à l’épargne…ou au remboursement de vos dettes.»

 2. Épargnez

Pour passer à l’action et épargner sur une base quotidienne, Desjardins vous recommande de prendre les grands moyens et d’inclure les dépenses à votre budget, comme s’il s’agissait d’une facture à payer. «Le plus important en matière d’épargne-retraite, c’est de commencer, quel que soit le montant. Si vos moyens sont limités, commencez par économiser quelques dollars par semaine, par exemple en mettant votre monnaie de côté tous les jours.» Pour maximiser vos intérêts, il est également conseillé de commencer tôt à épargner dans un REER et un CELI. En effet, les sommes investies se multiplieront avec les années.  

3. Établissez votre stratégie d’épargne-retraite

Comment estimer le montant dont vous aurez besoin pour une retraite confortable? Desjardins propose la règle du 70 %. C’est-à-dire que vous devez estimer votre revenu annuel brut moyen de vos trois meilleures années de travail et appliquez la règle du 70 %. Par exemple, si votre revenu moyen estimé est de 40 000 $, vous aurez besoin de 28 000 $ par année, ce qui représente 2300 $ par mois pour espérer maintenir votre niveau de vie. Déterminer votre besoin d’épargne personnelle vous aidera à calculer la somme nécessaire à combler avec les régimes publics et privés pour atteindre le revenu mensuel souhaité. Ainsi, si votre objectif est d’avoir un revenu mensuel de 2300 $ par mois dans 25 ans et que vos calculs indiquent que les régimes publics et complémentaires de retraite vous assureront un revenu de 1700 $, vous devrez vous assurer que vos épargnes personnelles comblent la différence, dans ce cas précis, il s’agit de 600 $ par mois. 

Plusieurs décisions s’imposent pour planifier une retraite à la hauteur de vos aspirations, c’est pourquoi l’aide d’un planificateur financier peut se révéler très rassurante! N’hésitez pas à faire le grand saut.  


Référence: https://www.desjardins.com/coopmoi/plans-action-conseils/epargne-placements/planifier-retraite-40ans/index.jsp