Retraite

Il n’y a pas d’âge pour avoir une bonne santé buccodentaire

Tout au long de notre vie, notre dentition subit des attaques variées qui inévitablement auront des effets perceptibles sur notre santé buccodentaire, et ce, même à un âge avancé. Par exemple, la carie et les maladies parodontales peuvent entraîner une perte de la substance dentaire, une santé buccodentaire déficiente et une diminution de la capacité masticatoire. D’où l’importance d’adopter une bonne hygiène buccale dès l’enfance et de poursuivre ces saines habitudes, même lorsqu’on a atteint un âge vénérable.

Malheureusement, certains aînés croient qu’il n’est plus nécessaire de visiter le dentiste ou d’adopter une hygiène buccale quotidienne rigoureuse parce qu’ils n’ont plus de dents ou parce qu’ils ne ressentent aucune douleur. Or, la bouche demeure la porte d’entrée des bactéries, des infections et de plusieurs autres maladies.

Résultat, plusieurs aînés souffrent d’une santé buccodentaire défaillante faute d’une bonne hygiène buccale.

Pourquoi adopter de saines habitudes buccodentaires?

La santé buccodentaire chez les aînés n’est donc pas à négliger, d’autant plus qu’elle est en lien direct avec différentes composantes de la santé globale.

Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), un Québécois sur dix âgé de 65 ans et plus s’abstient de manger des aliments à cause de problèmes buccaux et cette abstention est plus fréquente chez les aînés totalement édentés. Or, les aînés qui évitent parfois, ou souvent, des aliments à cause de problèmes à la bouche sont moins enclins à consommer quotidiennement 5 portions ou plus de fruits et de légumes et ils présentent un risque nutritionnel élevé.

Le fait d’avoir de la difficulté à ingérer certains aliments, par exemple dans le cas d’une inefficacité de la fonction masticatoire, a aussi un impact sur la santé. En effet, d’après différentes études, l’inefficacité de la fonction augmenterait les problèmes gastro-intestinaux et le risque de cancer.

Conseils pour une bonne hygiène buccale

De petits gestes simples peuvent aider les aînés à conserver une bonne santé buccodentaire.

Voici quelques conseils à mettre en pratique :

•Faites-vous examiner régulièrement par votre dentiste (au moins deux fois par année).

•Remplacez les dents perdues afin de prévenir les maladies parodontales, l’usure des obturations, la sensibilité des dents, ainsi que le cancer de la bouche, dont les premiers symptômes sont découverts lors des visites chez le dentiste.

•Gardez vos habitudes de nettoyage des dents après chaque repas et passez la soie dentaire aussi fréquemment que possible.

Source: La santé buccodentaire des aînés québécois, INSPQ, 2016