Redécouvrez l'UQAC

Pavillon sportif - Rendre l’activité physique et le sport plus accessibles

Chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine, des usagers de tous âges franchissent les portes du Pavillon sportif de l’UQAC pour venir pratiquer leur sport favori ou simplement entretenir de saines habitudes de vie. Qu’importe leur âge, leur condition physique ou leurs objectifs personnels, c’est entre les murs du Pavillon sportif qu’ils ont choisi de prendre soin d’eux et de leurcondition physique.

« Le sentiment d’appartenance envers le Pavillon sportif est très fort. Les usagers se sentent ici comme chez eux. Il y en a d’ailleurs qui s’entraînent ici depuis plus de 25 ans », souligne Marie-Claude Duchesne, responsable de la programmation et de l’administration du Pavillon sportif. En plus d’accueillir la communauté universitaire, le Pavillon sportif compte de nombreux usagers externes qui viennent s’entraîner en salle de conditionnement physique, qui participent aux diverses activités de mise en forme ou encore qui profitent des terrains de badminton, de tennis et de la piste de course intérieurs. Chaque été, de nombreux jeunes, en moyenne 300 par jours, profitent également des diverses infrastructures sportives de l’université lors des camps d’été. C’est donc dire que le Pavillon sportif de l’UQAC dessert l’ensemble de la population régionale. « Il est important pour nous de garder ce lien privilégié avec le milieu. On souhaite ainsi lui donner accès à l’université par le sport. Ça nous oblige notamment à suivre les tendances et à constamment nous adapter», soutient Marie-Claude Duchesne. Pour ce faire, l’organisation compte d’ailleurs sur le soutien financier de la Corporation d’aide au Pavillon sportif de l’UQAC (CAPS)qui y a investi plus de 2 M$ depuis sa création en 1985.

 Contribuer à l’enseignement et à la recherche

En choisissant de s’entraîner à l’UQAC, les usagers du Pavillon sportif soutiennent directement l’enseignement et la recherche universitaire. Les infrastructures et l’équipement sportif mis à leur disposition servent en effet à la formation de nombreux professionnels dont ceux en kinésiologie, en enseignement de l’éducation physique, ainsi qu’en physiothérapie, pour ne nommer que ceux-là. De la recherche est aussi réalisée sur place, sans compter que le Pavillon sportif est l’un des principaux employeurs étudiants sur le campus. Ce sont en effet les étudiants en kinésiologie qui assurent le service au centre de conditionnement physique, alors que ce sont des bacheliers de l’UQAC qui offrent les services spécialisés. Des étudiants universitaires sont aussi embauchés en grand nombre durant la saison estivale pour l’animation des camps d’été.

 Soutenir le développement du sport en région

La vie sportive de l’UQAC passe également par les Inuks, fiers représentants de l’université. Au total, ce sont trois équipes sportives qui évoluent sur le circuit universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec, soit en volleyball féminin division 2, en athlétisme et en cross-country. « Toujours en accord avec la communauté, l’université se doit d’assurer le développement vertical du sport en région en offrant la possibilité aux athlètes d’ici de continuer à évoluer dans leur sport tout en poursuivant leurs études au Saguenay–Lac-Saint- Jean », affirme Mme Duchesne.

Marie-Claude Duchesne,responsable de la programmation et de l’administration duPavillon sportif.