Plaisirs d'hiver

Qu'est que le skijoring?

Qu’est-ce qui mélange le ski de fond, l’adrénaline, et la course de chien? C’est le skijoring (ou ski joering), un loisir de plus en plus populaire au Québec. Attelé à son chien, le skieur de compétition doit effectuer différents parcours dans la forêt, le plus rapidement possible. Pour les amateurs de sensations fortes, cette course combine la vitesse, l’agilité et bien sûr, permet de partager un bon moment avec son pitou.

Si en été, de plus en plus de coureurs s’initient au canicross, l’hiver, c’est au tour du skijoring de faire sa place. À l’aide d’un harnais, les skieurs peuvent être tirés par leur animal. Si certains font des courses de compétition, d’autres le font seulement pour le plaisir, afin de découvrir une nouvelle façon de profiter de l’hiver, en bonne compagnie!

Tous les sports attelés connaissent une hausse de popularité fulgurante. En hiver, il est également possible de pratiquer le canicross, soit la course attelée, la trottinette des neiges attelée et également le fatbikejoring. Il est même possible de pratiquer le skijoring avec des chevaux! Bref, il existe une foule de variations afin d’adapter le sport à ses préférences.

La Fédération québécoise des sports canins attelés (FQSCA) souligne sur son site Internet que ce type d’activité peut amener plusieurs bénéfices autant aux animaux qu’à l’humain. «Les sports attelés sont la parfaite combinaison entre le bonheur de l’humain et le bonheur canin. Ils permettent de dépenser l’énergie physique et mentale de nos chiens, tout en développant un esprit d’équipe incomparable.»

Endroits pour le pratiquer au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Selon le site de la FQSCA, plusieurs parcs de la province permettent la pratique du skijoring dans leurs sentiers. Pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la fédération suggère deux endroits. Le premier est le club de ski de fond Dorval, à Alma, qui donne accès à certains sentiers, dans des plages horaires prescrites, pour les membres du FQSCA. Un tarif est demandé.

Accessible en tout temps, il y a également le centre plein air Bec-Scie, à la Baie, qui accueille les skieurs et leurs pitous. Un sentier de 4 km est aménagé, spécialement pour les adeptes de sports canins attelés. Un tarif est également demandé.

Où s’initier?

Si certains n’ont pas d’animal, mais aimeraient essayer ce nouveau sport, le rendez-vous au Saguenay-Lac-Saint-Jean est au Aventuraid, à Girardville, au nord du lac Saint-Jean, selon le site de Québec Aventure Plein Air. On retrouve parmi leur liste d’activité l’initiation au skijoring. 

Équipements nécessaires

Trois items sont nécessaires pour du skijoring réussi! Il suffit d’avoir en sa possession une ceinture de type harnais pour le skieur. Elle sert de point d’attache à la longe et offre un support pour le dos de l’humain. La longe est également essentielle. De type bungee, elle relie le skieur à l’animal tout en amortissant les coups. Finalement, le chien a lui aussi besoin d’un harnais, conçu pour qu’il puisse tirer le skieur, tout en étant confortable. Pour ce qui est des skis, des experts conseillent les skis de patin de moins d’1.5 mètre, afin de ne pas nuire à l’animal.

Le plus important est de vérifier si les animaux sont acceptés dans les sentiers que vous empruntez et de respecter les limites de vos compagnons. Alors qu’attendez-vous? Le skijoring vous apportera autant de bienfaits tout en vous permettant de tisser des liens solides avec votre animal.