Port de Saguenay

Plus de 200 délégués de l’industrie maritime à Saguenay

Du 9 au 12 septembre, Port de Saguenay sera l’hôte du Congrès annuel et de l’assemblée générale de l’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC), le plus important événement maritime au Canada. Plus de 200 hauts dirigeants des administrations portuaires du pays ainsi que différents partenaires et acteurs de l’industrie du transport maritime se réuniront pour l’occasion à Saguenay.

«Il s’agit d’un événement de grande envergure qui se déplace d’année en année à travers le pays. À Saguenay, c’est la deuxième fois que nous avons la chance d’en être l’hôte, la première remontant à 1995», rappelle Carl Laberge, directeur général de Port de Saguenay. 

«Il est évident que c’est une grande fierté pour nous d’accueillir tous ces gens qui gravitent dans l’industrie maritime. C’est l’occasion de leur faire découvrir la région du Saguenay – Lac-Saint-Jean ainsi que nos installations, mais c’est aussi une chance extraordinaire de permettre aux entreprises d’ici de venir échanger avec eux».

Un rendez-vous d'envergure

Sous le thème «Ancré dans le développement», le Congrès, qui se déroulera à l’OTL Gouverneur Saguenay, se veut avant tout une rencontre d’information et de réseautage permettant aux participants de faire le point sur les meilleures pratiques de l’industrie.

Des représentants des 18 administrations portuaires canadiennes s’y réuniront pour échanger, discuter et apprendre. Les conférences et panels de discussion prévus à l’horaire témoignent de la grande diversité des thèmes abordés : cybersécurité, innovation, numérisation, politique, environnement, etc.

«Nous travaillons à l’organisation de cet événement depuis maintenant un an. Nous sommes particulièrement satisfaits de la qualité des intervenants que nous avons réussi à avoir, dont certains sont de renommée internationale. Parmi la diversité des panels et présentations, il y aura aussi une forte présence régionale. Nous aurons entre autres Mathieu Ferland, producteur principal chez Ubisoft, qui parlera de collaboration multisectorielle. La Lieutenant-colonel Annie Malouin, commandante adjointe de la 3e Escadre, ARC Bagotville et Nathalie Lessard de Rio Tinto nous feront aussi profiter de leur expertise», souligne M. Laberge.

D’autres conférenciers de la région et d’ailleurs partageront également leur savoir, leurs idées et leur vision lors de cet important rassemblement annuel. Un panel sera d’ailleurs consacré au point de vue des partenaires. Il sera animé par des représentants de Métaux Black Rock, Arianne Phosphate et Énergie Saguenay.

Une occasion à saisir

Parmi le programme bien rempli du congrès, un cocktail de réseautage est prévu, le mardi 10 septembre, du côté du Hangar du Vieux Port de Chicoutimi. Si dans son ensemble l’événement s’adresse principalement à la communauté maritime du Canada, le cocktail est ouvert à tous. Selon Carl Laberge, il s’agit d’une occasion à saisir pour venir rencontrer les représentants des administrations portuaires canadiennes et partenaires du secteur du transport maritime. Il est possible de se procurer des billets au ACPA2019.ca

Port de Saguenay : moteur de développement économique

À l’aube du 61e Congrès annuel et de l’assemblée générale de l’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC) qui se déroulera en sol saguenéen, Port de Saguenay connaît un moment charnière de son histoire. Avec plusieurs grands projets sur la table, l’administration portuaire envisage l’avenir avec confiance et entend bien profiter de l’événement des jours à venir pour partager son enthousiasme.

«On a quelque chose d’unique à Saguenay. Un port maritime en eau profonde, ouvert à l’année, avec une zone industrialo-portuaire de 1000 hectares, sans compter une connexion directe avec les réseaux ferroviaires et routiers, ce n’est pas rien. Saguenay est une importante ville maritime canadienne, l’une des 18 administrations portuaires au pays», lance le directeur général de Port de Saguenay, Carl Laberge.

Jouant un rôle de premier plan en ce qui a trait au développement économique du Saguenay – Lac-Saint-Jean, Port de Saguenay dispose d’installations de qualité, d’une grande capacité d’accueil et d’entreposage, ainsi que d’une main-d’œuvre qualifiée. Il dessert l’ensemble du territoire régional et compte de nombreux partenariats avec plusieurs entreprises situées au quatre coins de la région 

Véritable porte d’entrée naturelle vers le Nord-du-Québec, il est aussi l’un des principaux ports d’importation au pays ainsi que l’un des principaux ports de croisière. 

«Le port de Saguenay se positionne comme un port public, le seul de la région. Il permet de soutenir l’économie régionale et d’attirer la grande industrie comme on le voit actuellement avec la forte concentration de projets industriels prévus au Saguenay – Lac-Saint-Jean, totalisant plusieurs milliards de dollars», soutient Carl Laberge.

L’Administration portuaire de Saguenay opère également le quai de Bagotville destiné au marché des croisières internationales. Ses infrastructures permettent d’accueillir les plus imposants navires au monde.

Potentiel de croissance

Fort d’une réputation dépassant les frontières canadiennes, Port de Saguenay compte poursuivre sa croissance au cours des années à venir. Étant un important chenal navigable de par sa profondeur et sa largeur, le Saguenay a entre autres la capacité d’augmenter son trafic de façon sécuritaire et écoresponsable.

«Le transport maritime est le moyen de transport le plus écologique. C’est celui qui consomme le moins d’énergie. Plus on s’en sert et plus on est gagnant. Il faut aussi savoir qu’actuellement le trafic navigable sur le Saguenay est très faible. On parle de 250 navires par an alors que le traffic était de 500 dans les années 80. On a la capacité de le développer davantage tout en respectant l’environnement et la faune», exprime Carl Laberge.

De part sa situation géographique fort enviable, ses infrastructures de qualité, mais aussi grâce à un contexte régional favorable et une main-d’œuvre disponible et qualifiée, Port de Saguenay connaît un potentiel de croissance extraordinaire. Dans un tel contexte, l’Administration portuaire de Saguenay ne peut qu’être confiante en l’avenir.