Planification financière et retraite

Un guide à votre portée

Question retraite a élaboré le Guide de la planification financière de la retraite, un outil téléchargeable très complet qui permet de répondre à l’ensemble des questions concernant l’épargne en vue de la retraite. L’information est facile à comprendre et fait ­véritablement le tour de la question, en commençant par la grande : combien devriez-vous épargner par année ?

La méthode de calcul proposée tient compte de cinq étapes : les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter, l’âge à laquelle vous prendrez votre retraite, vos objectifs de retraite, combien vous devriez épargner par année et, finalement, comment passer à l’action.

L’outil a été réalisé en tenant compte de l’ensemble des aspects importants de votre planification financière. On propose même une grille de budget que vous pouvez remplir directement sur votre ordinateur. Les calculs se font automatiquement, ce qui facilite d’autant l’exercice.

Au fil de la lecture, on vous propose différents trucs très simples pour maximiser vos épargnes, dont l’utilisation systématique... d’une tirelire. Un petit cochon.  Vous en avez un ? Ressortez-le. À la fin de chaque jour, déposez-y votre monnaie. «  Comme la monnaie comprend des pièces de 1 $ et de 2  $, vous serez surpris de la somme que vous accumulerez en quelques semaines. Chaque mois, déposez cet argent dans un compte REER ou dans un CELI.  » 

Ce sont ces deux outils traditionnels, le REER et le CELI, qui sont encore les plus utilisés dans une planification d’épargne en vue de la retraite. «  Il faut analyser quel outil est le meilleur pour chaque individu. La réponse ne sera pas la même pour tous. Plusieurs nouvelles tendances sont d’ailleurs intéressantes pour l’épargne. Les applications mobiles offrent aux utilisateurs de faire de la microépargne à même leurs comptes courants ou carte de crédit en chargeant des montants comme 0,25$ par transactions  », note Nathalie Bachand, présidente de Question retraite.

Le guide suggère aussi d’opter pour des cotisations mensuelles plutôt que de verser une seule cotisation importante à la fin de l’année. «  Parce que chaque mois, vous accumulez à l’abri de l’impôt des revenus de placement sur chaque dollar placé dans le REER, et aussi parce que vous profitez des variations des marchés financiers. Plus important encore, l’épargne systématique est souvent la meilleure pratique pour cotiser à son REER ou à son CELI, car cela se fait sans le stress financier de devoir trouver des liquidités plus importantes pour une cotisation annuelle de dernière minute. En ce sens, la gestion du budget est aussi grandement facilitée  », lit-on.

Prévoir l’imprévisible

Vous découvrirez dans ce guide des possibilités auxquelles vous n’avez probablement pas pensé, mais qui pourraient survenir et modifier vos plans. Par exemple, des problèmes de santé, des enfants arrivés tardivement qui demeureront encore avec vous à l’âge prévu de votre retraite, le fait de devoir vous occuper de vos parents, ce qui vous forcerait à quitter le marché du travail, des changements professionnels, etc.

Vous pouvez consulter le  Guide de la planification financière de la retraite   et le télécharger à l’adresse www.questionretraite.ca/outils.