Plaisirs d'hiver

Le Saguenay−Lac-Saint-Jean, paradis de la raquette

La région du Saguenay−Lac-Saint-Jean regorge d’endroits incontournables pour y faire de la raquette. Ce sport, qui peut se pratiquer autant seul, qu’en famille, ou entre amis, permet de prendre l’air tout en s’amusant. Certains préfèrent les sentiers battus, et d’autres adorent en sortir. Les choix de parcours dans la région sont infinis, mais voici quelques suggestions qui valent bien le détour !

Saguenay

Le parc des Monts-Valin est un endroit exceptionnel pour les amateurs de raquette. Les 77 km de sentiers permettent de se balader dans les plus hautes montagnes du Saguenay—Lac-Saint-Jean. La Vallée des Fantômes, nommée ainsi puisque les arbres ensevelis de neige rappellent ces êtres, est sans aucun doute son chemin le plus populaire. Il est de 3 km, et permet de se rendre au pic Dubuc. Pour vous y rendre, il est recommandé de réserver sa place dans un minibus sur chenilles qui apporte les visiteurs au début de cette randonnée. La location de raquettes y est également possible. Des frais pour l’accès au parc vous seront demandés.

Si vous préférez une activité gratuite, vous pouvez toujours vous rendre au Parc de la rivière du Moulin, qui offre 17 km de sentiers balisés. Les niveaux de difficulté de ces derniers vont de facile à très difficile. On peut louer de l’équipement à petits prix, et la location est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins.

Petit-Saguenay

Le sentier raconté,   Le monde enchanté de mon enfance, est une expérience unique à Petit-Saguenay.
Une famille voulant garder la magie de leur enfance a aménagé un chemin de raquette qui raconte une histoire. Dans ce parcours, on rencontre des sculptures, un lac avec un barrage, une caverne, des ruisseaux et six chutes. On traverse aussi plusieurs ponts couverts où sont exposés des photos et des poèmes d’artistes célèbres. En plus, les raquetteurs peuvent tomber sur un arbre de 200 ans, dont son tronc est en forme de «S». Dans ce parc, il y a en tout cinq sentiers de niveau difficile à intermédiaire. L’activité est gratuite, et 10 $ par personne pour une sortie avec un accompagnateur.

Alma 

À Alma, c’est plutôt vers le parc de la Pointe-des-Américains qu’il faut se tourner. Cet endroit rassemble près de 7 km de sentier pour débutants, donc l’endroit parfait pour commence ce passe-temps en famille. L’accès y est gratuit et une carte des sentiers est disponible au bureau d’information touristique de la municipalité.

Dolbeau-Mistassini 

Pour un tour du lac Saint-Jean complet, il faut arrêter dans le parc régional des Grandes Rivières du lac Saint-Jean pour y apercevoir des paysages à couper le souffle. Il y a en tout plus de 40 km de sentiers pour débutants et intermédiaires, donc, pour tous les goûts. Pour ceux qui préfèrent les activités plus rapides, il y a des chemins de moins d’un kilomètre, et certains plus longs. Le secteur Racine-Vauvert contient un sentier de plus de 15 kilomètres.