Le champ de tir de l’Association de Chasse & Pêche de Chicoutimi est situé dans le chemin des Ruisseaux, à Saint-Honoré.

Passion chasse

Une visite au champ de tir s'impose

Un chasseur responsable devrait toujours partir à la chasse avec une arme à feu bien ajustée. Pourquoi ? Pour chasser de façon sécuritaire, mais aussi pour éviter de blesser inutilement l’animal et l’abattre rapidement, ce qui lui évitera les longues souffrances.

Comme l’explique Claude Gaudreault, président de l’Association de Chasse & Pêche Chicoutimi, il est essentiel que chaque chasseur s’attarde à la préparation de son fusil en vue de la saison de chasse. La chaleur, l’humidité, la pluie et le transport sont autant d’éléments susceptibles d’affecter négativement les performances d’une arme à feu,  et ce, même si celle-ci a bien été entreposée. 

« Chaque tir effectué avec l’arme cause des vibrations, ce qui risque d’affecter les vis qui gardent le télescope en place et, par le fait même, d’altérer la précision de la carabine. Il peut aussi arriver que l’espacement entre le feu et la balle ne soit pas suffisant; dans un tel cas de figure, la balle ira dans toutes les directions. D’où l’importance de bien préparer son arme », fait valoir le président de l’Association de Chasse & Pêche Chicoutimi.

Que l’on soit un chasseur débutant ou d’expérience, la meilleure façon de s’assurer de la précision et de l’ajustement de son fusil demeure de se rendre dans un champ de tir. Ces endroits conçus spécifiquement à cet effet offrent un environnement sécuritaire, supervisé par des instructeurs bénévoles d’expérience. Les chasseurs et tireurs disposent de tables fixes pour s’exercer et les instructeurs peuvent les conseiller sur la façon d’ajuster leur arme; en plus de leur enseigner les bonnes techniques de tir et leur fournir des astuces pratiques sur la façon de tenir leur fusil.

«Au fil des ans, nous avons constaté au champ de tir que beaucoup de chasseurs et tireurs serrent leur carabine contre eux au moment de tirer, ce qui est une erreur, puisque le fait de serrer son arme contre soi enlève énormément de précision. La façon d’appuyer sur la détente joue aussi énormément sur le taux de succès des chasseurs», souligne M. Gaudreault, qui est instructeur bénévole au champ de tir, depuis 1981.

« Autre erreur fréquente, certains chasseurs optent inutilement pour des balles trop performantes pour le type de fusil qu’ils utilisent. Là encore, la précision de l’arme peut être affectée. Les instructeurs bénévoles du champ de tir peuvent conseiller les gens sur le type de munitions à acheter. »

Chaque tir effectué avec une arme à feu cause des vibrations, ce qui risque d’affecter les vis qui gardent le télescope en place et, par le fait même, d’altérer la précision de la carabine. D'où l'importance de bien ajuster son fusil en prévision de la chasse.

Le champ de tir en bref

Le champ de tir de l’Association de Chasse & Pêche de Chicoutimi est situé dans le chemin des Ruisseaux, à Saint-Honoré. Il existe depuis 1973. Des instructeurs bénévoles d’expérience y partagent leur passion pour la chasse et les armes à feu depuis plusieurs décennies. C’est le cas, entre autres, de M. Benoit Potvin, instructeur au champ de tir depuis sa création. Récemment, l’Association de Chasse et & Pêche Chicoutimi a perdu un instructeur émérite, M. Larry Chambers. Ce dernier a transmis sa science, ses techniques et sa passion à de nombreux instructeurs et chasseurs.