Chasse

Partez à la chasse l’esprit tranquille

Sophie Richard - Rédactrice publicitaire
Sophie Richard - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Alors que bon nombre d’individus se préparent à s’isoler dans les bois en vue de la saison de chasse, Airmedic rappelle l’importance de demeurer vigilant en forêt et de s’assurer d’être bien protégé en cas d’accident.

Chaque année, l’entreprise québécoise est appelée à intervenir pour secourir des chasseurs pour qui la partie de chasse prend une tournure pour la moins inattendue.  «D’année en année, nous avons à évacuer des chasseurs qui tombent de leur cache ou encore qui se sont tirés dans le pied, mentionne Carl Guérard, vice-président Développement des affaires et relations publiques chez Airmedic. Nous intervenons aussi régulièrement auprès de clients qui ont eu un malaise cardio-respiratoire », affirme ce dernier.

Le Saguenay – Lac-Saint-Jean, tout comme la Haute-Mauricie, est un territoire sur lequel Airmedic est particulièrement active en cette période de l’année. Le fait que plusieurs secteurs de chasse soient isolés, souvent sans accès par route carrossable, encourage les chasseurs de la région à se doter d’une protection pour assistance médicale en cas d’urgence.

«Personne n’est à l’abri d’un accident. Même lorsqu’on est jeune et en bonne santé, un malaise peut survenir, une mauvaise chute ou même une crise d’allergie, souligne M. Guérard. L’intervention d’Airmedic peut être nécessaire dans un cas aussi banal qu’une foulure de cheville. Si on est sur un terrain accidenté, sans accès pour les secouristes, comme c’est récemment arrivé à l’un de nos clients en randonnée sur les Chic-Chocs, Airmedic peut nous venir en aide», affirme-t-il.

Une protection qui vous suit partout

Bien que la région figure parmi les territoires où Airmedic est la plus régulièrement appelée à intervenir, l’entreprise offre ses services d’assistance et de transport médical aérien et terrestre à la grandeur du Québec , 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Avec pas moins de sept bases réparties aux quatre coins de la province, elle assure des interventions rapides et efficaces selon le niveau de gravité de la situation.

«La première chose que l’on recommande à nos clients, c’est d’avoir en leur possession un téléphone satellite ou un appareil Spot. Ils doivent être en mesure de nous rejoindre où qu’ils se trouvent», rappelle Carl Guérard. Une fois la communication établie avec le bureau central, ils sont rapidement pris en charge par un coordonnateur qui évaluera leur situation. C’est lui qui s’occupera de toute la logistique et de l’envoi d’une équipe d’intervention à partir de la base la plus près. Au besoin, il fera appel à d’autres intervenants comme  les autorités policières », explique-t-il.

Dans tous les cas, une équipe médicale est déployée sur place. Elle comprend un paramédical et une infirmière, supervisée à distance par un médecin. Une fois le blessé à bord de l’hélicoptère, ce dernier sera transporté vers le centre hospitalier le plus approprié, et non vers le centre hospitalier le plus près.

«Ce qu’on appelle la «golden hour» est décisive pour l’état de certains de nos clients. C’est pourquoi nous nous assurons de les transporter sécuritairement vers le centre hospitalier qui aura l’équipement et les spécialistes pour intervenir», précise M. Guérard.

Différents types de protections sont offertes par Airmedic, soient les protections Annuelle, Saisonnière ou Temporaire. Elles offrent toutes une prise en charge complète. Actuellement, un rabais de 20% est offert sur la protection Annuelle, individuelle. Partez à la chasse, l’esprit tranquille!