Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

L’ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS

Mettre fin au harcèlement au travail

La politique de votre entreprise est-elle confor­me aux nouvelles obligations en matière d’harcèlement au travail? Comment pré­venir et inter­venir en cas de harcèlement au travail? Les profes­sion­nelles agréées Colette Côté, CRHA et Marie-Josée Douville, CRHA feront le point sur le sujet, lors d’une conférence des plus atten­dues, qui se déroulera demain, au Salon Solutions RH.

Présenté par l’Ordre des con­seillers en ressources humaines agréés (CRHA), le Salon est le lieu par excellence pour s’informer sur les nouvelles pratiques et réglementations. «Cette présentation traitera des obligations de l’employeur, mais aussi des meilleures pratiques pour prévenir et gérer les situations de harcèlement. Il existe plusieurs ressources pour aider à maintenir un climat de travail favorable et prévenir les situations d’incivilité et de harcèlement», explique Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre. 

De fait, dans la foulée du mouvement #moiaussi, plusieurs entrepreneurs, employeurs et gestionnaires de petites et grandes entreprises se questionnent sur l’efficacité de leurs politiques de gestion des ressources humaines : sont-elles conformes et actuelles?

En faire une priorité

L’élaboration d’une politique se doit d’être claire, conforme et adaptée aux réalités de l’entreprise. «Cette politique doit agir en amont, mais aussi s’assurer que les mécanismes de règlements de conflit soient efficaces et rigoureux, soutient Mme Poirier. Il est primordial d’adopter une politique claire, mais aussi d’instaurer un climat de confiance afin que les employés se sentent écoutés s’ils portent plainte. Parce qu’un climat de travail sain va favoriser la productivité d’une entreprise.» 

Définir le harcèlement

Le harcèlement en milieu de travail peut se manifester sous différentes formes: abus de pouvoir ou d’autorité, langage cru, blagues grivoises, insultes, attitudes agressives, surveillance à outrance, fausses accusations, menaces ou encore des paroles et gestes à caractère sexuel.

La formation en matière de harcèlement au travail peut être un outil complémentaire à une politique. «Des ateliers portant sur la civilité, par exemple, peuvent s’adresser à l’ensemble du personnel et servir à mettre des balises et à mieux définir un code d’équipe», illustre Mme Poirier.

Une formation complète et un guide pour prévenir et intervenir en cas de harcèlement

En plus des ateliers, l’Ordre a mis sur pied le Programme de gestion en matière de harcèlement au travail. Cette formation propose une approche qui explore en profondeur le sujet du harcèlement en milieu de travail. Elle est répartie en quatre volets, dont les deux premiers sont ouverts au public (les deux autres étant réservés aux CRHA et CRIA). Ce programme vise à fournir des outils et des stratégies aux entre­preneurs et aux gestionnaires.

De plus, l’Ordre a lancé un nouveau Guide d’encadrement de la pratique professionnelle en matière d’enquête à la suite d’une plainte pour harcèlement qui établit les normes que doivent respecter les professionnels agréés de l’Ordre lors d’une enquête, et ce, qu’ils soient désignés par leur organisation ou mandatés à titre de con­sul­tants. «Derrière chaque talent, il y a un humain et il incombe à l’organisation de protéger et sou­tenir ses ressources humaines», d’affirmer Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre.

Renseignez-vous au : https://ordrecrha.org/

L’ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS

Trois astuces pour une saine gestion des ressources humaines

En tant que gestionnaire, entrepreneur ou dirigeant d’entreprise, êtes-vous à la recherche de solutions pour gérer efficacement vos ressources humaines? Vous êtes en quête d’astuces pour traverser la crise de la rareté de la main-d’œuvre? L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) vous invite à faire le plein de trucs concrets dans le cadre du Salon Solutions RH qui se tiendra, à Québec, les 8 et 9 octobre.

Avec ses 150 exposants et 20 conférences gratuites, petites comme grandes entreprises pourront bénéficier de conseils astucieux pour une saine et performante gestion des ressources humaines. En voici trois: 

Valoriser une approche proactive 

La gestion des ressources humaines s’amorce dès la première embauche. Elle s’adapte et se concrétise au fur et à mesure que l’entreprise grandit. La proactivité – et c’est encore plus vrai dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre – est un symbole de réussite. Pour Manon Poirier CRHA, directrice générale de l’Ordre, plus une entreprise
a travaillé en prévention et a su développer au préalable ses outils de gestion, meilleure elle sera en situation de crise. «La gestion des ressources humaines va bien au-delà du recrutement. Développer sa culture organi­sationnelle et savoir la commu­niquer permet de mieux faire face aux obstacles.»

Entre rétention et mobilisation 

Savoir recruter, c’est bien, mais savoir mobiliser son personnel, c’est mieux! Aujourd’hui, il n’est plus question de rétention du personnel, mais bien de mobilisation. Une personne engagée et mobilisée est la clé du succès de toute entreprise. «Un bon gestionnaire doit savoir guider ses employés tout en leur faisant confiance; c’est le jeu du juste équilibre», de préciser Mme Poirier.

Miser sur l’humain

Dans une société axée sur la performance, l’un des facteurs qui favorisera la mobilisation des employés est bien sûr de s’assurer de leur mieux-être au travail. Il importe également pour tout dirigeant de prendre le temps de clarifier les attentes envers chacun de ses employés et de bien définir les objectifs dans leur globalité. Être à l’écoute de leurs besoins et les impliquer dans les décisions sont quelques-unes des astuces qui vous permettront de relever le défi de la pénurie de main-d’œuvre. «Plus que jamais, il est primordial de miser sur l’humain, car nos employés sont le cœur et l’âme de nos entreprises», de conclure la directrice générale. 

Prenez part à ce rendez-vous et découvrez d’autres astuces! 

L’ORDRE DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES AGRÉÉS

Salon Solutions RH: À l’affût de stratégies efficaces en ressources humaines

Vous êtes à la recherche de solutions et d’outils pour faire face à la rareté de main-d’œuvre? Vous désirez développer de nouvelles pratiques pour mobiliser vos employés?

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés convie les dirigeants des petites et grandes entreprises, les gestionnaires et les entrepreneurs au Salon Solutions RH, les 8 et 9 octobre. Présenté pour la première fois à Québec, ce salon, conçu spécialement pour répondre aux défis et enjeux en matière d’attraction, d’intégration et de rétention de personnel, se veut un événement incontournable avec ses 150 exposants et sa vingtaine de conférences gratuites. 

L’humain d’abord

«C’est une véritable révolution qui secoue le monde du travail. Il ne faut surtout pas rester les bras croisés. Nous avons l’oppor­tunité de revoir nos pratiques de gestion, de valoriser les talents qui composent nos milieux de travail. C’est le moment de placer l’humain au centre des organisations», d’affirmer Manon Poirier, CRHA et directrice générale de l’Ordre.

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Les ressources humaines: un rôle clé au sein des organisations

Le marché du travail est en mouvance: des organisations peinent à recruter des candidats, d’autres sont à rattraper le virage numérique. Au cœur de cette métamorphose, le rôle du gestionnaire ou conseiller en ressources humaines est plus que jamais primordial, martèle l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA).

À l’occasion de son Salon Solutions RH, qui se déroulera les 8 et 9 octobre prochains, l’Ordre souhaite amener le monde du travail à se questionner sur les enjeux actuels et futurs. Dans le cadre de cet événement qui sera présenté pour la première fois à Québec, près de 150 exposants proposeront des solutions aux entreprises et une vingtaine de conférences gratuites seront présentées. «S’il y a un domaine qui s’est transformé ces dernières années, et qui se modifiera encore dans le futur, c’est bien la gestion des ressources humaines et c’est pourquoi les entreprises doivent s’adapter», soutient la directrice générale de l’Ordre, Manon Poirier, CRHA.

La capacité de s’adapter
Afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre et le déséquilibre démographique qui, selon les différentes études, pourraient perdurer jusqu’en 2026, les orga­ni­sations de toutes les sphères et de toutes les tailles doivent revoir, ou du moins, adapter leurs pratiques. «Il faut travailler en amont et à la planification d’outils et de solutions plutôt que d’être dans la réaction, comme c’est le cas actuellement au sein de plusieurs entreprises », recommande-t-elle. « Les PME devraient également s’adjoindre les services d’un CRHA, et ce, même si ce n’est que sous forme de rencontres occasionnelles.»

Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, il est essentiel de se pencher sur des stratégies sus­ceptibles de mobiliser davantage les travailleurs, mais ces questions suscitent de nombreuses réflexions.  C’est pourquoi tant les professionnels en ressources humaines, les gestionnaires de tous horizons que les dirigeants de PME ou de grandes organisations sont invités à participer et à assister au Salon Solutions RH. 

Développer la marque employeur
L’un de ces concepts est celui de la marque employeur. Pour attirer un candidat ou engager un em­ployé à long terme, les entreprises doivent miser sur leur «marque employeur», c’est-à-dire appliquer des techniques de gestion de marque à la gestion des ressources humaines, afin de recruter de nouveaux candidats ou de retenir de bons employés. 

Oubliez les stratégies de recru­tement conventionnelles : le recrutement est un processus de séduction. «Mais il doit être toujours cohérent avec vos valeurs organisationnelles et vos pratiques en entreprise», prévient la directrice générale de l’Ordre. 

Soutenir et valoriser
Tout comme ses membres, l’Ordre constate qu’une pression énorme est exercée sur les CRHA afin de combler les postes vacants. Or, c’est bien de recruter, mais il faut aussi augmenter ou normaliser le taux de rétention, insiste l’Ordre. C’est pourquoi il est nécessaire de veiller au bien-être des travailleurs: soutenir les gestionnaires et l’ensemble du personnel; valoriser l’engagement, la fidélité et les compé­tences, en plus d’être proactif en matière de sécurité et de santé au travail. Parce qu’un employé qui rayonne dans son champ de compétences fera à son tour rayonner l’entreprise.  

VOUS VOULEZ Y ALLER ?
Quoi :  Salon Solutions RH
Quand :  8 et 9 octobre
Où :  Centre des congrès de Québec
Infos :  
salonsolutionsrh.org