Moments inoubliables

Réussir son photobooth

Sources intarissables de souvenirs, les photos occupent une place importante dans nos vies. Ainsi, lors de chaque évènement marquant, on se fait un devoir d’immortaliser le moindre détail pouvant nous rappeler ces instants de bonheur.

C’est sans doute pour cette raison qu’on a vu apparaître au cours des dernières années, la tendance des «photobooths», une façon simple et amusante de prendre la pose au cours d’une célébration.

Qu’est-ce qu’un «photobooth»?
Le «photobooth» est, au sens propre, une cabine photographique, soit un endroit fermé dans lequel on pénètre pour se faire prendre en photo. Cependant, le terme «photobooth», tel qu’on l’emploie couramment, se rapporte davantage à un espace, voire un décor, devant lequel on prend la pose.

À quoi ça sert?
Que l’on fasse appel aux services d’un photographe professionnel ou que l’on utilise simplement un appareil photo installé sur un trépied, le «photobooth» permet aux invités, lorsque bon leur semble et sur une base volontaire, de venir se faire prendre en photo afin d’immortaliser l’instant.

Seuls, en duo ou en groupe, ils peuvent carrément lâcher leur fou devant l’appareil. D’ailleurs, divers accessoires sont généralement mis à leur disposition : chapeaux, fausses moustaches, cadre format géant, bâtonnets avec bouches en carton, etc.

Cela donne généralement lieu à des images empreintes de folie, de pur bonheur et d’émotions. De précieux souvenirs pour les fêtés!

Inscrivez quelques règle à suivre:
1. Devant l'appareil, timide je ne serai pas;
2. Du plaisir, j'aurai sans compter;
3. Des folies, j'oserai;
4. Aucune photo je ne supprimerai.

L’ABC d’un «photobooth» réussi
Pour aménager un espace de type «photobooth», il vous faut relativement peu de chose. L’essentiel : un appareil photo sur trépied, afin que les réglages ainsi que le cadrage soient déjà ajustés, ou un photographe dont le mandat est d’assurer le service du «photobooth».

Ce premier élément étant réglé, on peut s’attarder au décor. Idéalement, on prévoit un espace d’un minimum de six pieds de large afin de permettre à plusieurs personnes d’y prendre place.

On peut aménager le coin photo directement devant un mur de couleur unie ou s’équiper d’une installation tubulaire nous offrant plus de possibilités quant à son lieu d’installation.

Dans un cas comme dans l’autre, on crée un décor somme toute assez épuré s’inspirant de la thématique de la fête (champêtre, voyages, casino, princesse, etc.). Des rideaux colorés ou quelques objets décoratifs déposés par terre suffisent à créer l’ambiance.

On pense maintenant aux accessoires qui permettront aux invités de s’amuser devant l’appareil photo. Pour une fête d’enfants, on peut, par exemple, installer un panier rempli de costume de toute sorte. Par contre pour un mariage ou un 60e anniversaire, quelques accessoires peuvent très bien faire l’affaire.

Il peut s’agir d’accessoires à revêtir, comme un chapeau ou une cape; à tenir dans nos mains, comme des lunettes ou une fausse moustache en papier installées au bout d’un bâton; ou à suspendre, comme des écriteaux sur lesquels sont inscrites des onomatopées.

On les place bien en vue dans un coffre ou sur une table disposée à côté de l’espace photo et on laisse les invités faire leur choix.