Famille

Les grands-parents: une influence positive sur les enfants

Parfois négligée, il est maintenant prouvé que l’influence des grands-parents est très positive pour le développement des enfants. Un récent rapport de l’Institut Vanier démontre que l’influence des grands-parents sur les enfants est non seulement bénéfique, mais qu’elle encourage aussi l’adoption de comportements sociaux positifs et favorise un plus grand engagement scolaire. Leur rôle prend de plus en plus d’importance, lorsqu’ils sont plus près de la famille et ce, plus longtemps. Dans le sondage Vanier, 78 % des grands-parents admettaient qu’ils sont impliqués dans la vie de leurs petits-enfants.

Avec les technologies, même les grands-parents de l’extérieur peuvent rester en contact avec leurs descendants, ce qui fait qu’il n’y a plus d’excuse pour ne pas se parler. Même à des centaines de kilomètres, les enfants peuvent appeler et même voir leurs grands-parents grâce aux appareils mobiles. Plusieurs utilisent des logiciels tels que Skype, qui permet aux enfants de les voir tout en parlant.  La ligne téléphonique est toujours aussi populaire, même si elle est plus classique. Plusieurs grands-parents auraient la motivation d’utiliser les technologies pour justement être capables d’entrer en contact avec leurs petits-enfants.

En plus, ils vivent de plus en plus vieux, ce qui fait qu’ils gardent leur rôle de plus en plus longtemps. Les grands-mamans ont une espérance de vie plus longue que celles de leur compagnon. Selon les résultats du sondage Vanier de 2016, une grand-mère maintiendrait son rôle en moyenne pendant 24.7 années, tandis que ce serait 18.9 ans pour les grands-pères. 

Une source de soutien affectif

Que ce soit par du gardiennage, de l’accompagnement lors d’activité scolaire ou encore avec des vacances annuelles, les grands-parents prennent un rôle de plus en plus important dans leur famille. Ils sont souvent une source de réconfort et de stabilité pour leurs progénitures. 

Ils assument plusieurs chapeaux, sans parfois s’en rendre compte. Ils sont, par exemple, les porteurs de l’histoire de la famille et des traditions familiales. 

Favorable pour tous

Les grands-parents ne sont pas seulement bons pour les enfants, mais ils aident aussi grandement les parents. Dans le sondage de l’institut Vanier, en 2016, 28 % des parents disaient avoir recours aux grands-parents, à un membre de la famille ou une gardienne d’enfants pour les soins de leurs enfants. Ils sont une source d’aide, de réconfort et de conseil inépuisable. Ils sont passés par où vous passez eux aussi! 

Pour les grands-parents il est également bon d’avoir des petits-enfants! Selon des experts, cela diminuerait les symptômes dépressifs, les signes de stress et les risques d’Alzheimer. En plus, les enfants les font bouger, à force de courir, grimper, jouer et sauter, ce qui les garde en forme. De plus, tout l’amour qu’ils partagent avec ces petits êtres est sans aucun doute bénéfique, autant pour les petits que les grands!