La Coop Agri-Énergie de Warwick
La Coop Agri-Énergie de Warwick

Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

L’Effet COOP 2020: des retombées majeures pour le Québec

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Force est de constater que la pandémie porte un dur coup à l’économie et continuera d’affecter plusieurs secteurs d’activité pour encore un moment. Le modèle d’affaires coopératif et mutualiste fonde ses décisions sur des valeurs de démocratie et de transparence. En mobilisant une communauté, il crée ainsi des entreprises plus pérennes, le succès de celles-ci étant lié à une responsabilité accrue et à l’innovation.

L’Effet COOP d’Ôrigine artisans hôteliers: s’unir pour mieux traverser la crise 

Auparavant connue sous le nom d’Hôtellerie Champêtre, Ôrigine artisans hôteliers célèbre cette année son 30e anniversaire. La coopérative, qui regroupe à ce jour 35 établissements indépendants de propriété 100% québécoise, a vu le nombre de ses membres croître de 60% au cours des derniers mois. En temps de crise, les hôteliers ont pressenti que l’union faisait la force et qu’ils se relèveraient plus vite et mieux ensemble pour assurer leur relance.

«Le réseau Ôrigine nous permet d’obtenir l’effet d’un réseau hôtelier à saveur québécoise, tout en conservant notre identité propre», témoigne Éric Larouche, propriétaire de l’Auberge des îles et de l’Hôtel Chicoutimi. «Le soutien et l’accompagnement proposés passent entre autres par des forums d’entraide et une campagne publicitaire commune. Collectivement, il est possible de faire plus avec moins», note Isabelle Gagnon, directrice générale d’Ôrigine.

Le Baluchon, éco-villégiature, membre de la coopérative Ôrigine artisans hôteliers

L’Effet COOP d’Agri-Énergie: lutter contre les changements climatiques

Construite et opérée par la Coop Carbone, une organisation qui travaille au déploiement de projets de biométhanisation agricoles coopératifs, la Coop Agri-Énergie Warwick représente la toute première – et non la dernière – initiative du genre au Québec. Elle réunit une dizaine de producteurs qui généreront du gaz naturel renouvelable à partir de lisiers et de fumiers de bovins laitiers mélangés à des matières organiques résiduelles d’entreprises du secteur.

Si la Coop Carbone souhaite répliquer le modèle ailleurs en province, elle table beaucoup sur les avantages de la coopération dans sa lutte contre les changements climatiques. Pour son président-directeur général, Jean Nolet, «il faut mettre les producteurs au centre du projet et il n’y a pas meilleure façon qu’en créant une coopérative. Ça va leur appartenir et ils auront entre leurs mains sa destinée. Elle va fonctionner puisque c’est dans leur intérêt.»           

L’Effet MUTUALISTE de Beneva: devenir la plus grande mutuelle d’assurance au Canada

Le 1er juillet, La Capitale Assurance et services financiers et SSQ Assurance ont choisi de combiner, d’égal à égal, leurs forces afin de devenir la plus grande mutuelle d’assurance au Canada. Propulsées par des valeurs communes d’entraide, d’excellence et de partage, les entreprises unies sous l’appellation Beneva comptent plus de 3,5 millions de membres et clients et les actifs sous gestion de la mutuelle se chiffrent à quelque 20 milliards de dollars.

«Une mutuelle place les gens au cœur de ses préoccupations. Guidée par ses valeurs, elle travaille d’abord et avant tout dans l’intérêt de ses membres et de sa communauté, affirment Jean St-Gelais, président du conseil d’administration, et Jean-François Chalifoux, président et chef de la direction. À l’inverse d’une compagnie cotée en bourse, la mutuelle a l’avantage du temps et de la patience; elle peut miser sur le long terme au bénéfice de ses membres.»

Jean St-Gelais et Jean-François Chalifoux

À L'HEURE DU DÉPART, GASTON BÉDARD LAISSE UN MOUVEMENT TOURNÉ VERS L'AVENIR

Le président-directeur général du CQCM, Gaston Bédard

À la direction générale du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) depuis huit ans, l’heure du départ a sonné pour Gaston Bédard. Sous son égide, l’organisme alors présidé par Mme Monique F. Leroux, aura effectué un virage déterminant en déployant, en 2015, une planification stratégique. En réponse à la pandémie et de concert avec les membres, M. Bédard aura également mené un vaste plan de relance pour le mouvement. «C’est avec fierté que je laisse une organisation saine et en pleine effervescence. Les coopératives et les mutuelles québécoises nous permettent de prendre en main notre économie. Ces entreprises, pérennes et rentables, favorisent le maintien de nos emplois et de nos entreprises chez nous, et ce, au bénéfice de nos collectivités. D’autres projets d’envergure pour soutenir l’économie de proximité tels que la marque ICI COOP des coopératives d’alimentation, ou encore le chantier Chez moi pour la vie du Réseau de coopération des entreprises d’économie sociale en aide à domicile, témoignent de la grande mobilisation du mouvement», relate-t-il, satisfait du chemin parcouru et confiant en l’avenir.

Pour découvrir d’autres initiatives et témoignages: www.effet.coop

Rédaction: Johanne Martin