Le Québec de demain automne 2018

Le Québec de demain

À deux semaines du scrutin général pour renouveler le mandat des 125 députés de l’Assemblée nationale, plusieurs électeurs n’ont pas encore décidé pour qui ils voteront. Le débat de jeudi a sûrement contribué à faire pencher la balance en faveur d’un chef ou d’un autre dans l’esprit de certains, mais il y a fort à parier que celui du 20 septembre convaincra d’autres indécis. Dans toute élection, il y aura toujours un faible pourcentage d’électeurs qui hésiteront jusqu’à la dernière minute dans l’isoloir avant d’arrêter leur choix.

Voterez-vous pour le chef ou pour le candidat? Pour l’idéologie du parti ou pour son programme? Certaines organisations attendent que les partis en lice se prononcent sur des enjeux bien précis qui les concernent avant de donner ou non leur appui. Syndicats, ordres professionnels, mouvements sociaux et autres groupes d’intérêt ont des revendications qu’ils jugent essentielles pour définir le Québec de demain. 

Plusieurs organisations ont déposé des mémoires dans lesquels ils posent des questions et prennent clairement position dans une problématique donnée. Pour eux, des changements importants s’imposent pour faire évoluer notre société. Santé, éducation, transport collectif, développement durable, immigration, solidarité sociale, équité salariale et bien d’autres sujets alimenteront les promesses électorales jusqu’au 1er octobre.

Groupe Capitales Médias (GCM) a voulu donner une voix à quelques-uns de ces groupes pour leur permettre d’exprimer leurs attentes envers ceux et celles qui aspirent à former le prochain gouvernement. Publié dans les six quotidiens de GCM et diffusé sur leur application et leur site web respectifs, ce dossier spécial retiendra à coup sûr l’attention de nombreux candidats. L’avenir nous dira s’ils sauront en prendre acte.

Dans ce cahier, nous vous proposons aussi un jeu questionnaire pour tester vos souvenirs sur quelques débats qui ont enflammé les conversations au cours des élections des 15 dernières années. À vous de vous prêter au jeu.