Festival des Couleurs du Fjord

Le début d’une grande histoire

La nouvelle entité du Festival qui a pris son envol l’année dernière, se concrétise cette année avec la présence d’un tout nouveau président, M.Réjean Fortin. Biologiste de carrière et environnementaliste, Réjean Fortin s’est toujours beaucoup impliqué auprès d’organismes communautaires pour lesquels il voue un grand respect. Musicien à ses heures, le milieu artistique et la création l’interpellent beaucoup. « Je m’intéresse à toutes les formes d’art, notamment à la peinture et aux artistes peintres qui traduisent nos états d’âme dans leurs toiles », mentionne le président.

Le rôle de ce dernier est d’assurer la coordination et la concertation entre les trois symposiums du Bas-Saguenay afin que chacun d’eux puisse rayonner à leur façon tout en bénéficiant du support et de l’appui du Festival des Couleurs du Fjord (FCF). 

L’organisme à part entière que forme le FCF, est désormais regroupé sous un seul et même Conseil d’administration qui est régi par des règlements généraux. Cet organisme, chapeauté par Réjean Fortin, permet de regrouper les forces et d’effectuer des actions à grand déploiement. « Cette nouvelle entité apporte un second souffle aux symposiums, qui chaque année, font vibrer le Bas-Saguenay. Nous souhaitons propulser le Festival dans le temps en réunissant nos forces », souligne M. Fortin. D’ailleurs, le Conseil d’administration prévoit se réunir (Lac à l’épaule) cet automne, dans le but d’établir un plan stratégique de croissance pour les prochaines années. Les partenariats avec le milieu permettent également au FCF d’avoir accès à des ressources plus pointues, ce qui facilite la logistique et l’organisation de l’événement. En outre, on ne peut passer sous silence l’implication de partenaires financiers. « Sans eux, le gros bateau ne pourrait flotter, ils sont très importants et nous sommes très reconnaissants de leur engagement », souligne Réjean Fortin. 

La création de ce projet commun qu’est le FCF, exige une certaine réorganisation pour arrimer chacun des symposiums. « Je suis entourée d’une équipe exceptionnelle qui veut amener l’eau au moulin et qui travaille ensemble, main dans la main, et ce, malgré les compromis qu’ils doivent faire », ajoute M. Fortin.  

À tous, bon festival!