Chasse

Le champ de tir, prêt à recevoir les chasseurs de la région

Sophie Richard - Rédactrice publicitaire
Sophie Richard - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Le champ de tir de l’Association chasse et pêche Chicoutimi – Saguenay est ouvert depuis le 22 août dernier, et déjà, on note une hausse de l’achalandage par rapport au début des activités des années antérieures. Président de l’association, Claude Gaudreault y voit là un signe encourageant; de plus en plus de chasseurs comprennent combien il est important de vérifier et d’ajuster leurs armes avant la chasse, tout comme il est judicieux de s’entraîner au tir pour maximiser ses chances d’atteindre le gibier.

«Il y a de plus en plus de chasseurs qui viennent au champ de tir, note Claude Gaudreault. Il y a les habitués, mais il y a aussi de nouveaux venus et de jeunes chasseurs. On a même des gens de Québec qui se déplacent chez nous parce que nous avons un champ de tir plus long (310 mètres) que celui de Québec», exprime-t-il.

Pour seulement 25 $ (coût d’adhésion à l’association), les membres peuvent venir s’exercer au tir et ainsi gagner en confiance et en précision, mais ils peuvent également profiter de plusieurs autres services.

«Sur place, nous avons des bénévoles passionnés et expérimentés, dont des techniciens-ajusteurs qui peuvent aider les chasseurs à ajuster leurs armes. Ils peuvent aussi les conseillers sur les techniques de tir tout en  leur partageant leurs connaissances», soutient M. Gaudreault.

Toujours selon ce dernier, il ne faut pas attendre à la dernière minute pour vérifier son équipement. Afin d’éviter de mauvaises surprises ou un tir raté, il est important de faire le nettoyage et l’ajustement de son arme et de ses composantes le plus tôt possible.

«Avec le transport, l’entreposage et la chaleur, il est possible que certaines vis se desserrent sous le fût, sous la crosse ou même sur le télescope. Ce simple petit détail peut faire en sorte qu’on rate notre cible ou qu’un blesse inutilement un animal. Il y a aussi le nettoyage de la chambre et d’autres éléments qui doivent être vérifiés avant la chasse», soutient M. Gaudreault.

Il est possible de procéder à ces vérifications et ces ajustements au champ de tir ou encore chez un détaillant d’armes à feu.

COVID-19

L’Association chasse et pêche Chicoutimi – Saguenay a pris toutes les mesures nécessaires pour pouvoir continuer d’opérer malgré le contexte actuel lié à la COVID-19. Ainsi, pour la saison 2020, le port du masque est obligatoire pour circuler au champ de tir tout comme le lavage des mains. Par ailleurs, les sourdines ne sont plus fournies, mais des bouchons sont en vente sur place. Les visiteurs ne sont pas admis à l’intérieur et lorsque toutes les tables de tir sont occupées, les autres tireurs doivent attendre à l’extérieur. Finalement, en cas de fort achalandage, il y aura rotation des tireurs aux 15 minutes.

 «On invite les gens à arriver tôt, rappelle M. Gaudreault. Tout est en place pour s’assurer que chacun puisse avoir son moment à la table de tir, dans un cadre sécuritaire. Nos équipes d’ajusteurs prennent aussi les précautions nécessaires pour manipuler les armes à feu», soutient-il.

Le champ de tir est ouvert jusqu’au 24 septembre, tous les soirs, du lundi au vendredi, de 16 h à 19 h, et les samedis et dimanches, de 10 h à 16 h. Notez que le lundi 7 septembre, en raison de la fête du Travail, le champ de tir sera exceptionnellement ouvert de 10 h à 16 h.