Centre de l'audition & acouphène

L’acouphène, un trouble persistant et envahissant

Imaginez un sifflement ou un bourdonnement constant à l’oreille, 24 h sur 24 h. Envahissant, n’est-ce pas? C’est pourtant ce que cause l’acouphène, un ensemble de bruits entendus qui ne sont pas liés à une condition psychiatrique. L’acouphène est un trouble de la santé auditive ressenti par près de 15% de la population, dont de plus en plus de jeunes.

D'intensité souvent variable, l’acouphène est un son qui n’a pas de source externe et qui est produit par le système auditif. Il peut prendre différentes formes selon le sujet : certains le décrivent comme des sifflements stridents à haute fréquence, d’autres entendent des bourdonnements plus graves, ou un crépitement similaire à celui du beurre dans la poêle. Plusieurs personnes ont aussi décrit un bruit de tambour suivant le rythme cardiaque. Chose certaine, il n’y a absolument rien de festif dans cette cadence en continu qui vous poursuit du lundi au dimanche…!

L’acouphène en exemple :

  • Sifflements
  • Bourdonnements
  • Tambourinements
  • Cliquetis
  • Crépitements

Il est donc nécessaire d’agir et demander un diagnostic auprès de professionnels lorsqu’un son, d’apparence banale et inoffensive, vient altérer de façon importante notre qualité de vie. En effet, l’acouphène est une petite bête bien sournoise et peut avoir des conséquences importantes sur le plan physique et psychologique. En plus de diminuer la concentration et le sommeil, l’acouphène peut-être une source de stress et d’anxiété pour certaines personnes. Des conditions qui, à la longue, viennent affecter directement l’humeur quotidienne de celles-ci.


L’acouphène : autant de sons que d’origines

L’origine la plus fréquente de l’acouphène est liée à un dommage auditif ou une exposition excessive à de la musique forte ou bruit. À cet égard, une étude de réalisée auprès de musiciens d'orchestre publiée dans l'International Journal of Psychophysiology révèle que près de 20 % d’entre eux connaissent des problèmes d’acouphènes.

Au-delà de la surexposition au bruit, les habitudes de vies et certaines causes médicales et psychologiques viennent aggraver l’acouphène. Citons en exemple la caféine, l’alcool et le tabac qui nuisent directement au processus de régénération des cellules auditives. Les otites, les labyrinthites, la perforation de tympans, la surdité, les traumatismes crâniens peuvent aussi amplifier l’acouphène en se joignant à la longue liste des facteurs aggravants qui regroupent aussi le stress, l’anxiété, l’hypocondrie et la fatigue généralisée.

Il y a un dénominateur commun avec toutes ces causes et facteurs : il est important de faire évaluer la cause de votre acouphène afin de détailler l’état de votre système auditif et d’éliminer la probabilité d’autres causes médicales possibles. En effet, l’acouphène n’est pas une maladie, c’est avant tout un symptôme.

Une fois pris en charge, le pronostic à long terme de l’acouphène est excellent. Pour plus d’information, Le Centre de l’audition & acouphène peut vous accompagner à toutes les étapes avec son équipe multidisciplinaire composée d’ORL, d’audiologistes, d’audioprothésistes et d’un neuropsychologue spécialisé en acouphène. (1 800-787-3483)