LA Maison de soins palliatifs du Saguenay

Une philosophie d'intervention axée sur le bien-être de la personne

La personne malade en fin de vie accueillie à La Maison de soins palliatifs du Saguenay est au centre de toutes les interventions et guide les actions du personnel et des bénévoles.

«Les soins offerts à La Maison visent le soulagement de la douleur, de la souffrance et assure le plus grand confort possible à l’usager en accompagnant sa vie jusqu’à la  n. Aucun traitement n’est administré pour prolonger ou abréger la vie. Ce que nous offrons, ce sont des soins personnalisés qui apaisent la souffrance globale par le soulagement des symptômes et par des soins de base dispensés avec respect et bienveillance», explique Mme Esther Girard, coordonnatrice des soins infirmiers à La Maison de soins palliatifs du Saguenay.

«Notre objectif est de conserver ou d’améliorer la qualité de vie. Ainsi, nous permettons à la personne d’être accompagnée de façon significative dans cette dernière étape, tout en l’ai- dant à trouver un sens à sa souffrance et à sa vie. Dans cette optique, nous avons créé un environnement physique favorisant le confort et portons une attention particulière aux attentes et besoins de l’usager et de ses proches.»

Mme Esther Girard, coordonnatrice des soins infirmiers à La Maison de soins palliatifs du Saguenay.

Intervention auprès des familles et des proches                    

Chaque maladie a son histoire et il en va de même des individus. Chaque famille vit différemment la perte d’un être cher. C’est pourquoi La Maison de soins palliatifs du Saguenay intègre d’entrée de jeu la famille et les proches de ses usagers.

«L’expérience nous a démontré que la famille et les proches ont un grand be- soin de support, d’écoute, d’aide psychosociale et spirituelle. C’est pourquoi notre personnel apporte son soutien à la famille et aux proches a n de leur permettre d’accompagner, le plus sereinement possible, leur malade dans les derniers moments. D’ailleurs, les intervenants reçoivent des formations pour être en mesure d’apporter leur aide et leur soutien aux personnes qui le désirent», souligne Mme Girard.

«L’accompagnement offert permet aux proches de s’adapter à cette nouvelle réalité dans leur vie. Nous savons que la fin de vie pour une personne dont on prend soin depuis plusieurs mois ou plusieurs années, est une étape difficile. Les passages de la vie à la
mort sont toujours difficiles ; toute aide et toute présence réconfortante apportent un soulagement, un bien-être et un soutien rassurant. Chaque personne étant unique, la démarche d’adaptation est propre à chacun. Il n’y a pas de bonne mort ou de mort idéale. Chacun vit cette ultime étape à sa façon et à son rythme.»

Plus que des soins: un milieu de vie
Offrir des soins de qualité et personnalisés qui soulagent les souffrances, sans hâter ni retarder la mort, aider les personnes en fin de vie à conserver la meilleure qualité de vie possible et offrir à ses usagers et leurs proches le soutien nécessaire, telle est la philosophie qui dicte chaque action à La Maison de soins palliatifs du Saguenay.


LES ENGAGEMENTS DE LA MAISON DE SOINS PALLIATIFS DU SAGUENAY ENVERS LES USAGERS SONT LES SUIVANTS:                                                                                                            

• Loger, nourrir et soigner gratuite- ment les personnes admises ;               

• respecter la qualité de vie de la personne malade, telle que définie par celle-ci ;

• assurer une surveillance générale de l’état physique et psychologique de l’usager ;

• assurer la sécurité de l’usager ;

• participer à l’élaboration, à la réalisation et à la réévaluation du plan d’intervention;

• assurer au malade, la présence d’un personnel qualité ;

• fournir à la personne malade, tous les soins requis par son état ;

• une confidentialité à toute épreuve touchant les usagers et leurs proches ;

• assurer à l’usager l’intimité qu’il désire avoir ;

• respecter les croyances de l’usager et lui faciliter le support spirituel, moral ou religieux qu’il souhaite.