Luc Cyrenne (à gauche) est accompagné de Jean-François Nadeau, dans le rôle de coprésident d'honneur de la 39e campagne de sollicitation de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils posent ici avec Marie-Karlynn Laflamme et Martin Saint-Pierre, de Centraide.

La force d'une région

S'impliquer pour les gens de la région avec Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean

La 39e campagne de sollicitation de Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean bat son plein. Son objectif, cette année, est colossale, alors que l’organisation espère amasser 2 250 000 $. En 2018, l’argent recueilli avait soutenu près d’une centaine d’organismes de la région.

C’est la première fois que Luc Cyrenne, directeur de projets, développement économique régional de Rio Tinto accepte la coprésidence d’honneur de la campagne de Centraide-Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pour lui, 2019 était le moment en or pour s’impliquer auprès de sa communauté, car il a pu constater les bienfaits qu’apporte l’organisme dans sa région. Il prenait place, depuis trois ans, au comité des grands donateurs chez Centraide. Cette année, il est accompagné dans son rôle par son collègue Jean-François Nadeau, des Projets stratégiques, Opération Atlantique. 

Des gens de partout

M. Cyrenne n’a qu’un objectif en tête et c’est de faire de cette campagne un succès. Il est fier de s’impliquer dans une mission qui aide réellement les gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il souligne que la division régionale de Centraide aide près d’une centaine d’organismes, tous situés dans la région. «Ils ne sont pas seulement à Saguenay ou à Alma. Ils sont aussi en périphérie, dans des plus petites municipalités comme La Doré, Girardville ou Ferland-et- Boilleau», ajoute-t-il. Centraide vient aider ces municipalités à travers différents services essentiels, comme le transport, la nutrition ou la création de lieux sécuritaires lorsque des maisons des jeunes. 

Une personne sur quatre dans le besoin

Le directeur de projets insiste aussi sur le fait que Centraide n’aide pas seulement les sans-abris, alors que l’aide peut être nécessaire dans le quotidien de n’importe qui. «Dans la région, une personne sur quatre va chercher de l’aide à un organisme soutenu par Centraide. Que ce soit à cause de soucis dans son couple, avec les enfants ou la maladie, parfois l’argent ne peut régler le problème. Dans ces cas-là on a peut-être besoin d’être orienté, conseillé ou écouté», relate-t-il. Dans la dernière année, Centraide a aidé près de 72 000 personnes dans la région, à travers les 98 organismes qu’elle soutient. M. Cyrenne note : «Une personne sur quatre, ça fait qu’on est tous touchés de près ou de loin par cette aide. Contribuer à Centraide, c’est également y bénéficier.»

Une année charnière pour Rio Tinto

Cela fait maintenant plus de 38 ans que Rio Tinto soutient Centraide dans sa campagne. Mais, c’est la première fois que deux de ses employés acceptent la coprésidence d’honneur, ce que l’entreprise a décidé de souligner en grand. Pour chacun des dons des employés, Rio Tinto va égaler le don, jusqu’à concurrence de 300 000 $.