Hatch: travailler en région tout en brillant à l’international

COLLABORATION SPÉCIALE / Rester dans le confort de sa région tout en travaillant sur des projets internationaux est possible, pour les employés de la firme de génie-conseil Hatch. Installée à Arvida depuis l’an dernier, la firme a décidé d’implanter son troisième bureau québécois sur le sol arvidien pour se rapprocher des ressources de la région.

«Il a beaucoup de potentiel, ici, à Saguenay. On travaille en région, mais on peut participer quand même aux projets d’envergure provinciale, nationale et internationale. C’est un bon noyau de ressources», a expliqué le directeur de la succursale, Michel Bouchard. L’homme qui travaille pour Hatch depuis plus de 10 ans, croit en l’expertise que l’on peut trouver en région. «Nos employés ne brillent pas seulement au Saguenay, mais partout dans le monde», a-t-il soulevé.

L’entreprise se démarque grâce à son expertise reconnue. En développant un Centre d’excellence en aluminium, Hatch se démarque maintenant grâce à ses connaissances sur le matériau. L’entreprise a d’ailleurs participé au projet d’AP60, dans le Complexe Jonquière, qui utilise la technologie la plus avancée à ce jour. «Nous investissons énormément dans les technologies, ce qui nous permet de nous démarquer sur le marché», a commenté le directeur. C’est aussi grâce aux technologies de communication avancées que les différents employés peuvent collaborer et même, à des milliers de kilomètres.

De plus, le directeur de la succursale est fier que l’entreprise excelle dans la conception fondamentale. «Chez Hatch, on peut faire un projet de A à Z. Ce n’est pas toutes les firmes qui peuvent faire ça», a soutenu M. Bouchard. Hatch participe à des projets de différentes envergures, qui peuvent aller de 100 000 $ à 2 milliards de dollars.

Un défi de main-d’œuvre touche actuellement la compagnie, alors qu’elle est en pleine expansion. D’ici l’an prochain, le nombre d’employés du bureau d’Arvida, qui est actuellement de 24 employés, pourrait doubler. «Nous cherchons toujours des personnes intéressées à travailler dans la région. Nous approchons les jeunes, nous allons dans les écoles. Nous avons créé des programmes de stage afin de les intéresser», a insisté le directeur de la succursale. Prochainement, des bourses d’études seront mises sur pied pour motiver les étudiants à s’orienter vers l’entreprise.