Le Quotidien
Contenu commandité
Unis grâce aux valeurs de solidarité

Fondation Sur la pointe des pieds

Unis grâce aux valeurs de solidarité

Myriam Arsenault - Rédactrice publicitaire
Myriam Arsenault - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
C’est avec un grand plaisir que Marc Maltais a accepté la présidence d’honneur de la 20e édition du Rase-O-thon Marie-Hélène Côté. Le conseiller régional pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau-Chapais a accepté le titre au nom de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) de la région. Selon lui, la solidarité, qui chaque jour guide les activités de la centrale syndicale, est également à l’origine de la fondation Sur la pointe des pieds.
Les ambassadeurs de demain

Fondation Sur la pointe des pieds

Les ambassadeurs de demain

Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Depuis plusieurs années, la fondation Sur la pointe des pieds trouve écho jusque dans le milieu scolaire. L’école secondaire le Séminaire de Chicoutimi ainsi que le Centre de formation professionnelle l’Oasis contribuent en effet au rayonnement de la fondation en participant chaque année, dans leur établissement respectif, au Rase-O-Thon Marie-Hélène Côté.
«Je rase mon boss», oserez-vous?

Fondation Sur la pointe des pieds

«Je rase mon boss», oserez-vous?

Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
L’intérêt marqué du milieu des affaires pour le Rase-O-Thon a engendré la création d’une toute nouvelle campagne de financement des plus audacieuses : Je rase mon boss. Interpelé par la cause, Carl Laberge, directeur général de Port Saguenay, a ouvert le bal à cette glorieuse initiative, une expérience qu’il n’est pas prêt d’oublier!
Les aventures thérapeutiques : sur le chemin de la guérison

Fondation Sur la pointe des pieds

Les aventures thérapeutiques : sur le chemin de la guérison

Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Depuis 1996, 58 expéditions thérapeutiques ont été organisées par la fondation Sur la pointe des pieds. Au cours de ces années, ce sont plus de 100 000 heures d’intervention qui ont été effectués auprès de jeunes qui ont sauté pieds joints dans une aventure, qui inévitablement, allait semer une graine de changement dans leur parcours de vie. C’est en effet en sortant de leur zone de confort que les participants ont la chance de se dépasser. Pour plusieurs d’entres eux, cette aventure marquera à jamais leur histoire, puisqu’elle leur permet d’entamer ou de poursuivre un processus de guérison de l’âme, qui passe également par la réappropriation de leur corps. C’est d’ailleurs ce que Valérie Bouchard a vécu en 2016, lors de son expérience en tant que participante à l’une des expéditions.
Un souffle de confiance en la vie pour les jeunes

Fondation Sur la pointe des pieds

Un souffle de confiance en la vie pour les jeunes

Myriam Arsenault - Rédactrice publicitaire
Myriam Arsenault - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Du courage, de la confiance, de l’espoir. Lorsque l’hémato-oncologue Raynald Simard pense à la fondation Sur la pointe des pieds, il revient sur ces mots remplis d’émotions. Selon lui, les expéditions organisées par la fondation apportent une foule de bienfaits aux patients atteints du cancer, à leurs familles et à leurs proches. Le professionnel de la santé en a côtoyé quelques-uns lors de sa carrière, dont Marie-Hélène Côté, une patiente dont il se souvient encore très bien.
Un événement qui a des ailes

Fondation Sur la pointe des pieds

Un événement qui a des ailes

Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Valérie Lefebvre - Rédactrice publicitaire
Le Quotidien
Il faut remonter en 2000 pour retracer les débuts du Rase-O-Thon Marie-Hélène Côté qui souligne cette année son 20e anniversaire. C’est en effet à cette époque que Marie- Hélène Côté, alors atteinte du cancer, se rasa les cheveux, véritable pied de nez à la maladie. Un geste symbolique qui fût ensuite repris par son père en 2001, dans le but de remercier la fondation Sur la pointe des pieds laquelle s’était avérée révélatrice et bénéfique pour sa fille.