Fêtes

Des invités d’exception

Cette année, nul besoin de vous enquérir des préférences culinaires de vos invités, puisque c’est à votre tour d’être reçu! Quelle chance de ne pas avoir à vous soucier de l’organisation d’une réception. Vous pourrez alors siroter paisiblement votre coupe de vin et profiter allègrement de votre soirée. Or, s’il existe un certain nombre d’étiquettes quant à l’art de recevoir, il en existe également pour les convives, qui se doivent de respecter quelques règles non écrites de bienséances. Parce que vous savez très bien tout le travail qui se cache dernière la préparation d’une soirée, soyez un invité d’exception! Voici quelques conseils qui vous aideront à y parvenir.

1) Un cadeau pour l’hôte

Selon Julie Blais Comeau, spécialiste de l’étiquette au Canada, le cadeau d’hôte est une coutume servant à vous désengager d’avoir à réciproquer une invitation. Les cadeaux d’hôtesse doivent être ouverts devant l’invité et une bouteille de vin ne sera pas servie, mise à part si elle a été apportée comme contribution au repas, comme dans un souper de partage. Pour une pensée des plus personnalisées, vous pouvez même offrir un cadeau que vous aurez vous-même fabriqué, comme des confiseries ou des articles décoratifs.  

2) Besoin d’aide?

Être un invité signifie que vous n’avez d’emprise sur le déroulement de la soirée. Vous ne pouvez donc imposer le rythme de celle-ci en demandant quand est-ce que le repas sera servi par exemple. Toutefois, vous pouvez proposer votre aide pour la préparation et le service. Avant ladite soirée, il est conseillé de demander à votre hôte si vous pouvez contribuer au repas et à la soirée en apportant quelque chose. Le souper est terminé et les gens commencent à se lever de table? Offrez votre aide pour débarrasser et faire la vaisselle. En posant ces actions, vous participez au bon déroulement de la soirée et gageons que votre hôte voudra vous réinviter!   

3) Confirmer sa présence

À l’ère des réseaux sociaux, il est plus que jamais facile de communiquer avec les gens. Ainsi, vous n’avez plus de raisons de ne pas répondre à une invitation, que ce soit par téléphone, par courriel ou par message texte, vous vous devez de confirmer votre présence. Ne pas répondre à une invitation laisse sous-entendre que vous n’êtes pas intéressé ou que vous hésitez. De plus, si vous répondez présent, assurez-vous d’y être réellement et de ne pas faire faux bond le jour de l’événement. En effet, votre hôte aura sans doute préparé sa soirée en vous incluant dans l’achat de nourriture.     

4) Partir en voleur 

L’expression partir comme un voleur, qui signifie partir sans prévenir, est trop souvent répétée lors des soirées. Julie Blais Comeau suggère de quitter gracieusement la réception. Ainsi, si moins de trois couples sont encore en mode party, faites la tournée de tous. Cependant, s’ils sont encore nombreux à s’amuser, remerciez d’abord votre hôte et dites bonsoir aux gens que vous croiserez. Il est aussi recommandé d’être attentif aux signes de fatigue de la personne qui vous reçoit. Si plusieurs invités commencent à quitter et que votre hôte est déjà en mode fin de soirée, ne tardez pas à dire au revoir. Vous ne voudriez pas être LA PERSONNE qui tarde à partir, celle que l’on redoute d’inviter parce que trop souvent sa présence se fait insistante.

5) Pas de retardataire 

Ici, la règle est très simple et s’applique pour tous les événements et les rendez-vous! Soyez tout simplement à l’heure! L’heure fixée est 18 h,
évitez de vous pointer trop tôt ou encore même trop tard! Selon Mme Blais Comeau, l’heure idéale se situerait dans un rayon de dix minutes après l’heure convenue. S’il arrive un contretemps et que vous ne pouvez vous présenter, téléphonez à votre hôte afin de lui indiquer votre heure d’arrivée.

Sur ces sages paroles, bon réveillon à tous!

Source : www.etiquettejulie.com