Contenu commandité
Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Festival des Couleurs du Fjord

Célébrer l’art à l’unisson

C’est dans un esprit de communion et de partage que les organisateurs de chaque symposium du Bas-Saguenay ont décidé, l’année dernière, d’unir leurs voix pour créer le Festival des Couleurs du Fjord. Ce festival, qui se veut une célébration de l’Art sous plusieurs formes, réunit le Symposium d’art comtemporain de Rivière-Éternité, le Symposium des villages en couleur de L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay ainsi que le Symposium de Saint-Félix-d’Otis. Ainsi, quand les arbres revêtent leurs couleurs automnales et laissent place à des paysages à couper le souffle, les symposiums de chaque municipalité prennent vie sous une seule et même entité : Le Festival des Couleurs du Fjord.

Du 11 au 13 octobre 2019 se tiendra la deuxième édition de ce festival haut en couleur qui convie plus de 80 artistes en provenance de la région et des environs, du Nouveau-Brunswick et même de l’Europe. Peintres, sculpteurs et artisans, tous sont réunis afin de partager leur passion commune pour l’art avec le grand public. D’ailleurs plusieurs artistes feront la démonstration de leur talent sur place, au plus grand plaisir des spectateurs. 

Même si les événements sont regroupés sous un même chapeau, chaque symposium apporte une couleur différente avec la singularité qui lui est propre. Par conséquent cette belle diversité permet au public de participer à une palette d’activités tout en rencontrant des artistes d’horizons différents. La complémentarité, voici ce qui fait la force de ce festival unique et rassembleur. 

Entre mer et montages

Le festival est également le moment idéal pour le public de partir à la découverte du Bas-Saguenay qui offre des points de vue exceptionnels sur l’immensité du Fjord. La région est en effet reconnue pour sa vue panoramique entre mer et montages et pour ses activités de plein air qui permettent de s’imprégner de la flore environnante. De plus, les paysages bucoliques sont une source d’inspiration pour les artistes dont les toiles traduisent la beauté sans pareille du Bas-Saguenay.  

Concours

Encore une fois cette année, un concours d’envergure est organisé pour tous les festivaliers qui auront visité les quatre salles d’exposition du Festival des Couleurs du Fjord. La formule pour participer est fort simple, faites simplement estampiller votre passeport à chaque lieu pour courir la chance de gagner l’un de ces cinq prestigieux prix :

Deux (2) nuitées au Village-Vacances de Petit-Saguenay pour quatre personnes incluant une croisière Fjord et Baleines d’OrganisAction. (Une valeur de 500 $)

Une (1) croisière des Navettes maritimes du Fjord pour quatre personnes, de L’Anse-Saint-Jean à Tadoussac ou Rivière-Éternité, et un accès pour quatre personnes au Parc national du Fjord-du-Saguenay. (Une valeur de 400 $)

Une (1) nuitée au Gîte de la Renarde incluant deux (2) entrées au Site de la Nouvelle-France, deux (2) entrées pour la Fabuleuse Histoire d’un Royaume et deux (2) chèques-cadeaux de 20 $ au restaurant l’Orphée de La Baie. (Une valeur de 310 $)

Bon de 100 $ au restaurant O’Batillage de l’Auberge des Battures ainsi qu’un laissez-passer familial au Musée du Fjord et le livre Frisson sacré du monde sauvage. (Une valeur de 245 $)

Un (1) forfait souper table d’hôte pour quatre personnes au restaurant Chez Montagner à L’Anse-Saint-Jean. (Une valeur de 200 $)

Le tirage des prix aura lieu le lundi 11 novembre 2019, à 13 h 30, à Saint-Félix d’Otis. 

Le Festival des Couleurs du Fjord tient à remercier tous les partenaires sans qui la tenue d’un tel événement ne serait possible. Grâce à leur soutien et leur engagement indéfectible, le festival offre un rayonnement exceptionnel à l’art et la culture. 

Mille fois merci!

Festival des Couleurs du Fjord

Le début d’une grande histoire

La nouvelle entité du Festival qui a pris son envol l’année dernière, se concrétise cette année avec la présence d’un tout nouveau président, M.Réjean Fortin. Biologiste de carrière et environnementaliste, Réjean Fortin s’est toujours beaucoup impliqué auprès d’organismes communautaires pour lesquels il voue un grand respect. Musicien à ses heures, le milieu artistique et la création l’interpellent beaucoup. « Je m’intéresse à toutes les formes d’art, notamment à la peinture et aux artistes peintres qui traduisent nos états d’âme dans leurs toiles », mentionne le président.

Le rôle de ce dernier est d’assurer la coordination et la concertation entre les trois symposiums du Bas-Saguenay afin que chacun d’eux puisse rayonner à leur façon tout en bénéficiant du support et de l’appui du Festival des Couleurs du Fjord (FCF). 

L’organisme à part entière que forme le FCF, est désormais regroupé sous un seul et même Conseil d’administration qui est régi par des règlements généraux. Cet organisme, chapeauté par Réjean Fortin, permet de regrouper les forces et d’effectuer des actions à grand déploiement. « Cette nouvelle entité apporte un second souffle aux symposiums, qui chaque année, font vibrer le Bas-Saguenay. Nous souhaitons propulser le Festival dans le temps en réunissant nos forces », souligne M. Fortin. D’ailleurs, le Conseil d’administration prévoit se réunir (Lac à l’épaule) cet automne, dans le but d’établir un plan stratégique de croissance pour les prochaines années. Les partenariats avec le milieu permettent également au FCF d’avoir accès à des ressources plus pointues, ce qui facilite la logistique et l’organisation de l’événement. En outre, on ne peut passer sous silence l’implication de partenaires financiers. « Sans eux, le gros bateau ne pourrait flotter, ils sont très importants et nous sommes très reconnaissants de leur engagement », souligne Réjean Fortin. 

La création de ce projet commun qu’est le FCF, exige une certaine réorganisation pour arrimer chacun des symposiums. « Je suis entourée d’une équipe exceptionnelle qui veut amener l’eau au moulin et qui travaille ensemble, main dans la main, et ce, malgré les compromis qu’ils doivent faire », ajoute M. Fortin.  

À tous, bon festival! 

Festival des Couleurs du Fjord

Le Symposium Provincial des Villages en Couleurs L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay

C’est sous le thème « Entre Monts et Rivières » que le Symposium Provincial des Villages en Couleurs accueillera les artistes ainsi que les festivaliers pour sa 29e édition. Véritable incontournable dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, le symposium revient de plus belle avec 43 peintres ayant tous une unicité bien à eux. Figuratif, paysage, portrait, animalerie, les visiteurs auront la chance de découvrir des toiles issues de plusieurs styles et de plusieurs techniques différentes.

Yvonnette Bernier, présidente du symposium souligne d’ailleurs l’excellence et la qualité des artistes, qui selon ses dires sont, « la crème de la crème ». Elle mentionne également l’apport formidable de l’équipe de bénévoles formée de gens passionnés, qui participent au succès de l’événement. 

Des activités pour tous

Deux rendez-vous sont à prévoir à l’occasion du symposium, soit à l’Aréna Roberto-Lavoie, ainsi qu’à la Station touristique du Mont-Édouard. 

Comme chaque année, une place particulière est réservée aux jeunes talents. Le Symposium provincial des Villages en Couleurs souhaite en effet promouvoir les artistes émergents en leur accordant une place de choix parmi les artistes. 

De plus, tout au long de la fin de semaine, des activités se tiendront au Mont-Édouard pour les petits et les grands. Mentionnons notamment les jeux gonflables, la présence d’artisans ainsi que le Festival des fours à pain. Si la météo est clémente, le remonte-pente du Mont-Édouard sera de nouveau fonctionnel pour permettre aux visiteurs d’observer le sublime panorama automnal du haut des montages. 

Finalement, au terme de cette fabuleuse fin de semaine, deux toiles, réalisées par le président d’honneur André Coppens, seront tirées. Les visiteurs pourront se procurer des billets tout au long de l’événement et le tirage aura lieu lors du souper des artistes pour la fermeture du symposium, dimanche soir. 

Festival des Couleurs du Fjord

Jacques Hébert; maître de l’aquarelle

Depuis le tout début du symposium, il y a de cela 29 ans, Jacques Hébert répond présent à l’invitation. Originaire du Saguenay–Lac-Sainte-Jean, il habite aujourd’hui Québec. Toutefois, son art traverse les océans et s’étend de Charlevoix au littoral de la Nouvelle-Angleterre.

Ce peintre illustre, totalisant plus de 60 ans d’expérience, puise son inspiration dans la passion et l’émotion qui se traduisent à travers un coup de pinceau rapide et fugace. Sa grande rapidité d’exécution lui permet d’ailleurs de peindre de deux à trois tableaux par jour. 

Une émotion tangible

Jacques Hébert est habité par son art qu’il pratique avec enthousiasme. Dès le petit matin, assis à la table d’un restaurant, il observe la matière et les gens qui l’entourent et dessine sur son napperon. Il est l’un des rares artistes à peindre encore sur le motif, c’est-à-dire directement sur les lieux. « La nature nous fournit tout, la couleur, l’atmosphère, les textures, il suffit de s’imprégner des lieux pour rendre une toile vivante. Je peins 80 % du temps à l’extérieur », mentionne M. Hébert. 

Même si l’aquarelle est son médium de prédilection, M. Hébert peint la matière sous toutes ses formes. « Pour qu’un peintre soit complet, il doit être capable de peindre tous les éléments, des montages aux maisons, en passant par les personnages », ajoute l’artiste. 

Formé à l’école des maîtres américains tels que Frank Webb, Tony Couch, Don Stone, Betty Lou Schlemm, Carlton Plummer et George Carpenter, Jacques Hébert transmet aujourd’hui sa pratique dans des ateliers qu’il donne au Québec, en Suisse, en France, à Toronto et au Vermont.

 C’est avec joie qu’il revient en terre natale pour cette 29e édition du Symposium Provincial des
Villages en Couleurs afin de partager son art et de profiter des paysages automnaux qui sont une source d’inspiration incontestée selon l’artiste. 

Festival des Couleurs du Fjord

Le Symposium de Saint-Félix-d’Otis

Du 11 au 13 octobre, la charmante municipalité de Saint-Félix-d’Otis accueillera en ses lieux l’événement tant attendu qu’est le symposium. Pour l’occasion, l’église du village, située sur la rue Principale, se transformera en une magnifique exposition réunissant 20 artistes.

Le fait que le symposium se déroule dans ce lieu mythique apporte une touche bien distinctive à l’événement. « L’endroit a énormément de cachet avec les hauts plafonds et l’impressionnante structure de l’église nous avons l’impression de nous élever. De plus, les œuvres des artistes sont mises en valeur par la luminosité et les gens peuvent profiter des bancs d’église pour s’asseoir et admirer le travail des peintres », explique Mme Fortin. 

Pour cette 8e édition, le public sera assurément charmé par la diversité des styles et le caractère bien singulier de chaque artiste. « Nous avons des artistes professionnels de plusieurs horizons, dont quatre sculpteurs. Tous sont reconnus pour leur thématique et leur champ d’expertise bien défini », ajoute Mme Fortin. Paysagiste, portraitiste, figuratif, les différents styles se traduiront à travers plusieurs médiums, dont la gouache, l’aquarelle, l’huile, l’acrylique, le pastel, etc. 

« Le Symposium de Saint-Félix-d’Otis permet de mettre en lumière le talent des artistes de la région. C’est donc très important pour nous d’accorder une place de choix aux artistes d’ici. », affirme Thérèse Fortin, présidente du symposium. On retrouve d’ailleurs parmi la brochette d’artistes invités, trois artistes en provenance de Jonquière, deux d’Alma, trois de Saint-Félix-d’Otis ainsi que deux de La Baie. 

Cette année, le président d’honneur, Hugues Soucy, a créé une sculpture unique pour l’événement. Celle-ci sera tirée à la fin de la fin de semaine parmi les visiteurs qui auront acheté leurs billets en vente tout au long du symposium. 

Festival des Couleurs du Fjord

Hugues Soucy; de l’esthétisme à l’émotion

Hugues Soucy, président d’honneur pour la 8e édition du Symposium de Saint-Félix-d'Otis, est un artiste sculpteur originaire d’Arvida. Résidant aujourd’hui à Lévis, cet artiste d’expérience vit de son art depuis plus de 30 ans déjà. Il en sera cette année à sa troisième présence à cet événement qu’il considère rassembleur. « Pour moi, il est primordial d’aller à la rencontre des gens afin que mes œuvres puissent éventuellement les rejoindre. Le pouls du public influence mes œuvres et nourrit ma création », raconte le sculpteur.

Inspiré par la matière, l’artiste utilise différents matériaux dont le bronze, l’aluminium, le bois, la pierre, l’acier inoxydable, la fonte et surtout le bois fin, qui est son médium de prédilection. Ayant exploité plusieurs styles dans sa carrière, le sculpteur conçoit aujourd’hui des pièces essentiellement abstraites et stylisées. L’esthétisme ainsi que la qualité de ses sculptures sont deux éléments importants pour lui. Ainsi, en plus de susciter l’imagination ainsi qu’une gamme d’émotions chez le spectateur, chacune des sculptures se démarque par son esthétisme, ce qui permet d’apprécier l’œuvre visuellement et émotionnellement. « Je souhaite réussir à faire passer une émotion à travers mes œuvres et que les observateurs puissent en faire une lecture personnelle tout en appréciant l’esthétisme de la pièce », ajoute M. Soucy. 

Hugues Soucy se fait un plaisir d’aller à la rencontre du public afin d’échanger avec lui et de partager sa passion pour l’art. Venez le rencontrer lors du symposium et admirer plusieurs de ses œuvres, dont la sculpture créée de toutes pièces pour l’événement. 

Festival des Couleur du Fjord

Le Symposium d’art contemporain de Rivière-Éternité

En complémentarité aux autres symposiums, celui de Rivière-Éternité est dédié à l’art contemporain actuel semi-figuratif et abstrait. « La rencontre », voici le thème choisi par le comité organisateur pour cette 7e édition. Il s’agit d’abord de la rencontre des artistes réunis dans un même lieu de création et d’exposition, mais également de la rencontre entre les articles et le public qui attend avec frénésie ce rendez-vous annuel des arts. Finalement, il s’agit de la rencontre et de l’union des trois symposiums qui forment aujourd’hui le Festival des Couleurs du Fjord.

Cette année, le symposium reçoit 21 participants, dont 14 peintres, deux sculpteurs, une joallière et quatre artisans de métier d’art. Dans un souci de promouvoir le talent des artistes du Québec et de leur offrir une belle visibilité, les participants choisis  plusieurs proviennent de la région mais aussi de partout au Québec. De plus, il a été convenu par le comité organisateur d’inviter chaque année de nouveaux artistes, à l’exception de deux ou trois, comme le récipiendaire du prix du jury et le ou la présidente d’honneur. 

Au programme, une foule d’activités et de surprises attendent les visiteurs. Le samedi à 10 h, ils pourront entre autres assister à une démonstration de la technique à l’encaustique par l’artiste Gabrielle Dumont, une artiste de cœur. De plus, le tableau exécuté pendant toute la durée du symposium sera mis aux enchères silencieuses et la plus haute mise sera dévoilée à la fin des festivités. Un spectacle de musique et de danse « gumboot », réalisé par les élèves de l’école primaire Marie-Médiatrice avec la participation de l’École de musique du Bas-Saguenay, sera également présenté le dimanche à 15 h. 

Des moments forts

Pour une 3e année consécutive, un lauréat se verra remettre le prix Jennifer-Giberson. Ce prix a été créé en l’honneur d’une résidente de Rivière-Éternité, décédée en 2017. Elle était une artisane, membre du RAARE et était très impliquée dans sa communauté. Un jury, qui aura préalablement établi des critères de sélection, déterminera l’ultime gagnant.
Finalement, un magnifique tableau, créé par la présidente d’honneur, RenéeRose Pelletier-Martineau, sera tiré en plus des cinq autres prix prestigieux. 

« Ce sera la fête au village! Le symposium est l’occasion tout indiquée pour le public de partir à la découverte de l’art. Cet événement permet de faire un lien avec la communauté et de démystifier les différentes formes d’expression, dont l’art contemporain, qui est accessible pour tous », mentionne Dolande Fortin, présidente du symposium. 

Mme Fortin tenait finalement à remercier les instances publiques ainsi que tous les autres généreux commanditaires, sans qui la tenue d’un pareil événement ne serait possible. Un merci tout particulier à tous les bénévoles dévoués ! 

Festival des Couleurs du Fjord

RenéeRose Pelletier-Martineau; de Buckingham à Rivière-Éternité

C’est avec grand plaisir que l’artiste lévisienne, RenéeRose Pelletier-Martineau, a accepté la présidence d’honneur du Symposium d’art contemporain de Rivière-Éternité pour cette 7e édition. Elle souhaite, de par sa présence, contribuer à rendre l’art accessible et invite les spectateurs à venir rencontrer les artistes et échanger avec eux.

Reconnue pour ses œuvres audacieuses, sensuelles et énigmatiques, RenéeRose excelle dans les grands formats. Elle affectionne tout particulièrement le bois pour sa richesse, son grain et ses veines. Le portrait, le nu et l’architecture sont source d’inspiration pour l’artiste, car c’est à travers ces thèmes qu’elle arrive à représenter l’être humain dans toute sa splendeur, sa vitalité et sa complexité. D’ailleurs, elle dessine souvent des nus à partir de modèles vivants. 

Amoureuse des arts dès son très jeune âge, elle décide d’orienter sa pratique artistique vers la photographie. Plusieurs de ses projets, qui prennent vie dernière son objectif, sont alors publiés dans les magazines Intérieurs et Photo Life ainsi que dans d’autres magazines américains dont Interior Design. 

Étant une artiste en perpétuelle effervescence, elle replonge dans la peinture quelques années plus tard et devient membre de l’Association des artistes de la Rive-Sud (2011) ainsi que membre de la Société artistique et culturelle de Québec (2012).

Aujourd’hui, son art parcourt le monde et la vitalité et la sensualité de ses œuvres rejoignent plusieurs admirateurs. D’ailleurs, le tableau intitulé « L’Ami des chevreuils », a été offert à sa Majesté la Reine Elizabeth II par un membre des forces armées canadiennes lors d’une audience privée à Buckingham. La toile « John in the moonbeam » a quant à elle parue dans le Wall Street International en 2015, tandis que « Celui qui voit », a été remis à monsieur Ghislain Picard, chef de l’assemblée des Premières-Nations Québec-Labrador lors d’un événement officiel soulignant les honneurs de bataille du Régiment de la Chaudière. Finalement, « Renaissance » a été exposé au Salon national des Beaux Arts à Paris qui avait lieu au Carrousel du Louvre en 2017.

Venez rencontrer l’artiste lors du symposium afin de découvrir son univers artistique empreint de vitalité, de sensualité, mais surtout d’une grande générosité.