Contenu commandité

Famille

Des parcs d'amusement pour la famille

Au cours des dernières années, plusieurs parcs d’amusement intérieurs ont vu le jour dans la région, permettant du même coup d’accroître considérablement l’offre d’activités pour les familles. Voici quelques endroits à découvrir avec vos tout-petits et vos adolescents.

Savana

Le centre d’amusement Savana propose un univers ludique destiné aux jeunes de moins de 12 ans. Des mégastructures de jeu sécuritaires et diverses activités permettent aux enfants  de s’amuser, tout en favorisant le développement cognitif et moteur de ces derniers. Le centre d’amusement, qui est situé dans l’arrondissement Chicoutimi, est très apprécié des familles. Plaisir garanti! 

Pour information : savanainc.ca

Famille

Faciliter l’accès des sports de glisse aux familles

Les gens ont souvent l’idée préconçue qu’il est coûteux de pratiquer le ski alpin ou la planche à neige. Or, ce n’est pas toujours le cas ! De nombreuses stations de ski proposent des forfaits d’initiations à prix abordables, ainsi que des promotions pour les familles. C’est le cas du Valinouët, qui souhaite encourager la relève et faciliter l’accès des sports de glisse aux familles.

Forfait familial
En outre, la station de ski de Saint-David-de-Falardeau vient tout juste de lancer un forfait familial. Ce dernier comprend deux billets journaliers adultes et deux billets journaliers enfants (6 à 15 ans), pour 135 $ taxes incluses, ce qui représente une économie de 31 $. Cette promotion familiale sera en vigueur jusqu’au 2 mars 2018.

Soulignons également que la zone débutante du Valinouët est accessible gratuitement aux enfants de moins de 5 ans. Pour se prévaloir de cette gratuité, les parents doivent se présenter à la billetterie avec la carte d’assurance maladie de leur enfant.

Dimanche gratuit pour les 15 ans et moins
Du 21 janvier au 18 février prochains, tous les dimanches, les jeunes âgés de moins de 15 ans pourront skier gratuitement au Valinouët. Pour profiter de cette promotion, les jeunes doivent présenter, à la billetterie, leur carte étudiante ou leur carte d’assurance maladie.

Initiation gratuite pour les 5 à 8 ans
Le 11 février prochain, l’École de Glisse du Valinouët offrira une journée d’initiation gratuite aux sports de glisse. À cette occasion, les jeunes de 5 à 8 ans pourront apprendre à skier gratuitement en compagnie d’un moniteur. Le billet journalier, le cours et l’équipement seront fournis gratuitement.

Si cette formule d’initiation vous intéresse, ne tardez pas à inscrire votre jeune auprès de l’École de Glisse, puisque le nombre de places est limité !

Forfaits Iniski-Iniplanche
Pour permettre aux jeunes et aux adultes de s’initier au ski alpin et à la planche à neige à un prix abordable, Le Valinouët a créé les forfaits Iniski et Iniplanche. Ces forfaits, d’une valeur de 70 $ par personne (taxes incluses), incluent une heure de cours avec un moniteur de l’École de Glisse, un billet de remontée pour les pentes écoles (zone débutante) et la location de l’équipement.

Une zone débutant adaptée
Pour expérimenter les sports de glisse, Le Valinouët n’a pas son pareil. Sa zone débutante, qui est dotée d’un tapis magique et d’un T-bar, est parfaitement adaptée aux skieurs et planchistes novices.

De plus, l’École de Glisse propose des cours individuels et de groupe pour apprendre les rudiments du ski et de la planche à neige, ou pour parfaire sa technique.

Pour découvrir les plaisirs de la glisse en famille, c’est au Valinouët que ça se passe!

Famille

L’alimentation chez les tout-petits : trucs et astuces

Alors qu’il était encore un bébé, votre enfant vous semblait si facile à satisfaire. Un biberon de lait chaud et le tour était joué. Il était rassasié et vous saviez qu’il avait alors tous les nutriments dont il avait besoin pour grandir.

Puis, le jour est venu, vers ses six mois, peut-être un peu avant, où vous avez commencé l’introduction des aliments. Encore là, ça allait! Bébé découvrait tout un univers de saveurs et de textures.

Et enfin, son premier anniversaire! Il mange maintenant sensiblement la même chose que le reste de la famille, aux mêmes heures, mais voilà qu’il commence à refuser certains aliments. Un jour, il adore les bananes et le lendemain il les repousse du revers de la main. Vous vous y perdez! Eh bien, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul!

En route vers l’autonomie

Votre enfant est en pleine période de découverte et d’apprentissage. Pour lui, le repas, à l’instar du bain, de la sieste et des jeux, est une activité comme les autres. Si le cœur y est, il peut être de très bonne humeur à table et manger avec appétit, alors qu’à d’autres instants, il n’aura qu’une envie, passer à l’activité suivante.

Rappelez-vous cependant que les enfants contrôlent instinctivement leur besoin en nutriments. Ils évaluent également leur niveau de satiété beaucoup mieux que les adultes. En d’autres mots, s’ils ont besoin d’aliments pour leur fournir de l’énergie, ils se nourriront.

Il faut aussi savoir que les tout-petits ont parfois des ralentissements de croissance qui diminuent leur appétit.
Ainsi en tant que parents, votre rôle est «de leur fournir des repas de qualité, à heures régulières, dans un climat agréable en votre compagnie» peut-on lire sur le site Naître et grandir.

Le refus de certains aliments est aussi une façon pour eux d’affirmer leur autonomie : «je suis grand et je mange ce dont j’ai envie». Pour les parents, cette étape, qui peut perdurer tout au long de la petite enfance et même au-delà, exige patience et compréhension.

En tout temps, il faut respecter l’appétit de notre enfant et accepter son désir d’autonomie.

Il ne faut surtout pas faire des repas en famille un moment de frustration et d’insatisfaction. Aussi, il faut éviter de se servir de la nourriture comme d’une récompense ou d’une punition. L’alimentation n’est pas un enjeu de négociation.

Bon à savoir

• Pour introduire un nouvel aliment, il faut parfois le présenter à notre enfant de 5 à 10 fois avant qu’il l’accepte.

• La quantité maximale de jus pur à 100% consommée par un enfant âgé de moins de 5 ans devrait être de 125 à 175 ml par jour.

• Pour rendre les collations faites maison encore plus nourrissantes, utilisez de la farine de blé entier ou ajoutez-y des flocons d’avoine.

• Les enfants consomment habituellement d’une à deux collations par jour. Afin de ne pas nuire aux repas, il est préférable de les donner au moins deux heures avant ceux-ci.

• Votre enfant mange peu? Misez sur la qualité des aliments que vous lui servez plutôt que sur la quantité.

• Pour encourager votre enfant à consommer de la viande, servez-lui en sauce, en petits cubes ou hachée. Vous pouvez aussi lui fournir d’autres sources de protéines comme les œufs, les légumineuses et le poisson.

Source : Naître et grandir,Le défi alimentaire des tout-petits
Les producteurs laitiers du Canada, L’alimentation des enfants de 2 à 5 ans

Famille

Cuisiner en famille: un moment précieux

L’heure des repas est un moment privilégié de la journée pour passer du bon temps en famille. Pour prolonger ce temps de qualité, cuisinez avec vos enfants. Vous verrez, vous en tirerez de nombreux bienfaits.

En effet, de nombreuses études démontrent qu’impliquer les enfants dans la préparation des repas contribue à développer de saines habitudes alimentaires.

Le fait de les mettre en contact avec des aliments variés, de leur apprendre comment les apprêter et de les impliquer dans la préparation des repas aide aussi à ouvrir leurs horizons culinaires. Par exemple, en leur faisant découvrir, apprêter et goûter de nouveaux aliments, ces derniers développeront leurs goûts et seront davantage portés à essayer de nouveaux plats.

Les bénéfices sont aussi considérables sur le plan de la dynamique familiale. En outre, la cuisine familiale favorise la discussion et la complicité entre les membres de la famille. De plus, en apprenant à cuisiner à vos enfants, vous développez leur autonomie et les encouragez à se faire confiance en cuisine.

Astuce de cuisine

Pour initier tranquillement vos enfants à la cuisine, commencez par des recettes qu’ils aiment. Plus ils gagneront en expérience, plus vous pourrez cuisiner des recettes élaborées. Vous pouvez aussi les impliquer dans le choix des menus.

Demandez-leur, par exemple, de choisir un mets par semaine et confiez-leur la tête de la brigade en cuisine pour la préparation de ce repas. Pour les aider à choisir des menus à la hauteur de leurs compétences d’apprentis chefs cuisiniers, offrez-leur un livre de cuisine pour enfant. Je vous recommande Mon premier livre de recettes Ricardo, publié aux Éditions La Presse. Les recettes sont simples, délicieuses et faciles à exécuter.

L’essayer, c’est l’adopter

Faites le test; cuisinez en famille durant un mois. Vous verrez, la préparation des repas deviendra rapidement un moment précieux et vous allez adopter cette façon de faire!

Famille

Des produits québécois à découvrir

Vêtements, jouets, accessoires mode, jeux ludiques, articles pour bébé... Le créneau des produits pour enfants est en pleine effervescence au Québec. De nombreuses entreprises destinées à ce marché on vu le jour dans la province au cours des dernières années. Voici quatre produits québécois à découvrir !

Soins corporels signés Lolo

Les produits à l’huile d’olive Lolo et moi, de La Belle Excuse, sont parfaits pour dorloter la peau de bébé. Cette gamme de soins naturels pour les tout-petits est confectionnée à partir d’ingrédients de qualité pour entourer de soin leur peau sensible et si précieuse. Les produits Lolo procurent bien être et détente.

L’huile d’olive, ingrédient au cœur de la gamme Lolo, hydrate et protège la peau avec douceur. De plus, ces produits sont sans tracas pour maman et papa, car les formules douces et enveloppantes de Lolo sont exemptes de parabène, de colorant, de sulfate, de silicone et de phénoxyéthanol. La gamme Lolo est des plus complètes et est élaborée avec soin, au Québec.

Visitez le site Web de La Belle Excuse pour connaître les points de vente.