Salon Expo Nature

Des scientifiques à la rencontre du public

En grande première, le Centre Déclic invite la population à participer en grand nombre à deux conférences qui se tiendront pour la première fois dans le cadre du Salon Expo Nature. Afin d’ouvrir le dialogue entre les scientifiques et le public, les conférences seront animées par Valérie Borde, journaliste scientifique et animatrice. Pascal Sirois, professeur titulaire à l’Université du Québec à Chicoutimi et titulaire de la Chaire de recherche sur les espèces aquatiques exploitées, ainsi que Claude Villeneuve également professeur titulaire à l’Université du Québec à Chicoutimi et directeur de Carbone boréal, seront présents pour partager leurs recherches afin de vous aider à mieux comprendre certains enjeux environnementaux dans le but de continuer encore longtemps à profiter des joies du plein air, de la chasse et de la pêche.

Conférence #1

Comment vont les poissons?

Pêche commerciale ou récréative, il est important de se questionner sur la santé de nos poissons. Les changements climatiques ainsi que la pollution engendrent un mouvement des courants qui modifient la présence des poissons dans les différentes étendues d’eau. À la question est-ce que nous pêchons trop? La réponse est oui. Comment faire alors pour continuer à pêcher pour qu’il reste encore des poissons dans 50 ans? Le scientifique Pascal Sirois propose de se pencher sur cette question en traçant un portrait général des différentes espèces que l’on retrouve dans nos rivières, comme la ouananiche ainsi que le bar rayé. Spécialiste en espèces aquatiques exploitées, il vous aidera à mieux comprendre les facteurs qui expliquent la présence des poissons pour déterminer de façon intelligente où et comment pêcher malgré les différentes menaces environnementales. «Le but de nos travaux est de donner des bases scientifiques solides pour appuyer les décisions gouvernementales pour ce qui est de la gestion du poisson. Nos recherches ne sont pas effectuées pour restreindre la pêche, mais bien protéger nos espèces. Le meilleur exemple est d’ailleurs la réouverture de la pêche à la ouananiche qui était interdite depuis plusieurs décennies. Grâce à l’appui de nos recherches, il a été prouvé que nous pouvions ouvrir à nouveau ce bassin sans causer la disparition de cette espèce », explique-t-i

Conférence #2

Carbo quoi?

Que vous soyez chasseur, pêcheur ou autre amateur de plein air, vous avez tout intérêt à devenir carboneutre et à réduire vos émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le scientifique Claude Villeneuve vous propose d’y arriver en posant des actions écologiquement responsables comme la plantation d’arbres grâce au programme Carbone boréal. «Le programme Carbone boréal permet aux individus de compenser les gaz à effet de serre en plantant des arbres sur des territoires dénudés de la forêt boréale québécoise. Les plantations d’arbres vont absorber le gaz carbonique qui est dans l’air», mentionne-t-il.  Depuis le début du programme, plus d’un million d’arbres ont été plantés et des études ont démontré qu’il s’agit d’une initiative efficace qui fonctionne. Par le biais de différentes compagnies, il est également possible d’acheter des crédits-carbones, par exemple dans les compagnies aériennes afin de compenser les émissions de gaz lors d’un voyage. Toutefois, il faut prendre garde puisque le marché regorge de crédits ou de soi-disant crédits qui ne contribuent pas à la protection du climat. Venez en discuter avec le spécialiste en la matière pour démystifier la question. 

Une période de 40 minutes sera allouée à la fin de chaque présentation pour permettre au public de poser des questions et d’échanger avec les scientifiques. Bienvenue à tous!