Cégep de Chicoutimi

De l’encadrement pour assurer la réussite de tous les étudiants

Étudier au Cégep de Chicoutimi, c’est adhérer aux valeurs d’un établissement qui croit en la réussite de tous ses étudiants, peu importe leur situation. Que ce soit les athlètes des Couguars et des Saguenéens, ou encore les élèves ayant recours aux services adaptés, un suivi et une attention particulière sont accordés aux étudiants afin d’encourager leur persévérance et d’assurer leur réussite.

Ce contenu est produit en collaboration avec le Cégep de Chicoutimi. - Prochain rendez-vous le 7 février.

Si certains éprouvent des difficultés d’apprentissages lors de leur parcours, ils peuvent notamment se référer aux services adaptés de l’établissement. Chaque année, environ 300 étudiants consultent ces professionnels du Cégep de Chicoutimi.

Ces derniers ont droit à des mesures prises spécialement pour les aider selon leurs besoins. Différents outils adaptés sont proposés aux étudiants qui ont un handicap visible ou un handicap non visible, des troubles d’apprentissage ou encore des troubles de santé mentale. Par exemple, une personne qui a de la difficulté à se concentrer peut avoir plus de temps à un examen, ou encore, avoir accès à un local isolé des autres. Les étudiants autochtones ou allochtones peuvent également avoir droit à certaines mesures pour favoriser leur compréhension de la langue.

Une question d’équité

Ces mesures ont été mises en place afin que tous les étudiants du Cégep de Chicoutimi soient sur la même longueur d’onde. Aucun billet de faveur n’est accordé à ces élèves. Ils doivent réussir comme les autres, mais ont différents outils pour faire face aux difficultés auxquelles ils sont confrontés. « Ces outils rendent les études équitables pour tous », soutient la conseillère aux services adaptés, Michèle Martin.

Le Cégep de Chicoutimi soutient tous ses étudiants vers la réussite. Puisque chaque élève est différent, des outils adaptés et divers services d’aide à l’apprentissage sont mis à la disposition des étudiants afin de les accompagner et de les encadrer tout au long de leur parcours scolaire.

Étudiants-athlètes

Les sportifs, qui ont une charge impressionnante d’entrainements et de tournois de tous genres, peuvent également bénéficier de services d’aide à l’apprentissage adaptés à leurs besoins. Par exemple, les étudiants faisant partie des
Couguars ont accès à du soutien individuel, afin qu’ils s’épanouissent autant dans leur sport que dans leur parcours scolaire.

Ils sont encadrés par Denise Lapointe, professeure en éducation physique. Cette dernière rencontre les étudiants tout au long de leur session pour faire le point sur leur cheminement avec eux. Dès qu’ils ont un problème, elle est là pour les aider à s’outiller et proposer des mesures dont ils pourraient bénéficier. « On veut qu’ils aient des outils pour réussir. S’ils ont une difficulté, on va être en mode solution et on va les accompagner », souligne Mme Lapointe. Ils sont quelque 150 athlètes chaque année à faire partie des différentes équipes.

Pour ce qui est des joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, qui doivent s’absenter souvent au cours de l’année scolaire, un système d’encadrement supervisé qui a fait ses preuves a été mis en place par une conseillère pédagogique, afin d’encourager leur réussite. Cette dernière est engagée par la Ligue junior majeur de hockey du Québec (LHJMQ). « On est un exemple très suivi dans tout le reste de la province », se réjouit
Sylvie Dallaire, adjointe à la direction des études du Cégep de Chicoutimi.

Un comité composé de plusieurs professeurs, entraineurs et membres du personnel suit activement les joueurs tout au long de leur session afin que les Saguenéens aient toute l’aide dont ils ont besoin pour réussir leur programme. En tout temps, un enseignant-ressource est présent pour épauler ces étudiants-athlètes.